Couverture Pour qui sonne le glas

Critiques de Pour qui sonne le glas

Livre de (1940)

  • 1
  • 2

"Maintenant, ne pense plus. Maintenant, tu fais ce que tu dois."

Robert Jordan est un universitaire américain. Il enseigne l'espagnol à l'université du Montana. Et c'est par amour pour l'Espagne et son peuple qu'il s'est engagé aux côtés des républicains pendant la guerre civile. Lorsque le roman commence, nous sommes au printemps 1937. Jordan est envoyé derrière les lignes fascistes; il doit prendre contact avec un groupe de guérilleros cachés dans la... Lire l'avis à propos de Pour qui sonne le glas

25 4
Avatar SanFelice
8
SanFelice ·

The importance of being Ernest

C'est chiant, les grands livres. C'est chiant parce qu'on aimerait pouvoir les commenter sans trop tergiverser, sans que chaque observation spontanée sonne comme une infinie platitude. Et puis c'est quoi, les grands livres ? Ce pourrait être un livre sur la guerre, un livre sur les guérilleros, les fascistes et les ponts qu'on fait sauter. Ce pourrait être un livre sur l'Espagne, sur ses... Lire l'avis à propos de Pour qui sonne le glas

24 2
Avatar Troll
9
Troll ·

Belle immersion en guerre civile espagnole

Robert Jordan, américain, décide de s'engager du côté républicain pour lutter contre l'armée franquiste durant la guerre civile espagnole. Sa principale mission, et celle autour de laquelle tournera tout le livre, est de faire sauter un pont stratégique pour lutter contre l'armée nationaliste. Hemingway nous livre ici plus qu'un vulgaire livre de guerre. Il nous offre un livre honnête... Lire la critique de Pour qui sonne le glas

6 15
Avatar Fat_Old_Sun
8
Fat_Old_Sun ·

Critique de Pour qui sonne le glas par Poutrelle

Je connais peu Hemingway. Le seul livre que j'avais lu de lui avant celui-ci était "Le vieil homme et la mer". J'en avais eu un sentiment mitigé. Pour être franc, je m'étais un peu ennuyé. C'est avec beaucoup plus d'intérêt que je me suis lancé dans " Pour qui sonne le glas". Tout d'abord, parce que je connais peu la guerre d'Espagne, et qu'ensuite, Hemingway ayant couvert cette guerre,... Lire la critique de Pour qui sonne le glas

2
Avatar Poutrelle
7
Poutrelle ·

Gotlib avait raison : S'il y a une histoire de pont à faire péter dans une oeuvre... il va péter

Je décide de combler mon néant en terme de littérature américaine en me mettant à Hemingway et donc à "pour qui sonne le glas." Et bah, c'est très bien. Il y a une retranscription de la guerre d'Espagne dans toute son horreur, entre les guérilleros et le partisans du franquisme qui d'un côté comme de l'autre font des actes horribles, les décisions arbitraires, les... Lire l'avis à propos de Pour qui sonne le glas

Avatar Mad Dog
7
Mad Dog ·

Un monstre

Je lis Hemingway et je me dis : "pourquoi c'est si génial ?" Alors je continue à lire Hemingway et je comprends. Après, je lis un autre livre et je me dis : "ah oui, c'était vraiment génial" Et là j'écris cette critique une semaine après avoir fini le bouquin et j'ai encore mal. Lire la critique de Pour qui sonne le glas

Avatar dazdapertrakz
10
dazdapertrakz ·

Critique de Pour qui sonne le glas par maximbrouss

J'ai un problème avec Hemingay. Un gros problème. Mais j'y travaille. En fait, je n'aime pas lire ses bouquins, mais après coup, ou plutôt quelques mois/années après, j'en ai un bon souvenir. Balèze, le type. Lire la critique de Pour qui sonne le glas

Avatar maximbrouss
7
maximbrouss ·

Critique de Pour qui sonne le glas par Siggy Stardust

Puisque personne ne semble vouloir dire du mal de ce roman, je vais me dévouer. La guerre, c'est moche, tous les petits mesquins de village se trouvent propulsés officiers, les querelles de clocher tournent au massacre, etc... C'est pas non plus franchement une surprise, mais ça a le mérite d'être un témoignage de première main, très cru, et personne n'est oublié. Tout bon, donc?... Lire la critique de Pour qui sonne le glas

1
Avatar Siggy Stardust
4
Siggy Stardust ·

Une histoire sans beaucoup d'interet en pleine guerre civile espagnole

L'intérêt de se livre tient plus dans la description des conditions de vie et de lutte pendant la guerre civile que pour son histoire. Elle est en effet assez lente et on peut avoir l'impression qu'Hemingway a rajouté au récit une histoire d'amour à l'eau de rose, afin de le rendre plus intéressant. La description de l'horreur de la guerre civile espagnole et de ces combats reste cependant... Lire l'avis à propos de Pour qui sonne le glas

1
Avatar Sabine Leroy
7
Sabine Leroy ·

À couper le souffle

Je viens tout juste de tourner la dernière page de ce bouquin digne d'une œuvre d'art. Comment autant d'aspects peuvent être contenus dans un seul livre tout en nous emportant dans une montagne russe d'émotions? Nous y retrouvons : amour, guerre, souvenirs, peurs, humour et j'en passe. Il est difficile de croire que ce roman fut publié la première fois en 1940. J'ai carrément vu un film devant... Lire l'avis à propos de Pour qui sonne le glas

1
Avatar Serge Leonard
10
Serge Leonard ·
  • 1
  • 2