On ne ressort pas indemne d'un voyage à Nouvelle-Crobuzon (Garantie sans SPOIL)

Avis sur Perdido Street Station

Avatar David Benoit
Critique publiée par le

Cette œuvre est magistrale, atypique, obsédante, déroutante. Une chose est sûre : Perdito Street Station ne ressemble à rien de connu. Inclassable, ce roman emprunte aussi bien à la SF qu'à la Fantasy ou au roman policier.
China Miéville construit un monde d'une richesse inouïe, immersif. Le premier tome est une claque permanente ou chaque chapitre déborde d'idées extravagantes mais cohérente avec ce monde étrange. Des milliers de scénarios possibles auraient pu naitre des 200 premières pages. On ressent presque une sensation de vertige devant la profusion de possibilités, de pistes.
Le second tome est plus directif. Le décors est planté. Les acteurs sont en place. Le récit se concentre sur l'essentiel et c'en est presque frustrant tellement le sentiment d'observer ce vaste monde par un trou de serrure est grande. Impossible de faire aboutir toutes les idées amorcées dans l'espace d'expression qu'elles auraient mérité.
Perdito Street Station est surtout pour moi la découverte d'un auteur. China Miélville est un grand théoricien de la Fantasy. Il a "tué le père" en osant s'attaquer avec beaucoup de justesse au grand Tolkien et à son œuvre. C'est également un auteur engagé dont on perçoit la morale et les convictions entre les lignes de son roman.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 264 fois
Aucun vote pour le moment

David Benoit a ajouté ce livre à 1 liste Perdido Street Station

  • Livres
    Illustration Livres lus en 2014

    Livres lus en 2014

    Une année 2014 qui promet d'être bien remplie. Il va encore falloir que je trouve de la place pour mettre tout ça dans ma...

Autres actions de David Benoit Perdido Street Station