👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Tous les livres - Nouvelle

Tous les livres du monde entier sont recensés sur SensCritique. Découvrez les meilleures ventes de la semaine, les derniÚres sorties poches ou grand format et tout ce qui fait l'actualité littéraire. SensCritique vous permet de découvrir des livres à lire susceptibles de vous plaire en organisant le bouche à oreille : découvrez le Top 100 livres, les meilleures polars, les meilleurs livres de SF, avec la possibilité de noter, de classer, de faire votre Top 10 livres et vos listes personnelles. Si vous le voulez, vous pouvez également partager votre avis de maniÚre plus détaillée via une critique. Tout sera accessible à vos amis, et vous découvrirez également les livres appréciés par vos amis et ceux qu'ils sont en train de lire en ce moment.

Gradation
Gradation (2021)

La blessure de Calamity Monroe, le petit meurtre de Bernard et les pommes atomiques de l’espace

livre de Marine Legrand, Louis Reynier, Sabine Parisot, Bernard Marsigny, Georges A. Bertrand, GĂ©rard Viry et Alexandre Boissier-Decoopman

RĂ©sumĂ© : C’est en Ă©ditant qu’on devient Ă©diteur. La MĂ©rule trouve ancrage en CorrĂšze au printemps 2021 suite Ă  l’organisation d’un concours de nouvelles. Pour cette premiĂšre, pas de thĂ©matique, mais une invitation Ă  parler du vert pays oĂč elle est nĂ©e. Cent-dix textes nous parviendront. Quatorze seront choisis pour l’édition de deux recueils : Gradation et DĂ©gradation. Ouvrages en miroir de genres poĂ©tiques, rĂ©alistes, d’anticipation... Sur les pages dĂ©licatement affinĂ©es dans les odeurs de sous-bois – dĂ©liquescence mĂ©rulĂ©e des forĂȘts ­assouplies –, nous voulons les encres qui dessinent la vie sur les murs de la tentation littĂ©raire.
 De cette tentation des Ă©critures restĂ©es au fond des tiroirs Ă  la tentative d’édition champignonneuse, il n’y a qu’une jonction Ă  restaurer. Et c’est bien ici que nous nous situons : la maison d’édition La MĂ©rule cherche Ă  ­apprivoiser une fiction qui s’intĂ©resse aux cloaques, miasmes et passions viscĂ©rales de nos existences. Issu du collage improbable de nouvelles ­consacrĂ©es dans un livre genĂšse, La MĂ©rule donne de sa ­gĂ©latineuse personne pour montrer Ă  lire ses ­littĂ©ratures qui laisseront pantois, en enrichissant notre rapport au monde rĂ©el
.

DĂ©gradation
DĂ©gradation (2021)

HĂ©catombe au-dessus d’un nid de divinitĂ©s et mise Ă  nu de Maashukk et de son ennemie la bergĂšre

livre de Héloïse, Fabien Garino, Ludovic Duhamel, Emmanuel Bosca, Cindy Fontaine, Bénédicte Frisée et P. V. Estrade

RĂ©sumĂ© : C’est en Ă©ditant qu’on devient Ă©diteur. La MĂ©rule trouve ancrage en CorrĂšze au printemps 2021 suite Ă  l’organisation d’un concours de nouvelles. Pour cette premiĂšre, pas de thĂ©matique, mais une invitation Ă  parler du vert pays oĂč elle est nĂ©e. Cent-dix textes nous parviendront. Quatorze seront choisis pour l’édition de deux recueils : Gradation et DĂ©gradation. Ouvrages en miroir de genres poĂ©tiques, rĂ©alistes, d’anticipation... Sur les pages dĂ©licatement affinĂ©es dans les odeurs de sous-bois – dĂ©liquescence mĂ©rulĂ©e des forĂȘts ­assouplies –, nous voulons les encres qui dessinent la vie sur les murs de la tentation littĂ©raire.
 De cette tentation des Ă©critures restĂ©es au fond des tiroirs Ă  la tentative d’édition champignonneuse, il n’y a qu’une jonction Ă  restaurer. Et c’est bien ici que nous nous situons : la maison d’édition La MĂ©rule cherche Ă  ­apprivoiser une fiction qui s’intĂ©resse aux cloaques, miasmes et passions viscĂ©rales de nos existences. Issu du collage improbable de nouvelles ­consacrĂ©es dans un livre genĂšse, La MĂ©rule donne de sa ­gĂ©latineuse personne pour montrer Ă  lire ses ­littĂ©ratures qui laisseront pantois, en enrichissant notre rapport au monde rĂ©el
.

