👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Tous les livres - Architecture

Tous les livres du monde entier sont recensés sur SensCritique. Découvrez les meilleures ventes de la semaine, les derniÚres sorties poches ou grand format et tout ce qui fait l'actualité littéraire. SensCritique vous permet de découvrir des livres à lire susceptibles de vous plaire en organisant le bouche à oreille : découvrez le Top 100 livres, les meilleures polars, les meilleurs livres de SF, avec la possibilité de noter, de classer, de faire votre Top 10 livres et vos listes personnelles. Si vous le voulez, vous pouvez également partager votre avis de maniÚre plus détaillée via une critique. Tout sera accessible à vos amis, et vous découvrirez également les livres appréciés par vos amis et ceux qu'ils sont en train de lire en ce moment.

Promoteur architecte
Promoteur architecte (2021)

Une histoire récente. L'évolution de la maßtrise d'ouvrage en France de 1977 à 2020

livre de Jean-François Pousse, Jean-Philippe Hugron et Sandra Roumi

RĂ©sumĂ© : Le livre a pour ambition de traiter du couple maĂźtre d’ouvrage/ architecte et d’en retracer l’évolution ces 50 derniĂšres annĂ©es. En s’intĂ©ressant Ă  une dizaine d’opĂ©rations actuelles emblĂ©matiques d’un dialogue rĂ©ussi entre ces deux acteurs dans les mĂ©tropoles de l’hexagone, le livre recueillera interviews et observations. Depuis 20 ans, les promoteurs privĂ©s ont changĂ© de statut, acquis un rĂŽle prĂ©pondĂ©rant Ă  mesure que la commande publique, en net dĂ©clin Ă  partir des annĂ©es 2000, leur laisse de larges espaces de libertĂ©. Aujourd'hui ils composent en introduisant la responsabilitĂ©s des collectivitĂ©s locales.

Chùteau de Haroué
Chùteau de Haroué

Demeure des princes de Beauvau-Craon

livre de Victoria Botana de Beauvau

Résumé : Haroué, demeure des princes de Beauvau Craon, nous invite à une visite privée de cette demeure remplie d'histoire. Ce "palais au milieu des champs" a été construit en 1720 par Germain Boffrand, neveu de Mansart, pour le prince de Beauvau Craon, ami d'enfance du duc Léopold de Lorraine. Au XIXe siÚcle, Haroué reçoit le mobilier personnel du roi Louis XVIII qu'il avait offert à son grand amour, la comtesse Du Cayla. Mais avant tout, Haroué reste une demeure familiale pleine de vie et de projets.

Veni, Vidi... BĂąti !
Veni, Vidi... BĂąti !

De la pierre au musée, Narbo Via

livre

RĂ©sumĂ© : Pendant des siĂšcles, presque tous les grands architectes ont sĂ©journĂ© Ă  Rome, oĂč ils Ă©tudiĂšrent les ruines antiques pour s’imprĂ©gner de la sagesse de leurs bĂątisseurs. Cette exposition cĂ©lĂšbre la nature avant-gardiste de l’architecture romaine, tout en explorant sa relation avec l’architecture contemporaine. Elle met en regard les grands principes de l’architecture romaine (organisation urbaine et sociale, lumiĂšre, circulation de l’air et de l’eau, structures et matĂ©riaux) avec les rĂ©utilisations de monuments antiques et leurs rĂ©interprĂ©tations contemporaines. Le parcours de visite s’organise autour des thĂ©matiques “remployer”, “concevoir”, â€œĂ©clairer”, “respirer”, “bĂątir”, “relier” et “habiter”. L’exposition propose un dialogue entre les monuments de l’AntiquitĂ© les plus cĂ©lĂšbres, les vestiges des monuments romains de Narbonne et les rĂ©alisations contemporaines de l’agence Foster + Partners. L’architecture du musĂ©e Narbo Via, construit par l’agence Foster + Partners et l’architecte nĂźmois Jean Capia, est mise Ă  l’honneur. L’exposition est coproduite par le musĂ©e Narbo Via et l’agence Foster + Partners, sous le commissariat du Dr Tom True (British School at Rome) qui a rĂ©uni des spĂ©cialistes de l’architecture antique, avec la participation de l’équipe du musĂ©e. Plus d’une centaine d’oeuvres sont rassemblĂ©es, provenant principalement d’institutions françaises, italiennes et anglaises, scĂ©nographiĂ©es par Adrien GardĂšre, Ă  qui le musĂ©e doit la mise en valeur de ses collections.

