Les rois semeurs

Avis sur Sur la route

Avatar Scopa
Critique publiée par le

De retour au pays après les ravages de la seconde guerre, Sal Paradise ( Jack Kerouac ), le narrateur, a du mal à trouver sa place. Il fait la connaissance de Dean Moriarty ( Neal Cassady ), un jeune type, quelque peu exalté, qui l'initie aux plaisirs de la route, et l'encouragera à parcourir l'Amérique, d'est en ouest, du nord au sud, jusqu'au Mexique. 
Nous suivons, les voyages de Sal comme un hymne à la vie la plus simple, au-delà de toutes considérations pathétiques sur la pauvreté ou la folie.
Le style "prose spontanée ", toujours enjoué, rythmé par le be bop confère à ce grand livre sans véritable intrigue un attrait particulier dans cet enchaînement de "hasards objectifs" si chère aux surréalistes.
Une fois la dernière page terminée reste en mémoire cette phrase :
«Les seuls gens qui existent sont ceux qui ont la démence de vivre, de discourir, d'être sauvés, qui veulent jouir de tout dans un seul instant, ceux qui ne savent pas bâiller.»

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 142 fois
2 apprécient

Scopa a ajouté ce livre à 4 listes Sur la route

Autres actions de Scopa Sur la route