On sera toujours là pour amortir la chute, mon pote.

Avis sur Nous rêvions juste de liberté

Avatar Sven 7
Critique publiée par le

Nous avions à peine vingt ans et nous rêvions juste de liberté.

Bohem, c'est pas vraiment ton genre de regarder dans le rétroviseur, non ? Toi t'es plutôt de ceux qui vont foncer droit dans un mur, en n'ayant rien à foutre des conséquences, avec comme seuls protections des valeurs morales et un blouson de président des Spitfires de Providence ! J'me trompe ? Un rebelle sans but précis, si ce n'est celui d'être libre, de traverser le pays au volant de ta moto, en compagnie de ta bande sacrément déglinguée. Vivre, rouler au jour le jour, casser quelques gueules, se bourrer, se droguer, baiser, dormir à la belle étoile.

Une vie de débauche, certes. Une vie différente, oui. Une vie excitante, surtout.

Mais derrière tout ça, il y a autre chose, tu le sais mieux que quiconque. Derrière tout ça, il y a la promesse d'être ensemble, de former un clan où l'indépendance et l'amitié règnent en maitres ! Freddy d'abord, puis Alex et Oscar. Sam, Mani, Fatboy, Melaine et Ally suivront, certains te croiseront, d'autres, moi, te liront.

C'est là ou tu as été l'un des meilleurs parmi nous, poursuivant un idéal jusqu'au bout du chemin. Sans regarder un instant en arrière, sans oublier le passé, ses joies et ses déceptions. Bohem, merci. Freddy à raison.

La naissance est la mort sont deux expériences qui ne se partagent pas. On naît tout seul, on meurt tout seul. Entre les deux, on se débrouille. Moi, entre les deux, j'ai eu la chance de te rencontrer.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1879 fois
3 apprécient

Autres actions de Sven 7 Nous rêvions juste de liberté