Le Beau, le brut et les truands
Le Beau, le brut et les truands

livre de Paul Chemetov et Rudy Ricciotti

RĂ©sumĂ© : Ce dialogue rĂ©unit deux monstres de l’architecture en rien semblables mais qui partagent une conscience aigĂŒe des pouvoirs et devoirs de l’architecte. Paul Chemetov, l’aĂźnĂ© de l’architecture française, ĂągĂ© de 92 ans, cultive une Ă©lĂ©gante et ferme sobriĂ©tĂ© quand Rudy Ricciotti, 68 ans, soigne son talent de pamphlĂ©taire. Le beau ? C’est le principal sujet, dont ils n’ont pas la mĂȘme conception. Le beau pour Chemetov n’est ni exceptionnel ni extravagant, c’est celui du quotidien, du collectif et du social. Tandis que Ricciotti dĂ©fend le rĂ©cit architectural face Ă  une « esthĂ©tique de supermarchĂ© » qu’il ne cesse de dĂ©noncer. Le brut, c’est le bĂ©ton tant cĂ©lĂ©brĂ© par Ricciotti, mais c’est aussi l’archaĂŻsme auquel ils se rĂ©fĂšrent tous deux. Et qui sont les truands ? La bureaucratie gloutonne comme le suggĂšre Ricciotti ? Ou ceux qui, d’aprĂšs Chemetov, ne se soucient pas de l’argent dĂ©pensé ? Le beau, le brut et les truands : chacun s’y reconnaĂźtra ou y reconnaĂźtra
 les auteurs.

Habiter autrement
Habiter autrement

Quand l'architecture libĂšre la maison

livre de Maryse Quinton

RĂ©sumĂ© : Habiter autrement propose d'explorer d'autres façons d'habiter, plus ouvertes, plus libres, plus permissives. Plus ou moins radicales, ces maisons, ou plutĂŽt devrait-on dire ces lieux de vie, recourent Ă  l'architecture pour habiter autrement. Ces rĂ©alisations ont choisi de sortir des organisations et morphologies traditionnelles mais aussi des piĂšces classiques pour laisser place Ă  l'indĂ©termination. Cet acte de rĂ©inventer l'habitat passe par l'architecture et l'expĂ©rimentation pour concevoir des modĂšles moins formatĂ©s. Des espaces non attribuĂ©s, mixant les usages, ouverts Ă  l'imagination. La possibilitĂ© de multiplier les fonctions dans un mĂȘme lieu. Comment l'architecture peut-elle ĂȘtre le support de la vie, sans en restreindre la libertĂ© ? VoilĂ  la question posĂ©e par les architectes qui s'aventurent hors des sentiers battus. D'une petite maison Ă  faible budget Ă  une luxueuse villa : tous les cas de figure peuvent se prĂȘter au jeu, pourvu qu'il y ait la volontĂ© de sortir des schĂ©mas de pensĂ©e classiques. Le livre prĂ©sente une vingtaine de maisons dans le monde en racontant leur histoire. Car le point de dĂ©part est bien souvent une rencontre entre des clients dĂ©sireux de changer de paradigme et des architectes engagĂ©s dans l'expĂ©rimentation. Des maisons-outils qui prennent vie et sens avec leurs usagers. Il donne la parole aux architectes, aux usagers, des regards croisĂ©s et nourris par une approche Ă©galement sociologique pour comprendre ces nouveaux modes de vie qui font Ă©cho Ă  notre Ă©poque.

