Cito, longe, tarde

Avis sur Pars vite et reviens tard

Avatar Cervix
Critique publiée par le

Je crois que c'est mon préféré de Vargas. Je pense qu'il est important de souligner que Fred Vargas possède un doctorat en histoire, et plus spécifiquement, en histoire de la peste au moyen-âge, ce qui explique l'origine de ce roman.
Dans ce roman policier, on retrouve notre attachant et distrait commissaire Adamsberg ainsi que toute l'équipe de la brigade criminelle de Paris pour de nouvelles aventures. Pour les fins connaisseurs, on comprend très vite que ce roman va être axé autour de la peste. J'aime beaucoup Vargas pour cette capacité à créer un contexte historique et social très différent dans chacun de ces romans.

Un petit résumé (sans aucun spoil bien entendu):

On suit d'abord Joss LeGuern, un breton déchu qui, une fois arrivé à Paris, remet un métier révolu: crieur. Et c'est pendant la criée quotidienne que d'étranges messages vont être lu anonymement; des messages historiques en latin annonçant le retour d'un fléau...
Pendant ce temps, le commissaire Adamsberg se fait contacter par une femme qui s'inquiète car on retrouve de drôles de signe peint sur les portes de certains immeubles; des sortes de grand quatre peints en noir. Adambserg et sa célèbre intuition va ressentir une lourde menace...

Je n'ai pas trouvé les personnages très attachants (hormis ceux que l'on connait déjà) mais l'angoisse qui grandit au fur et à mesure que le tueur poursuit son plan est très bien dépeinte. Le début du livre est un peu laborieux, on met du temps à comprendre où l'auteure veut en venir. Comme tous les Vargas (selon moi) dès qu'on est dedans, il se dévore. Cet ouvrage est très bien construit, et parsemé de petits détails historiques qui rendent ce récit encore plus passionnant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 178 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Cervix Pars vite et reviens tard