👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Tous les livres - Photographie

Tous les livres du monde entier sont recensés sur SensCritique. Découvrez les meilleures ventes de la semaine, les dernières sorties poches ou grand format et tout ce qui fait l'actualité littéraire. SensCritique vous permet de découvrir des livres à lire susceptibles de vous plaire en organisant le bouche à oreille : découvrez le Top 100 livres, les meilleures polars, les meilleurs livres de SF, avec la possibilité de noter, de classer, de faire votre Top 10 livres et vos listes personnelles. Si vous le voulez, vous pouvez également partager votre avis de manière plus détaillée via une critique. Tout sera accessible à vos amis, et vous découvrirez également les livres appréciés par vos amis et ceux qu'ils sont en train de lire en ce moment.

Love and Justice
Love and Justice (2022)

A Journey of Empowerment, Activism, and Embracing Black Beauty

livre de Laetitia Ky

Résumé : The personal story of artist, activist, and influencer Laetitia Ky, known for sculpting her own hair to create playful and powerful artwork that embraces the beauty of Black hair and style, the fight for social justice, and the journey toward self-love. Laetitia Ky is a polyvalent artist, a one-of-a-kind creative voice, and a hugely popular Instagram and TikTok influencer with millions of followers. Ky uses her own hair (with the help of extensions, wool, wire, and thread) to craft and photograph unique and compelling sculptures. As a passionate advocate for social justice, Ky shines a light on the pressing issues of our time: sex-based and racial oppression, harmful beauty standards, shame and its corrosive effect on mental health, and more. Equal parts memoir, art book, and feminist manifesto, Love and Justice showcases 135 remarkable photographs interwoven with stories about Ky's Ivory Coast childhood, her strong family ties, her embrace of her African roots, her own journey toward self-love, and her desire to lift up other women—especially Black women. Ky's striking words and images honestly celebrate women's sexuality and the female body and call for women's empowerment—extending a generous invitation for us all to love ourselves and to work toward a more just world.

Apocalypse Now: The Lost Photo Archive
Apocalypse Now: The Lost Photo Archive (2021)

livre de Chas Gerretsen

Résumé : Hired in 1976 by Francis Ford Coppola as the still photographer for his masterpiece Apocalypse Now, Chas Gerretsen's private archive of hundreds of photographs propels readers immediately into the chaos and drama surrounding one of the most important movies ever made. Gerretsen was a renowned freelance photographer working in Vietnam when he got the call from Coppola, who was looking for a combat photographer for a war movie. Given unprecedented access to the film's stars, extras, crew, and legendary behind-the-scenes drama he spent six months in the Philippines, shooting thousands of images. Culled from that archive, these full-colour photographs offer an intimate glimpse of the turmoil and excitement of a Hollywood spectacle rising out of the unpredictable climate of the Philippine rainforest. Capturing the star power of Marlon Brando, Martin Sheen, and Dennis Hopper, as well as the sprawling sets, he takes us into the beauty of the Southeast Asian jungle and shows us how its inhabitants were incorporated into the filming. Throughout the book, Gerretsen's astute reflections of his experience on set are as fascinating as his photography. While Apocalypse Now remains one of the most critically acclaimed movies of all time, the making of the film is equally legendary. Nearly fifty years later, Gerretsen's photographs remind us of Coppola's artistic achievements and of a pivotal era in American cultural history

Shadow World
Shadow World (2021)

Bienvenue dans le fascinant monde de la Shadowologie !

Shadowology

livre de Vincent Bal

Résumé : Bienvenu dans le fascinant monde de la " Shadowologie ", l'art de sculpter les ombres ! Grâce à leur ombre et à l'imagination débordante de Vincent Bal, les objets les plus communs se transforment en saynètes extraordinaires !

Naturalia II
Naturalia II

livre de Jonathan Jimenez

Résumé : Dans ce volume, le photographe d'urbex Jonathan Jimenez poursuit sa quête des lieux où la nature reprend le dessus. Accaparées par la flore sauvage, les ruines qu'il photographie ont retrouvé leur état primaire en ayant été envahies par la nature.