Grammaire de formes - Saint-Etienne
Grammaire de formes - Saint-Etienne (2021)

livre de DaniĂšle Meaux

RĂ©sumĂ© : Trois photographes ont portĂ© leur regard sur la ville de Saint-Etienne : lÂŽinvestigation quÂŽils ont conduite sÂŽest focalisĂ©e sur la syntaxe et la morphologie du bĂąti tel quÂŽil peut ĂȘtre observĂ© dans la citĂ©. Rien de « normatif » donc dans cette « grammaire de formes ». Il sÂŽagissait bien au contraire de prendre en considĂ©ration la variĂ©tĂ© mĂȘme des gestes dÂŽamĂ©nagement susceptibles dÂŽĂȘtre dĂ©celĂ©s au sein de la ville. Celle-ci porte de fait la marque de grands projets planifiĂ©s aux effets structurants (dont la mise en place sÂŽest Ă©chelonnĂ©e dans le temps), mais aussi dÂŽinterventions moins concertĂ©es dĂ©coulant des effets du libĂ©ralisme, de phĂ©nomĂšnes de retrait ou dÂŽabandon liĂ©s Ă  la rĂ©cession Ă©conomique, ou encore dÂŽinitiatives individuelles de faible empan, le plus souvent effectuĂ©es avec des moyens rudimentaires. Toutes ces actions dÂŽamĂ©nagement, dans leur diversitĂ© mĂȘme, entrent de plein droit dans la « grammaire » de la ville de Saint-Étienne - dont on ne peut que constater la variĂ©tĂ©.

Faire et refaire
Faire et refaire (2021)

livre de Paul Andreu

RĂ©sumĂ© : Ce recueil rassemble plusieurs essais de l’architecte Paul Andreu, Ă©crits dans le cadre de confĂ©rences ou de communications donnĂ©es en France mais aussi Ă  travers le monde. Ces textes reviennent principalement sur ses diffĂ©rents travaux (aĂ©roports comme celui de Roissy, musĂ©es et bĂątiments culturels comme l’OpĂ©ra de PĂ©kin, dĂ©cors de thĂ©Ăątre
). Ils tĂ©moignent de la richesse du parcours de celui qui fut toujours portĂ© par « le dĂ©sir d’architecture ». Ils sont aussi l’occasion d’aborder des thĂšmes chers Ă  l’ingĂ©nieur tels le dessin, les mathĂ©matiques ou encore la culture, le temps et l’espace. Mais bien plus qu’une rĂ©flexion thĂ©orique sur l’architecture, il s‘agit ici d’une rĂ©flexion sur la crĂ©ation – rĂ©flexion in progress d’un homme qui s’interroge, qui doute, qui fait et refait, sans jamais se dĂ©partir d’une forme de clairvoyance, d’un regard toujours plus fin sur le monde dans lequel il Ă©volue et qu’il modifie par son Ɠuvre.

La ThĂ©orie du diamant et le projet d’architecture
La ThĂ©orie du diamant et le projet d’architecture

livre de Elisa Valero Ramos

RĂ©sumĂ© : Dans « La thĂ©orie du diamant » le projet d'architecture est envisagĂ© autant dans sa dimension pratique que thĂ©orique. PensĂ©e critique et crĂ©ation sont ici indissociables. C'est ainsi que le travail de l'architecte est comparĂ© Ă  celui du tailleur de diamants et la pensĂ©e s'articule autour de trois axes de rĂ©flexion : le regard attentif, la prĂ©cision de la taille, et le travail risquĂ©. Sept Ɠuvres d'architecture, sept « espaces-diamants », viennent donc illustrer cette thĂ©orie.

2G N° 81 Arno Brandlhuber
2G N° 81 Arno Brandlhuber (2021)

livre de Arno Brandlhuber

Résumé : L'agence Brandlhuber+ s'appuie sur des collaborations pluridisciplinaires pour réaliser de nombreuses restructurations : un immeuble de la Brunnenstrasse à Berlin (2009), l'aménagement de la désormais célÚbre Antivilla, à Krampnitz (2014), ou la transformation de St. Agnes, à Berlin (2015), ainsi qu'une résidence d'artistes Terrassenhaus Berlin, conçue avec Emde et Burlon / Muck Petzet, et qui fut finaliste du prix Mies van der Rohe 2019. Professeur d'architecture et de design à l'ETH Zurich, Arno Brandlhuber enseigne et étudie de nouvelles méthodes de représentation dans l'architecture et les médias, utilisant la télévision comme outil. Par ailleurs, il s'applique à démontrer l'influence de la législation, de la propriété et du régime foncier sur la production architecturale allemande.