Elyette
Elyette

livre de Thomas Martinetti

RĂ©sumĂ© : Elyette est nĂ©e dans les vignes de Bourgogne. EffacĂ©e derriĂšre ses deux sƓurs, elle a dĂ» attendre le grand amour pour briller enfin. Mais Elyette rĂ©alise trop tard que l’homme qu’elle a Ă©pousĂ© a pris le contrĂŽle de sa vie. Sa famille et le domaine lui Ă©chappent dĂ©jĂ . Quelle issue lui reste-t-il ?

Protocole miroir
Protocole miroir

livre de Thibaut Dussud

RĂ©sumĂ© : Je me rĂ©veillais dans cette piĂšce livide. L’endroit m’était inconnu. Aucun souvenir, le trou noir. Qui Ă©tais-je ? Tout ceci m’angoissait. Le Protocole Miroir devait m’aider Ă  recouvrer la mĂ©moire. Que pouvais-je faire sinon accepter de m’y soumettre ? C’était mon seul espoir. Pourtant, jâ€˜Ă©tais loin d‘imaginer ses vĂ©ritables finalitĂ©s. Je ne pouvais pas me douter qu’il dĂ©truirait ma vie. Mais je ne regrette rien. Si c’était Ă  refaire, je le referais.

Les Dames de ma vie
Les Dames de ma vie (2021)

livre de Dick Sainte CĂ©cile

RĂ©sumĂ© : Les Dames de ma vie est un ensemble de neuf nouvelles Ă©rotiques dont le fil rouge est le narrateur, un homme qui se croyait sans histoires. Ses obligations professionnelles impliquent qu’il doit travailler et rĂ©sider Ă  Paris, ville qu’il ne connaĂźt pas vraiment. Commencent alors pour lui de nouvelles aventures qui l’entraĂźneront dans un tourbillon de plaisirs qu’il n’imaginait pas pouvoir vivre, voire dĂ©sirer. Les Dames de la vie de ce gentil garçon, tout du moins ce qu’il pensait ĂȘtre, vont s’employer Ă  lui montrer de quoi il est capable, jusqu’à la soumission consentie et mĂȘme recherchĂ©e. Ces femmes puissantes lui font goĂ»ter Ă  bien des choses, le poussent Ă  aller loin dans l’acceptation de soi, l’amĂšnent Ă  aimer ĂȘtre Ă  genoux, Ă  adorer ĂȘtre leur victime volontaire plutĂŽt que le meneur. Chacune de ces rencontres apportera une rĂ©ponse Ă  ses interrogations quant Ă  ce qu’il souhaite vraiment et le poussera Ă  agir pour se rĂ©aliser et se sentir libre de jouir comme il l’entend. La derniĂšre Dame de sa vie sera la touche finale Ă  cette quĂȘte d’un absolu qu’il atteindra enfin.

Un petit homme
Un petit homme

livre de Fiodor Sologoub

Résumé : Aglaïa est grande. Aglaïa est grosse. Son mari, un haut fonctionnaire petit de corps et d'esprit, va tenter de rétablir l'ordre qu'il croit naturel. Son obsession, réduire sa femme à sa mesure, causera sa perte. Avec cette nouvelle à l'humour grinçant, l'écrivain russe Fiodor Sologoub explore les coulisses de l'humanité, ses bassesses et sa cupidité. Une fable caustique à redécouvrir dans un ouvrage à géométrie variable qui vous fera plisser et écarquiller les yeux.

Nouvelles incorrectes d'une Afrique disparue
8.3
Nouvelles incorrectes d'une Afrique disparue (2021)

livre de Bernard Lugan

RĂ©sumĂ© : Ceux qui connaissent Bernard Lugan le reconnaĂźtront sans peine sous les traits de son narrateur, Henri NĂ©rac. Style colonial old school : chaussettes remontĂ©es jusqu’aux genoux, chemises aux plis rĂ©glementaires, shorts Ă  deux pinces et single malt. On commande d’ailleurs son whisky en tirant en l’air, deux coups pour un double scotch. L’auteur du Banquet des soudards n’est pas du genre Ă  sympathiser avec le premier venu : il choisit ses amitiĂ©s dans le cercle restreint des hommes authentiquement libres. On les retrouve dans ces Nouvelles incorrectes d’une Afrique disparue. Rien que des piĂšces uniques au cuir tannĂ© : seigneurs de guerre, coloniaux hauts en couleur, soldats perdus qui ont coiffĂ© le kĂ©pi blanc, vieux PĂšres blancs en burnous
 On les suit du Rwanda Ă  l’Afrique du Sud, du Maroc Ă  la RhodĂ©sie, du Sud-Ouest africain Ă  la Tanzanie. En bons gentlemen , ils mettent un point d’honneur Ă  ne jamais dĂ©roger Ă  un certain art de vivre aristocratique. Comme Lugan, plus drolatique que jamais.