Grammaire de formes - Saint-Etienne
Grammaire de formes - Saint-Etienne (2021)

livre de Danièle Meaux

Résumé : Trois photographes ont porté leur regard sur la ville de Saint-Etienne : l´investigation qu´ils ont conduite s´est focalisée sur la syntaxe et la morphologie du bâti tel qu´il peut être observé dans la cité. Rien de « normatif » donc dans cette « grammaire de formes ». Il s´agissait bien au contraire de prendre en considération la variété même des gestes d´aménagement susceptibles d´être décelés au sein de la ville. Celle-ci porte de fait la marque de grands projets planifiés aux effets structurants (dont la mise en place s´est échelonnée dans le temps), mais aussi d´interventions moins concertées découlant des effets du libéralisme, de phénomènes de retrait ou d´abandon liés à la récession économique, ou encore d´initiatives individuelles de faible empan, le plus souvent effectuées avec des moyens rudimentaires. Toutes ces actions d´aménagement, dans leur diversité même, entrent de plein droit dans la « grammaire » de la ville de Saint-Étienne - dont on ne peut que constater la variété.

Maison tanière
7.2
Maison tanière

livre de Pauline Delabroy-Allard

Résumé : Le talent de l’autrice du roman "Ça raconte Sarah" décuplé par la forme brève. Elle se retire seule, loin du monde, dans une maison comme une tanière. Chaque jour, elle choisit un vinyle, écrit et prend des photos. Elle laisse venir les sentiments et les souvenirs, elle fait parler les plafonds et les murs. Et cette maison tanière devient la nôtre.

Steel Town
Steel Town (2021)

livre de Stephen Shore

Résumé : En 1977, Stephen Shore a parcouru l'État de New York, la Pennsylvanie et l'est de l'Ohio - une région en plein déclin industriel qui serait finalement connue sous le nom de Rust Bel. Shore a rencontré des métallurgistes qui avaient été mis au chômage par la fermeture d'usines et photographié leur monde soudainement fragile: usines désertes, bars solitaires, rues commerçantes en déclin et maisons joliment décorées. À travers ces images, on voit une Amérique centrale prospère vaciller sur le précipice d'un déclin désastreux. L'espoir et le désespoir se cachent sans cesse derrière les surfaces des devantures de magasin, les intérieurs domestiques et les expressions tendues de ceux qui affrontent la caméra de vision 4x5 de Shore. Initialement commandée comme un reportage photographique prolongé pour Fortune Magazine dans la veine de Walker Evans, l'enquête multiforme de Shore n'a gagné en importance politique que dans les années qui ont suivi. Les sujets de Shore - y compris les travailleurs, les dirigeants syndicaux et les membres de la famille - avaient voté pour Jimmy Carter l’année précédant sa visite; à présent, il les trouva déçus du nouveau président, condamné à laisser derrière lui le parti démocrate et à devenir les «démocrates Reagan». À travers des images toujours captivantes de l'un des maîtres reconnus du monde, Steel Town offre un portrait immersif d'un temps et d'un lieu dont la signification pour nous est de plus en plus urgente. Avec un essai récemment commandé par Jane Kramer, correspondante européenne du New Yorker. Le travail de Stephen Shore a été largement publié et exposé au cours des 45 dernières années. À 23 ans, il est le premier photographe vivant à avoir une exposition personnelle au Metropolitan Museum of Art de New York depuis Alfred Stieglitz, 40 ans plus tôt. Plus de 25 livres ont été publiés sur les photographies de Stephen Shore, dont Uncommon Places: The Complete Works et American Surfaces; des œuvres qui sont aujourd'hui considérées comme des jalons importants de l'histoire de la photographie. Shore est représenté par 303 Gallery (New York) et Sprüth Magers (Londres et Berlin). Jane Kramer est rédactrice au New Yorker depuis 1964 et a écrit un long métrage régulier, «Lettre de l'Europe», depuis 1981. Kramer a publié plus de dix livres, dont plusieurs ont remporté des prix.