L'Architecture du futur au Japon : utopie et métabolisme
L'Architecture du futur au Japon : utopie et métabolisme

livre de BenoĂźt Jacquet et Jeremie Souteyrat

Résumé : Divers projets architecturaux édifiés dans les années 1960 et 1970, emblématiques du mouvement métaboliste japonais, photographiés et commentés.

Anime Architecture
Anime Architecture (2020)

Imagined Worlds and Endless Megacities

livre de Stefan Riekeles

RĂ©sumĂ© : The influence of anime, one of Japan’s most successful cultural exports, has been felt across cinema, literature, comic books and videogames for decades, yet the artwork behind the genre remains somewhat enigmatic, particularly in the pre-digital period before the early 2000s. A genuine behind-the-scenes journey into the original background paintings, storyboards and early drafts of the industry’s most revered directors and illustrators, Anime Architecture presents the otherworldly buildings and megacities of these visionaries as celebrations of – and lessons for – the near future. Includes exclusive material from: AKIRA, 1988 Patlabor: The Movie, 1989 Patlabor 2: The Movie, 1993 Ghost in the Shell, 1995 Metropolis, 2001 Innocence, 2004 Tekkonkinkreet, 2006 Rebuild of Evangelion, 2007, 2009

Histoire naturelle de l'architecture
Histoire naturelle de l'architecture (2020)

Comment le climat, les épidémies et l'énergie ont façonné la ville et les bùtiments

livre de Philippe Rahm

RĂ©sumĂ© : Pourquoi notre nature homĂ©otherme a donnĂ© naissance Ă  l’architecture ? Comment le blĂ© a engendrĂ© la ville ? Comment les petits pois ont fait s'Ă©lever les cathĂ©drales gothiques ? Ce que les dĂŽmes doivent Ă  la peur de l'air stagnant ? Comment un brin de menthe invente les parcs urbains ? Pourquoi l’éruption d’un volcan a-t-elle inventĂ© la ville moderne ? Comment le pĂ©trole a-t-il fait pousser des villes dans le dĂ©sert ? ... Comment le Co2 est-il en train de transformer les villes et les bĂątiments ? L’Histoire naturelle de l’architecture met en lumiĂšre les causes naturelles, physiques, biologiques ou climatiques qui ont influencĂ© le dĂ©roulĂ© de l’histoire architecturale et provoquĂ© le surgissement de ses figures, de la prĂ©histoire Ă  nos jours. Relire l’histoire de l’architecture Ă  partir de ces donnĂ©es objectives, matĂ©rielles, rĂ©elles permet d’affronter les dĂ©fis environnementaux majeurs de notre siĂšcle et de mieux construire, aujourd’hui, face Ă  l’urgence climatique.

Les Figures architectoniques
Les Figures architectoniques

La construction logique de la forme architecturale

livre de Dominique Putz

RĂ©sumĂ© : La figure est l'interface oĂč la forme et le sens se rencontrent et communiquent, thĂšme que ce livre propose d'explorer. C'est dans cette optique que cette recherche aborde le dĂ©cryptage de la forme des bĂątiments, des villes et des paysages.

Le tour de France des maisons Ă©cologiques
7.9
Le tour de France des maisons Ă©cologiques

livre de Emmanuel Stern, Raphaël Walther et Mathis Rager

Résumé : Deux architectes et un anthropologue ont entrepris un tour de France pour aller à la rencontre de ceux qui font l'architecture écologique d'aujourd'hui et dégager des pistes de réflexion sur notre durabilité en matiÚre de construction. Croquis, photos, chiffres clés, décryptage technique, témoignages des habitants - souvent autoconstructeurs - et points de vue d'experts permettent d'envisager tous les aspects de ces initiatives engagées qui proposent, chacune à leur maniÚre, des alternatives concrÚtes à la standardisation de nos habitations et à leur impact dévastateur sur l'environnement.

