L'histoire est contée par Harry Pulling, directeur de banque fraichement retraité, amateur de poésie lyrique et de jardinage et, surtout, célibataire endurci. Mais voici que sa mère trépasse et, qu'à l’enterrent de celle-ci, il rencontre sa tante Augusta, 70 ans, dont la vie a été sans tabous ni limites. Elle a beaucoup voyagé, et beaucoup aimé : en Angleterre, elle partageait la vie d'un révérend d'une église pour chiens, en Italie, M. Visconti lui vola son argent et son cœur, en Turquie, elle eut affaires aux services secrets...


« Je rencontrai ma tante Augusta pour la première fois en plus d'un demi-siècle aux obsèques de ma mère. J'ai toujours mené une existence paisible ; sauf un penchant pour les dahlias, je n'ai pas de violon d'Ingres. Autant de raisons qui ajoutaient aux obsèques de ma mère un brin de piquant nullement déplaisant… Le service avait lieu dans un crématorium fort connu. L'assistance était assez maigre mais on la sentait aux aguets, parcourue de ce léger frémissement d'expectative que l'on n'éprouve jamais au bord d'une tombe. Et si les portes du four allaient refuser de s'ouvrir ? le cercueil se coincer sur le chemin de la fournaise ? Derrière moi, j'entendis une voix, distinctement claire et vieille dire : « une fois, j'ai assisté à une incinération prématurée »

Autant dire que lorsque Harry va partir en voyages avec sa tante, de Boulogne à Istanbul, et de Buenos Aires à Asuncion, ça va swinguer ^^.


Certains passages sont vraiment très drôles. Les réflexions sur les 2 philosophies de vie si différentes ne sont pas si anodines et simplistes que cela. Je ne savais pas trop dans quoi je m’engageais en lisant ce livre... et je suis heureusement surpris.


zemoko
7
Écrit par

Le 16 juin 2022

Critique lue 54 fois

Arnaud Malon

Écrit par

Critique lue 54 fois

D'autres avis sur Voyages avec ma tante

Voyages avec ma tante
zemoko
7

DIvertissant et drôle

L'histoire est contée par Harry Pulling, directeur de banque fraichement retraité, amateur de poésie lyrique et de jardinage et, surtout, célibataire endurci. Mais voici que sa mère trépasse et, qu'à...

le 16 juin 2022

Voyages avec ma tante
MubiSensCritique
8

le troisième homme, la puissance et la gloire, ici juste jubilatoire

Henry Pulling va rencontrer sa tante, qu'il n'a pas vu depuis des années, à l'enterrement de sa mère, de là, la petite vie insignifiante d'Henry va prendre un tout autre sens et être rythmée par...

le 21 sept. 2021

Voyages avec ma tante
Fredaille
9

Imaginez l'époque à laqeulle ce livre a été écrit

Hormis les contextes historiques et géographiques qui ont changé, la relation humaine de ce livre reste très actuelle.

le 1 juin 2016

Du même critique

Ce qui ne me tue pas
zemoko
9

Ce n'est pas du Stieg Larson... mais c'est un très bon roman

Est-ce que c'est du Stieg Larson ? Non, bien évidemment que non. Est-ce que c'est grave ? Pas tant que cela... Bon, d'accord, le fait d'avoir lu les premiers "Millenium" voici déjà quelques années a...

le 21 sept. 2015

11 j'aime

2

Temps glaciaires
zemoko
9

Commissaire, ne changez pas, restez comme vous êtes !

Disclaimer : je suis fan de Fred Vargas et j'adore l'Islande... donc, attention, ma critique et la note que je donne à ce livre sont sans doute biaisés. Vous êtes prévenus. Ceci étant dit, j'ai...

le 16 mars 2015

11 j'aime

1

Ecoute la ville tomber
zemoko
8

Une ville en plein burn-out

« Écoute la ville tomber » est le premier roman de Kate Tempest dont on me dit quʼelle serait une rappeuse anglaise déjà connue et reconnue dʼune trentaine dʼannée (ce que je veux bien le...

le 21 mars 2018

8 j'aime