Stone Age
Stone Age (2021)

Ancient Castles of Europe

livre de Frédéric Chaubin

Mass Hysteria
Mass Hysteria

10 ans de Furia

livre de Eric Canto, Mass Hysteria et Philippe Lageat

Résumé : Plus de 25 ans de carrière exemplaire ! Voilà ce que l’on peut écrire sans rougir concernant Mass Hysteria et qui ne surprendra personne. Ce qui est plus étonnant, c’est le regain de forme que connaît le groupe depuis une petite décennie avec un coup de turbo phénoménal depuis ses trois derniers albums : le résurrectionnel L’Armée des Ombres, l’encensé Matière Noire et le cataclysmique Maniac. Ce dernier donnant lieu à une tournée marathon sold out qui les a vu essorer les salles et festivals de l’hexagone, se payant même le luxe de figurer parmi les têtes d’affiche du prestigieux Hellfest et de s’offrir le Zenith de Paris en clôture de bal. Incassable !

Elle : 75 ans de photos de mode
Elle : 75 ans de photos de mode

livre

Résumé : Elle, 75 ans de photographies de mode (Français) Relié – 3 décembre 2020. Retrouvez les plus belles photographies de mode parues dans les pages du magazine Elle, qui fête ses 75 printemps ! Fondée en 1945 par Hélène Lazareff et Marcelle Auclair, le célèbre magazine féminin Elle fête ses 75 ans en 2020.

Animal
Animal

livre de Guillaume Corpard, Thomas Lepeltier, Hélène Thouy, Alexandra Morette, Karine Lou Matignon, Françoise Gervais, Jérémie Carroy et Augustin Langlade

Résumé : ANIMAL est le titre de notre nouveau Livre-Journal. Pour notre cinquième numéro, le peuple animal est mis à l’honneur avec une nouvelle couverture. Ce nouveau numéro est le seul livre qui fait un tour d’horizon aussi complet du monde animal. Primatologue, philosophe, journaliste, avocat, président d’ONG… animent avec force nos textes afin de nous raconter l’envers du décor du peuple animal. Des dernières découvertes en terme d’intelligence, d’émotion et de culture en passant par le trafic d’espèces sauvages ou encore la captivité animale et bien d’autres sujets, ce livre dresse un constat alarmant sur le monde animal. Dans moins de 20 à 30 ans, ce monde féérique qu’est le peuple animal n’existera plus, anéanti par l’Homme et le réchauffement climatique. Nous avons banalisé en tout point la violence faite aux animaux. Nous parlons de « spectacles » pour désigner la corrida et les cirques. Nous parlons de « divertissement » lorsque nous visitons un zoo qui n’est qu’une prison d’innocents à ciel ouvert. Nous parlons d’élevages industriels alors que nous devrions parler d’extermination de masse et pour certains, nous parlons d’un loisir lorsqu’il faut nommer la chasse. Ce livre-journal est d’une importance capitale pour quiconque souhaitant s’éveiller ou éveiller son entourage sur la question animale… Le tout mis en page avec une magnifique direction artistique pour dynamiser la lecture et encore une fois, casser les codes.

Gilles Caron, un monde imparfait
Gilles Caron, un monde imparfait (2020)

livre de Guillaume Blanc, Clara Bouveresse, Isabella Seniuta et Gilles Caron

Résumé : Comment faire face à ' un monde imparfait ' ? Telle est la question que se pose le jeune Gilles Caron, appelé en 1960 à faire son service militaire en Algérie, dans une lettre à sa mère. Devenu reporter au sein de l'agence Gamma, il photographiera nombre de situations de con its durant la seconde moitié des années 1960, jusqu'à sa disparition en 1970 au Cambodge, à l'âge de trente ans. Ce livre propose un parcours à travers quelques-uns de ses reportages entre 1967 et 1970, d'Israël au Tchad, en passant par le Vietnam, le Biafra, Mai-68, l'Irlande du Nord et Prague. Un chapitre est consacré à ses photographies de tournage (notamment "Baisers volés" de François Truffaut et "Week end" de Jean-Luc Godard). Les historiens de la photographie Guillaume Blanc, Clara Bouveresse et Isabella Senuita éclairent le contexte historique et les conditions de production de ces images, pour certaines devenues célèbres, et leur diffusion par la presse à laquelle elles étaient destinées.