Bloc D
Bloc D (2021)

livre de Adeline Rogeaux

RĂ©sumĂ© : Le quartier des Marais, quelque part au Nord de la France, est le repĂšre d'une bĂȘte endormie depuis des dĂ©cennies : le Bloc D. Un petit immeuble oĂč sept locataires s'ignorent, se mĂ©prisent ou se haĂŻssent en silence. La bĂȘte se rĂ©veille le soir oĂč une femme disparaĂźt. Le Bloc D devient alors, en l'espace d'une soirĂ©e, le thĂ©Ăątre de crimes sordides et vengeurs. La folie des habitants explose. À travers sept nouvelles, dĂ©couvrez le destin des habitants du Marais servi sur un plateau de sang.

Vienne, ville de rĂȘves
Vienne, ville de rĂȘves

livre de Stefan Zweig

RĂ©sumĂ© : Ce nouvel inĂ©dit s'inscrit dans le sillage de l'oeuvre la plus emblĂ©matique de Zweig, Le Monde d'hier. Il nous emmĂšne Ă  Vienne, la ville de naissance et de coeur de l'Ă©crivain. La capitale de l'Empire austro-hongrois a Ă©tĂ© le paradis de son enfance. Au fil du temps, et aprĂšs bien des drames, elle est devenue pour lui un monde idĂ©al, oĂč les apports les plus divers finissaient toujours par se mĂȘler harmonieusement, oĂč l'ouverture Ă  la modernitĂ© s'appuyait sur une solide tradition locale. Cette ville-thĂ©Ăątre, de 1880 Ă  l'entre-deux-guerres, fut surtout une incomparable citĂ© des arts et de l'esprit europĂ©en. Les textes ici rĂ©unis couvrent l'ensemble de la vie crĂ©atrice de l'auteur, de l'Ă©tudiant dilettante des dĂ©buts Ă  l'Ă©crivain cĂ©lĂšbre et exilĂ© de la fin, qui dut quitter l'Autriche quelques mois avant l'Anschluss. Des pans entiers de l'histoire culturelle viennoise sont ainsi explorĂ©s, avec ses valeurs sĂ»res, ses modes passagĂšres, ses lieux mythiques, ses poĂštes (Hugo von Hofmannsthal, Rainer Maria Rilke...), ses gĂ©nies (Sigmund Freud, Joseph Roth, Gustav Mahler, Arthur Schnitzler...), ses inconnus et bien d'autres figures attachantes, amis plus ou moins proches que Zweig sent et analyse avec la prĂ©cision de celui qui voit tout. Il retranscrit ses impressions et souvenirs dans ce style toujours accessible qu'on lui connaĂźt. Ce faisant, tĂ©moin bouleversant d'une Ă©poque bouleversĂ©e, il tente de sauver ce qui peut l'ĂȘtre. Sa Vienne, qui nous fascine tant, est Ă©ternelle.

Inconfort mineur
8.1
Inconfort mineur (2021)

livre de Thibaud Floutier

RĂ©sumĂ© : Sont traitĂ©s Ă  travers ces histoires des sujets aussi significatifs que les alĂ©as d’emmĂ©nager en enfer, le besoin irrĂ©pressible de respirer sous l’eau, la difficultĂ© d’ĂȘtre en couple avec un zombie, et autres rĂ©flexions essentielles. Si vous aimez l’amour, les stations spatiales ou les pigeons, ces courtes histoires sauront vous divertir et promettent mĂȘme, pour les plus rĂ©ceptifs, une ou deux expirations nasales involontaires. Le cas Ă©chĂ©ant, vous pourrez toujours utiliser ce livre pour niveler un meuble.

