👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Ah Claude Ponti... Des souvenirs d'enfance pour moi, et maintenant des lectures du soir pour ma fille de 3 ans. J'ai beau aimer ce qui sort des sentiers battus, la douce folie et le décalage de cet auteur me surprennent encore. Niveau influences, j'ai l'impression que Lewis Caroll y croise les Monty Python, mais je pense qu'on est plus proche d'un Moebius, qui retranscrivait ses terreurs et ses rêves les plus primaires sur les planches. Quelque chose comme une version graphique de l"écriture automatique" (procédé utilisé en auto hypnose, où l'on écrit sans que l’inconscient ne fasse barrière).
Les créatures sont géniales, les dessins riches et foisonnants de détails qu'on découvre lors de seconde ou troisième lecture, les histoires à la fois fortes (parfois un peu dures... mais pas avec cet ouvrage-ci) et singulières (là je parle pour l'oeuvre générale de Ponti).
Tout enfant devrait avoir lu au moins un des livres de Ponti. Ça ouvre un peu plus l'esprit que "Tchoupi se lave les mains".

woodys-hat
8
Écrit par

il y a 6 ans

4 j'aime

Pétronille et ses 120 petits
volklore
10

Critique de Pétronille et ses 120 petits par volklore

Ayant été bercé par les albums jeunesse dans mon enfance, je trouve que Claude Ponti en est tout simplement l'ambassadeur. Car à ses dessins mémorables (n'importe quel adulte, adolescent, pré-ado en...

Lire la critique

il y a 11 ans

4 j'aime

Pétronille et ses 120 petits
woodys-hat
8

Pluviotte à aigrette

Ah Claude Ponti... Des souvenirs d'enfance pour moi, et maintenant des lectures du soir pour ma fille de 3 ans. J'ai beau aimer ce qui sort des sentiers battus, la douce folie et le décalage de cet...

Lire la critique

il y a 6 ans

4 j'aime

Pétronille et ses 120 petits
woodys-hat
8

Pluviotte à aigrette

Ah Claude Ponti... Des souvenirs d'enfance pour moi, et maintenant des lectures du soir pour ma fille de 3 ans. J'ai beau aimer ce qui sort des sentiers battus, la douce folie et le décalage de cet...

Lire la critique

il y a 6 ans

4 j'aime

Alien - Le 8ème Passager
woodys-hat
8

pas une ride (ou si peux)

Revu récemment, il en ressort encore plus aujourd'hui qu'Alien a été un mètre étalon de la SF des 80's et 90's et même 2000's. Si certaines scènes avec la bestiole ont pris quelques rides (le côtés...

Lire la critique

il y a 6 ans

3 j'aime