Critiques de L'homme que les arbres aimaient

Alya-Dyn
10
Alya-Dyn

Critique de par Alya-Dyn

Lorsque des arbres deviennent imperceptiblement mouvants et malfaisants ou qu'une forêt envahit l'esprit d'un homme jusqu'à la folie, l'atmosphère devient captivante. Des nouvelles fantastiques...

il y a 9 ans