Versailles disparu de Louis XIV
Versailles disparu de Louis XIV

Versailles disparu de Louis XIV

livre de Alexandre Maral

RĂ©sumĂ© : Dans les annĂ©es 1660, Louis XIV investit peu Ă  peu le domaine de Versailles. Au grĂ© de son ascension, le jeune monarque mĂ©tamorphose le chĂąteau bĂąti par son pĂšre, modeste gentilhommiĂšre difficile d'accĂšs, en palais Ă©blouissant, devenu rĂ©sidence permanente de la cour Ă  partir de 1682. Mais qu'est devenu le Versailles du Roi-Soleil ? Trois siĂšcles plus tard, les rĂ©centes dĂ©couvertes archĂ©ologiques et les derniĂšres avancĂ©es. Technologiques permettent de recomposer l'aspect d'espaces aujourd'hui complĂštement disparus, invitant ainsi le lecteur Ă  une exploration inĂ©dite du palais. Partons ainsi Ă  la dĂ©couverte de la grotte de TĂ©thys, fĂ©erie ornĂ©e de coquillages et animĂ©e de jets d'eau ou bien de la Petite Galerie, vĂ©ritable musĂ©e privĂ© du roi. Admirons les marbres de l'appartement des Bains et l'Ă©lĂ©gance des appartements de courtisans. PĂ©nĂ©trons dans la chambre du Roi... Tous ces lieux de rĂȘve et de pouvoir reprennent vie grĂące Ă  l'analyse des documents d'archives et Ă  de minutieuses reconstitutions 3D.

Gaston Eysselinck: 1907-1953 : in de voetsporen van Le Corbusier : een hartstochtelijke functionalist
Gaston Eysselinck: 1907-1953 : in de voetsporen van Le Corbusier : een hartstochtelijke functionalist (2020)

Gaston Eysselinck : In the footsteps of Le Corbusier

livre de Marc Dubois

RĂ©sumĂ© : The limited oeuvre of the Ghent architect Gaston Eysselinck provides some of the most compelling evidence of innovation in Belgian architecture. During his studies he came across publications about the European avant-garde, Russian architecture and the work of Le Corbusier. In November 1930 he took part in the CIAM Congress in Brussels and appeared in the legendary group photo along with Mies van der Rohe and Le Corbusier. His own house, which also includes his office (1930-1931), and the Peeters house (1932), which both appeared in Alberto Sartoris' publication in Italy in 1935, can be considered as the built manifesto of the ‘Neues Bauen' (New Building). Eysselinck designed furniture for his home, including several pieces of tubular metal furniture. The architectural plan became increasingly important to him, showing the influence of the work of Adolf Loos. Eysselinck rethought the traditional urban terraced house, often placing the kitchen on the street side. In 1937 he received the Van de Ven Prize, the most influential architectural prize in Belgium at the time. In 1945 he devoted all his energy to the design and construction of the Post & Telegraphy Office building in Ostend (1945-1952), his extraordinary masterpiece. This building demonstrates his quest for an architecture with expressiveness and explicit materiality; it is a building that repositioned architecture. In December 1953 Eysselinck committed suicide, tormented by numerous setbacks, both private and professional. Eysselinck believed in the feasibility of a better future. The control of chaos by the choice of rational order was one of the greatest aims he pursued. In this book we rediscover this powerful and intense oeuvre.

