👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Tous les livres - Essai

Tous les livres du monde entier sont recensés sur SensCritique. Découvrez les meilleures ventes de la semaine, les dernières sorties poches ou grand format et tout ce qui fait l'actualité littéraire. SensCritique vous permet de découvrir des livres à lire susceptibles de vous plaire en organisant le bouche à oreille : découvrez le Top 100 livres, les meilleures polars, les meilleurs livres de SF, avec la possibilité de noter, de classer, de faire votre Top 10 livres et vos listes personnelles. Si vous le voulez, vous pouvez également partager votre avis de manière plus détaillée via une critique. Tout sera accessible à vos amis, et vous découvrirez également les livres appréciés par vos amis et ceux qu'ils sont en train de lire en ce moment.

Technique et idéologie
Technique et idéologie

Un enjeu de pouvoir

livre de Lucien Sfez

Du signe au virtuel
Du signe au virtuel (2045)

Les nouveaux chemins de l'intelligence

livre de Georges Vignaux

Libérations sexuelles
Libérations sexuelles (2022)

Une histoire des pensées féministes et queers sur la sexualité

livre de Cornelia Möser

Résumé : Aujourd’hui, la sexualité est une question centrale pour les féministes comme pour les mouvements LGBTQ. Désir, plaisir, maternité, mais aussi violences sexuelles et consentement sont abondamment discutés par les théoriciennes et les militantes. Mais qu’est-ce au juste que la sexualité ? Cette question bien plus complexe qu’il n’y paraît a traversé l’ensemble des pensées féministes et LGBTQ depuis au moins les années 1960 et ce que l’on a appelé la révolution sexuelle. La sexualité a ainsi pu être considérée comme un outil, voire une condition de la libération des femmes, ou comme un simple espace d’épanouissement des plaisirs et des désirs. Elle a également été perçue comme un obstacle, le lieu par excellence de la vulnérabilité des femmes face à la violence des hommes, ou encore un moyen de détourner les femmes de la lutte pour leur émancipation. Enfin, elle est même devenue chez certaines un critère à l’aune duquel juger du « degré » de modernité d’une nation et hiérarchiser les cultures. Cet ouvrage passionnant propose une relecture nuancée des théories féministes sur la sexualité, foisonnantes et parfois antagonistes. Retraçant l’histoire intellectuelle et militante du féminisme et des mouvements LGBTQ, il nous plonge au cœur des réunions d’activistes, des débats entre théoriciennes et des manifestations qui se sont déroulées en Allemagne, en France et aux États-Unis depuis plus de soixante ans. En s’intéressant particulièrement aux visions alternatives nées de ces luttes féministes et queers, ce livre entend faire émerger de nouvelles façons de penser l’émancipation des femmes.

Utopies féministes sur nos écrans
Utopies féministes sur nos écrans (2022)

Les amitiés féminines en action

livre de Pauline Le Gall

Résumé : Qu'est-ce qui rend uniques, intéressantes et politiques les amitiés féminines? Pauline Le Gall, journaliste & autrice, donne un écho aux expériences d'amitié féminine en fiction. Car, dans la vie comme à l'écran, elles n'existent jamais en dehors du système patriarcal. Basé sur un corpus de films & séries allant de Thelma & Louise à la série PEN15, elle explore la pop culture et ce qui se joue sur nos écrans, en passant des lieux où se déroule l'action aux personnes qui créent ces histoires, des représentations du genre aux bases d'une nouvelle société. Nous pouvons tout à la fois nous réjouir et analyser les changements à l'oeuvre, car il reste non seulement beaucoup à dire, mais aussi beaucoup à montrer à l'écran.

Écrire à l’encre violette
Écrire à l’encre violette (2022)

Littératures lesbiennes en France de 1900 à nos jours

livre de Aurore Turbiau, Margot Lachkar, Camille Islert, Manon Berthier et Alexandre Antolin

Résumé : Après des siècles d’un silence quasi-entier, plusieurs œuvres ouvertement lesbiennes sont publiées au tout début du XXe siècle. Depuis lors, des années folles à l’après-guerre, de l’histoire militante des années 1970 à la naissance de l’édition spécialisée, jusqu’à l’effervescence du début du XXIe siècle, ce sont des centaines de textes qui disent et théorisent leur existence. Parcourant tous les genres, ils mettent en scène le lesbianisme, nomment et nourrissent une culture partagée, en réactivent la mémoire et les noms. Né du constat d’une mémoire immense, mais enterrée, éclatée et négligée, Écrire à l’encre violette souhaite rendre compte de l’ampleur de ce dialogue lesbien : il intègre et modifie le cadre de la littérature, ouvre d’autres perspectives en bousculant ses normes.

On ne naît pas mec
8.3
On ne naît pas mec (2022)

Petit traité féministe sur les masculinités

livre de Daisy Letourneur

Et maintenant, voici venir un long hiver...
Et maintenant, voici venir un long hiver... (2022)

livre de Thomas Morales

Résumé : Thomas Morales pratique une discipline particulière : la nécrologie de papier. Auteur et chroniqueur, il fait revivre ici toutes ces figures qui nous ont quitté, comme un générique de film aux mille visages composant le refuge de nos plus beaux souvenirs des Trente Glorieuses. D'Anémone à Karl Lagerfeld, de Jean-Paul Belmondo à Roger Moore, cette galerie de portraits est le miroir d'un monde que nous avons tant aimé, croqué avec liberté, tendresse et humour.

Donner la parole aux « sans-voix » ?
Donner la parole aux « sans-voix » ? (2022)

Construction sociale et mise en discours d'un problème public

livre de Benjamin Ferron, Émilie Née et Claire Oger

Résumé : Les sciences sociales se sont largement attachées ces dernières années à analyser le silence des « sans-voix ». Or, elles montrent précisément que ces derniers sont bien mal nommés, au sens où leur parole, souvent considérée comme négligeable, voire discréditée, n'en a pas moins d'existence ni de vigueur. Paysans, ouvriers, précaires, travailleurs informels, colonisés, exilés, soldats, prostitués, enfants malades, jeunes de quartiers populaires : s'ils occupent des positions dominées dans les rapports sociaux de classe, de genre, de nationalité ou de génération, les groupes invités à s'exprimer dans les dispositifs étudiés au fil des contributions de cet ouvrage sont aussi généralement constitués comme collectifs par ceux-là même qui leur adressent cette offre de prise de parole. Ce livre se concentre ainsi sur le travail politique de ces entreprises de réhabilitation symbolique et sur leurs acteurs. Ceux-ci contribuent non seulement à donner un sens à ces dispositifs, mais aussi à provoquer, configurer et encadrer les discours qui y sont tenus : ainsi, militants, artistes et professionnels de la culture, personnels administratifs et politiques, chercheurs, travailleurs et patients du secteur médico-social, journalistes participent-ils à la reconfiguration des règles du jeu politique.