Daddy
5.9
Daddy

livre de Emma Cline

RĂ©sumĂ© : Une jeune fille devient la cible de la presse Ă  scandale aprĂšs avoir Ă©tĂ© la nounou du fils d’une cĂ©lĂ©britĂ©. Une adolescente sĂ©journe chez son amie, dans le ranch d’une communautĂ© hippie, et dĂ©couvre la perversitĂ© des premiers jeux sexuels. Un rĂ©dacteur en chef lĂąchĂ© par tout son rĂ©seau de relations et par sa fiancĂ©e tente de devenir le prĂȘte-plume d’un self-made-man. Une trentenaire se fait passer pour une ado sur des sites de rencontre. Un pĂšre se demande quelle image ont aujourd’hui de lui ses enfants, venus fĂȘter NoĂ«l en famille. Un autre, alertĂ© d’un incident dans l’école de son fils, a rendez-vous avec le directeur de l’établissement. Un scĂ©nariste divorcĂ© retrouve chez elle sa petite amie dont les addictions cachent un profond mal-ĂȘtre. Un jeune homme qui vit et travaille dans la ferme de son beau-frĂšre se demande quel futur les attend ici, lui, sa femme et leur enfant Ă  naĂźtre. Autant de nouvelles que de dĂ©cors balayĂ©s du regard incisif d’Emma Cline, qui Ă©claire au passage, d’un rai de lumiĂšre implacable, la perversitĂ© larvĂ©e en chacun de ses personnages, en mĂȘme temps que leur immense vulnĂ©rabilitĂ©.

Les Voltigeurs de Gy
7.2
Les Voltigeurs de Gy

livre de Ursula K. Le Guin

Résumé : Dans les riches univers d'Ursula Le Guin, mille peuples habitent mille planÚtes, développant mille cultures. Sur la planÚte Gy, on n'accepte que ceux qui sont incapables de s'envoler dans les cieux. Chez les Obls, on se réinvente le langage avec de simples pierres et la révolte. Et sur la base Sates, on a beau avoir échappé à une Terre détruite par la pollution, on garde la nostalgie du berceau originel...

Zone bleue (3620) / Zone bleue (2052)
Zone bleue (3620) / Zone bleue (2052)

livre de Aram Kebabdjian

RĂ©sumĂ© : « Une armée d’arbres identiques, comme tirés d’un seul moule et répliqués à l’infini. Cette réplication du même individu augmente en vous le sentiment de votre propre unicité. Sur les troncs, en contre- jour, vous découvrez le fourmillement de la couleur qui s’impose à toute surface. (On vous en avait tant parlé. C’est elle que vous étiez venu chercher.) Un bleu qui vous caresse. Un bleu qui vous pénètre. (Réaction magique de la cyanosynthèse.) L’écorce elle-même dégouline de couleur bleue. » Nous sommes en 3620, une équipe de scientifiques se réunit dans le but de préserver la « zone bleue » de l’afflux touristique qu’elle suscite. Pourtant, quelques siècles plus tôt, après la mise au jour de cette forêt située aux confins des Vosges et de la Lorraine, des morts et des pathologies inexpliquées étaient apparues parmi les visiteurs. Les autochtones parlent du mythe d’un soleil mort enfoui profondément sous terre. L’état de la recherche, malgré la découverte du fait que la Zone se trouve au-dessus de déchets radioactifs, patine. On ne connaît toujours pas le dessein des éventuels fondateurs. À moins que la jeune lauréate du concours de nouvelles du Laboratoire de science-fiction organisé en 2052 ne détienne la clé ? Les deux nouvelles d’Aram Kebabdjian sont à lire tête-bêche, et même en miroir, par-delà le dessin de Stéfane Perraud.

De l'excellence du profilage publicitaire
De l'excellence du profilage publicitaire (2021)

livre de François Blais

Résumé : Un internaute particuliÚrement crédule (crédule à un degré relevant de la psychiatrie) aurait pu croire, en utilisant mon ordinateur, que la population de Sainte-Marie-Salomé était composée pour les trois quarts de Japonaises en chaleur.