Gordon Matta-Clark
Gordon Matta-Clark (2020)

Open House

livre de Sophie Costes et Lydia Yee

RĂ©sumĂ© : Une analyse de l'Ɠuvre monumentale de Gordon Matta-Clark, la seule structure architecturale existante de l'artiste. PiĂšce majeure de la collection du MAMCO de GenĂšve, Open House, crĂ©Ă©e Ă  l'origine Ă  SoHo (New York) durant le printemps 1972, est la seule oeuvre de grande dimension de l'artiste amĂ©ricain Gordon Matta-Clark (1943-1978) conservĂ©e par une institution. Il s'agit d'un container Ă  l'intĂ©rieur duquel a Ă©tĂ© construit un labyrinthe fait de portes et de cloisons en bois rĂ©cupĂ©rĂ©es. VĂ©ritable manifeste esthĂ©tique, cette construction de fortune cristallise bien des prises de position assumĂ©es par son crĂ©ateur, tant dans ses relations avec la sculpture que dans ses rapports critiques Ă  l'architecture. Elle est ici Ă©tudiĂ©e pour la premiĂšre fois par trois auteur-e-s, Sophie Costes, Thierry Davila et Lydia Yee, qui en restituent toute la richesse et la complexitĂ©. Une façon de rĂ©affirmer l'importance de la figure de Gordon Matta-Clark pour l'art des XXe et XXIe siĂšcles.

Municipales. Banlieue naufragée.
6.3
Municipales. Banlieue naufragée. (2020)

livre de Didier Daeninckx

RĂ©sumĂ© : "Mon ombre sur les murs se superpose Ă  toutes celles, amies, dont le soleil a projetĂ© l'histoire. Et pourtant je pars sans regarder derriĂšre moi, non pas soulagĂ© mais comme dĂ©sentravĂ©. Je ne dĂ©serte pas ce territoire, oĂč pendant quarante annĂ©es j'ai Ă©crit la totalitĂ© des dix mille pages publiĂ©es, parce que j'ai fini par comprendre que c'Ă©tait lui qui m'avait quittĂ©, abandonnĂ©. Didier Daeninckx. Il ne fait plus bon vivre dans certains territoires de la RĂ©publique, oĂč le clientĂ©lisme, la corruption et le communautarisme semblent tenir lieu de politique municipale sur un tissu social atteint jusqu'Ă  la trame. A l'Ă©chelon de la plus grande proximitĂ© supposĂ©e entre l'Ă©lu et le citoyen ne restent que des valeurs bafouĂ©es, des mots qui masquent l'inadmissible, le mĂ©pris pour tout destin collectif. Didier Daeninckx, qui naquit et vĂ©cut en ces lieux avant de se rĂ©soudre aujourd'hui Ă  les quitter, ferme ici une porte sur la plus grande partie de sa vie, non sans avoir donnĂ© l'alerte sur la dĂ©rive en cours et le sursaut de justice qu'elle appelle." (fnac)

Mauvaise herbe
Mauvaise herbe

livre de Thibaut Rassat

RĂ©sumĂ© : EugĂšne est architecte. Il aime que tout soit bien droit et bien carrĂ©. Tout doit ĂȘtre classĂ©, rangĂ© et organisĂ©. Parfois, c'est difficile de ne pas pouvoir tout contrĂŽler
 Un formidable ouvrage sur l’importance de savoir faire face Ă  l’inattendu !

La Ronde des soupçons
La Ronde des soupçons (2020)

Lara, tome 1

livre de Marie-Bernadette Dupuy

RĂ©sumĂ© : Septembre 1946. Dans le Morbihan, Ă  Locmariaquer, Lara, jeune fille de 18 ans au caractĂšre passionnĂ©, tente d’oublier les terribles annĂ©es qui viennent de s’écouler. MalgrĂ© les blessures laissĂ©es par la guerre, la vie reprend lentement son cours, lorsqu’un drame frappe la rĂ©gion : le corps d’une jeune fille est dĂ©couvert sous un dolmen. La malheureuse est vĂȘtue d’une tunique blanche et a Ă©tĂ© Ă©gorgĂ©e. Pour Lara, cette terrible nouvelle est d’autant plus bouleversante que l’homme qu’elle aime est l’un des principaux suspects. Qui a bien pu commettre ce meurtre odieux ? Est-ce un crime rituel ? Les questions sont nombreuses pour Nicolas Renan, l’inspecteur chargĂ© de l’enquĂȘte. D’autant que cette mort n’est que le dĂ©but d’une longue sĂ©rie de crimes