Beaucoup d'authenticité dans ce premier roman

Avis sur The Book of Ivy

Avatar MonCoinLivresque
Critique publiée par le

Amy Engel…ce nom ne vous dit rien ? Et bien, je peux vous garantir qu’une fois « The Book of Ivy » terminé, il fera partie du top 5 de vos auteurs préférés ! Amy Engel ne se contente pas d’écrire un roman…elle vous immerge d’entrée dans son intrigue…elle vous enlise et vous enlace…elle vous transporte et vous fait frémir…Comment parvient-elle à se tour de force surprenant ? La profondeur et l’authenticité…Vous n’aimerez pas cette histoire, non, vous la dévorerez !

Le contexte ? Nous nous retrouvons dans notre monde, des années après sa destruction par des armes nucléaires. Aucun extra terrestre, aucun zombie, aucune créature étrange ou épidémie meurtrière. Non. Simplement des hommes, des femmes et des enfants qui tentent, tant bien que mal de survivre et pourquoi pas de vivre dans un monde devenu quelque peu plus hostile que ce que nous connaissons aujourd’hui.

Une cérémonie de mariage…une jeune fille, Ivy, 16 ans qui doit épouser un jeune homme de 2 ans son aîné…Bishop. Jusque là, rien d’extraordinaire. Le seul soucis : c’est un mariage arrangé. Elle n’a jamais rencontré Bishop. Pire encore : sa famille et celle de son futur mari ont été mêlé par le passé à une guerre de pouvoir qui a engendré deux clans et scindé la ville en deux : d’un côté les Westfall, de l’autre les Lattimer. Elle est une Westfall…lui un Lattimer.

Sa mission ? Tuer Bishop. Elle a été conditionné pour cela durant toute sa vie par son père et sa soeur. Elle ne peut échouer. Mais voilà…les choses ne sont pas toujours aussi simples.

Bishop et Ivy vont devoir apprendre à cohabiter et à se connaître par la force des choses. C’est grâce à cette relation hors du commun que nous apprenons à connaître Ivy. Ses peurs, ses faiblesses, le poids de cette mission qui l’écrase et l’étouffe…la force de sentiments contraires qui l’habitent continuellement…amour, haine, compassion,dégoût…Ivy n’a rien d’une héroïne, rien d’une grande, rien qui la différencie de vous, de moi. Privée d’une réelle enfance, élevée comme une machine, elle n’a jamais pu vivre ce qu’elle voulait comme elle l’aurait souhaité…est-ce trop tard désormais ?

Bishop, Ivy…deux personnages forts et tellement attachants que vous ne souhaiterez pas les lâcher…

Dans ce roman, Amy Engel ne nous plonge pas dans un conflit sanglant…pas d’hémoglobine à tout va, pas de carnage ou de situation effrayante. L’intrigue se divise en deux : la relation Ivy/Bishop d’une part et la mission confiée à Ivy par sa famille d’autre part. Bien entendu, l’un étant indissociable de l’autre.

L’authenticité des personnages, la force des liens qui les unissent et qui se tissent délicatement, l’intrigue qui est particulièrement bien menée et rythmée…tout est fait pour être captivant, addictif. Je n’ai décelé aucune longueur, aucune lourdeur. L’auteure nous conduit vers la fin de ce premier tome avec beaucoup de tact et de génie…Le « ouah » final que j’ai poussé et que vous pousserez en est d’autant plus puissant…vous l’attendez mais il finit tout de même par vous surprendre.

En conclusion : Je n’ai pas aimé cette lecture…je l’ai adoré ! L’intensité des personnages qui n’ont rien de parfait, la puissance des événements, la simplicité avec laquelle Amy Engel nous conduit tout au long de son roman…tout ceci mène à un énorme coup de coeur.

Ne passez pas à côté, foncez dès à présent !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 196 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de MonCoinLivresque The Book of Ivy