Pourquoi je suis rentré tard ce soir
Pourquoi je suis rentré tard ce soir (2021)

Micronouvelles de Chine

livre de dashan ji et Huang Jianguo

RĂ©sumĂ© : Les micronouvelles Le phĂ©nomĂšne des micronouvelles tel qu’il se prĂ©sente en Chine avec l’extraordinaire dĂ©veloppement du genre depuis une quarantaine d’annĂ©es est unique au monde. En plus des conditions politiques, Ă©conomiques, sociales et culturelles favorables, l’apparition d’Internet, des rĂ©seaux sociaux et des logiciels de lecture sur tĂ©lĂ©phone portable a largement stimulĂ© la transmission et la lecture de textes concis. Non seulement ces outils sont particuliĂšrement adaptĂ©s Ă  la diffusion de cette littĂ©rature, mais ils rendent Ă©galement les auteurs de ces textes autonomes, indĂ©pendants et libĂ©rĂ©s des contraintes d’une publication traditionnelle par les Ă©diteurs ou libraires. Le livre Treize micronouvelles d’auteurs contemporains de Chine continentale ont Ă©tĂ© sĂ©lectionnĂ©es pour ce recueil. Leurs auteurs jouissent d’une reconnaissance nationale et ont souvent Ă©tĂ© rĂ©compensĂ©s par des prix. Ces textes ont Ă©tĂ© choisis tout d’abord pour leur intĂ©rĂȘt littĂ©raire intrinsĂšque. On remarque l’art de croquer le ou les personnages d’un trait dans un espace limitĂ©....

24 Heures
24 Heures

livre de Katja Lasan

RĂ©sumĂ© : PassionnĂ©e de musique et de cinĂ©ma, Agathe aime partir Ă  la dĂ©couverte des artistes et partager ses rencontres sur son blog, de maniĂšre originale. Lorsqu’un cĂ©lĂšbre guitariste pose ses valises dans son village, l’occasion est trop belle. Vingt-quatre heures dans son quotidien, c’est tout ce qu’elle lui demande. Seulement, vingt-quatre heures, parfois, suffisent Ă  bouleverser une vie
Ou plusieurs.

Chez les anarchistes
Chez les anarchistes (2021)

Reportages, nouvelles et autres textes

livre de Jean Meckert

RĂ©sumĂ© : Lorsque paraĂźt son premier reportage, en janvier 1946, Jean Meckert a dĂ©jĂ  publiĂ© Les Coups, L'Homme au marteau et La Lucarne chez Gallimard oĂč il fait figure de jeune auteur prometteur. Ses reportages, pour la premiĂšre fois rĂ©unis en recueil, mettent Ă  la une d'Essor les conditions matĂ©rielles des "humbles" , dĂ©senchantĂ©s par les lendemains de la LibĂ©ration en laquelle ils avaient mis tous leurs espoirs. Brutalement ramenĂ©s Ă  la rĂ©alitĂ© des restrictions, du marchĂ© noir et de la misĂšre, ils sont confrontĂ©s aux "puissants du moment" , profiteurs de guerre, affameurs, politiques ou fonctionnaires. Dans le style brut qui est la marque de ses romans, eux-mĂȘmes inspirĂ©s d'une rĂ©alitĂ© vivante et autobiographique, Jean Meckert recueille tĂ©moignages et confidences, ou brosse les portraits ironiques des rĂ©volutionnaires de tous ordres. Les nouvelles et autres textes qui complĂštent ce recueil, oĂč l'on retrouve ces "humbles" que rien n'Ă©pargne, sont Ă©crites d'une mĂȘme encre noire.

First Person Singular
First Person Singular (2021)

Ichininshƍ TansĆ«

livre de Haruki Murakami

Résumé : A mindbending new collection of short stories from the unique, internationally acclaimed author of Norwegian Wood and The Wind-up Bird Chronicle. The eight masterly stories in this new collection are all told in the first person by a classic Murakami narrator. From nostalgic memories of youth, meditations on music and an ardent love of baseball to dreamlike scenarios, an encounter with a talking monkey and invented jazz albums, together these stories challenge the boundaries between our minds and the exterior world. Occasionally, a narrator who may or may not be Murakami himself is present. Is it memoir or fiction? The reader decides. Philosophical and mysterious, the stories in First Person Singular all touch beautifully on love and solitude, childhood and memory. . . all with a signature Murakami twist.

Sortir les chiens
Sortir les chiens

livre de Isabelle MiniĂšre

RĂ©sumĂ© : Chaque jour, avant le repas, une mĂšre vieillissante mais vaillante sort les chiens, sous l'oeil attendri de son fils. Les chiens n'ont jamais les mĂȘmes noms ne sont jamais les mĂȘmes mais invariablement, avant le repas, elle sort les chiens. Jusqu'au jour oĂč, sans explication, ce rituel s'interrompt.