Avis sur

Un bonheur insoutenable par Nanash

Avatar Nanash
Critique publiée par le (modifiée le )

Un petit pitch rapide, "Un bonheur insoutenable" suit les aventures de Li RM35M4419WXYZ, alias Copeau, dans une société terrestre dirigée par un Uni. On comprend rapidement ce qu'est Uni, il s'agit d'une sorte de super ordinateur qui régit la vie des hommes sur Terre afin qu'elle ne s'autodétruise pas. Respect de l'environnement, contrôle des naissances, uniformité complète de la société sont autant de principes que personne ne remet en cause car les populations sont "soignées" régulièrement par un cocktail de médecines inhibant toute velléité revendicatrice ou initiative individuelle. En caricaturant un peu, Uni élève les humains.

L'histoire bascule lorsque Copeau est recruté par un petit groupe qui s'est soustrait à cette emprise et développe des identités individuelles. Après la découverte de ces possibilités, Copeau va poursuivre un but simple, trouver sur Terre des endroits où Uni n'exerce aucun contrôle. Il enchaînera plusieurs phases dans sa construction d'être humain que je ne dévoilerai pas, sinon on va encore m'accuser de spoiler.

Ira Levin propose tout de même plusieurs niveaux de lecture, un ado, voir un enfant y verra le héros grandir et devenir un homme libre, mais on peut aussi faire le parallèle avec de nombreuses questions de nos sociétés, l'abrutissement des foules, le prix de la liberté, l'accomplissement individuel. On y voit également un côté politique car le régime imposé par Uni ressemble fortement à un état totalitaire après la phase de trouble.

Par de nombreux côtés, ce roman m'a fait penser à "Bienvenue à Gattaca" ou "The Island", de la bonne science-fiction sans vaisseau spatial. Et puis comme souvent, c'est assez incroyable de penser qu'un auteur a vu beaucoup de nos sociétés actuelles bien avant nous. Ira Levin a terminé ce livre en 1969, bien avant Internet, bien avant la publicité de masse et la télévision abrutissante du soir, et pourtant tout y est. A la toute fin du livre, la conclusion nous éclaire, peut-être n'est-ce pas Uni le vrai ennemi ...

Dans les bémols, une scène entre Copeau et Lilas m'a beaucoup gênée, ceux qui ont lu le livre voient ce dont je parle, et l'auteur n'y donne pas de suite, dérangeant.

Un très bon bouquin d'anticipation qui plaira aussi à ceux qui ne lisent pas de SF. 8/10

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2872 fois
22 apprécient

Nanash a ajouté ce livre à 1 liste Un bonheur insoutenable

Autres actions de Nanash Un bonheur insoutenable