Avis sur

Pandemia par HenriMesquidaJr

Avatar HenriMesquidaJr
Critique publiée par le

" L'homme, tel que nous le connaissons, est le pire virus de la planète. Il se reproduit, détruit, étouffe ses propres réserves, sans aucun respect, sans stratégie de survie. Sans Nous, cette planète court à la catastrophe. Il faut des hommes purs, sélectionnés parmi les meilleurs, et il faut éliminer le reste. Les microbes sont la solution. " Après Angor, une nouvelle aventure pour Franck Sharko et Lucie Henebelle. Et l'enjeu est de taille : la préservation de l'espèce humaine.

Excellent best seller, page turner addictif une histoire pas si originale mais super bien traîté et terriblement crédible. Un régal.

Franck Thilliez est devenu un élément majeur dans la réplication du virus du plaisir livresque. Avec Pandemia, il ne propose pas seulement une nouvelle aventure du couple de flics Sharko / Hennebelle. Ce nouveau roman n'est ni plus ni moins que la quintessence de l'oeuvre de l'auteur, à mon sens.
Cellule soeur du précédent roman Angor, cette nouvelle histoire met en scène les mêmes personnages, outre le couple suscité. Pourtant, cette histoire peut se lire individuellement, tant Thilliez maîtrise sa narration comme jamais.
Pandemia est une souche extrêmement contagieuse. Une fois les premières pages touchées, n'espérez pas vous en détacher. Ce à quoi on a droit ici, c'est du Thilliez XXL.
A coup de chapitres courts mais denses et de cliffhanger toujours habilement amenés, l'auteur déroule une intrigue labyrinthique incroyablement prenante. L'introduction d'un nouveau personnage fort rend le récit encore plus addictif.
Une fois inoculé dans votre esprit, ce scénario tentaculaire va y prendre racine et ne plus vous lâcher. Il risque même de muter pour vous emmener vers des contrées insoupçonnées.
Pandemia est un thriller extraordinairement tendu et magnifiquement ludique, à la tension étouffante comme jamais. Respiration coupée. Mais il serait injuste de cantonnerThilliez à un banal auteur de genre ; genre dont il est pourtant un maître.
Totalement ancré dans la réalité et l'actualité, c'est le style d'histoire dont on ressort plus intelligent et davantage impliqué dans le monde qui nous entoure. Oui, le récit pousse à la réflexion, entre deux stressants épisodes de lecture. Une fois de plus, les recherches scientifiques réalisées sont minutieuses (au point d'avoir été validées par les pontes de l'Institut Pasteur de Lille), tout en étant toujours mises au service de l'intrigue.
Avec ce roman, on a l'impression que l'expression « Page turner » a été tout spécialement inventée pour Franck Thilliez. Je pense même qu'il faudrait dorénavant parler de « Page Thilliez ». Vous l'avez compris, pour moi, Pandemia est son meilleur roman à ce jour. Qu'on ne cherche surtout jamais de vaccin à ce genre de lecture.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 133 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de HenriMesquidaJr Pandemia