The Tourist
The Tourist (2020)

livre de Kourtney Roy et Del Barrett

Résumé : The Tourist contient toutes les marques de fabrique de Roy que nous aimons et attendons : l’autoportrait, une approche cinématographique, sa palette colorée bien particulière, ainsi qu’une tension entre le clin d’œil spirituel et l’atmosphère sinistre, la convention et le bizarre, le chic et le toc. Bilingue anglais-français. 4 couvertures interchangeables

Chromes
Chromes (2020)

livre de Maylis de KĂ©rangal

Résumé : Après Tanguy Viel, c'est au tour de Maylis de Kerangal d'interroger sa pratique d'écrivain par le détour de l'image. Comme le peintre ou le photographe, le romancier cadre, scénographie, traque l'insaisissable, donne forme à une expérience sensible et inédite du monde. Comme le cartographe, il construit un réseau de noms. Avec Chromes, Maylis de Kerangal explore la combinaison complexe d'aspirations, de motifs personnels et d'opérations formelles par laquelle ses livres adviennent.

Queen
Queen (2020)

Les photographies de Neal Preston

livre de Neal Preston

Résumé : Le plus grand groupe de rock par le « 5e membre de Queen » ! Un livre officiel réalisé 50 ans après la création de Queen avec la collaboration des membres du groupe et par l'un des plus grands photographes de rock. Le livre contient des contributions exclusives écrites par Brian May et Roger Taylor et des textes de Neal Preston qui révèlent l'histoire intime derrière les images.Neal Preston est selon Brian May, le guitariste de Queen, « sans doute le meilleur photographe rock du monde ». Sa collaboration avec le groupe Queen a débuté au milieu des années 1970 en tant que photographe officiel de tournée. La qualité de son travail pendant cette première tournée a forgé une relation avec le groupe qui dure toujours, presque 50 ans après. Comme le dit toujours Brian May, « Neal a juste le don d'être toujours au bon endroit, au bon moment. A de nombreuses occasions, Neal était le cinquième membre de Queen. »En 1985, Neal Preston était le photographe officiel du célèbre concert Live Aid Wembley, où son cliché de Freddie cabré sur scène reste une image iconique, reprise comme affiche du film Bohemian Rhapsody. Neal dira après le concert : « Parfois, on fait bien les choses et tout se met parfaitement en place. C'était la troisième image que j'ai prise ce jour-là. J'aurais pu me satisfaire de cela et prendre le reste de la journée. »Réunissant plus de 200 images, en grande partie inédites, ce livre officiel est une célébration des années Queen un demi-siècle après la fondation du groupe et les pages vibrent d'une énergie palpable. Pour la première fois, Neal Preston et Queen rassemblent cette œuvre dans une impressionnante monographie : la vie dans les coulisses, les performances live, les séances studio, les moments post-performance ou offstage, le tout émaillé d'anecdotes et de souvenirs du groupe et du photographe.

Une histoire mondiale des femmes photographes
Une histoire mondiale des femmes photographes (2020)

livre de Luce Lebart et Marie Robertson

Résumé : Une fabuleuse somme collective, un livre manifeste, un ouvrage de référence : telle est l'ambition de cet ouvrage co-construit par 160 autrices du monde entier qui présentent 300 femmes photographes, de l'invention du médium aux années 2000. Ainsi les portraits de chaque photographe ont été rédigés par des femmes de toute nationalité pour se prémunir de l'écueil d'un regard "occidentalo-centré". Les séquences de portraits alternent avec des portfolios qui font dialoguer les œuvres entre elles.

ForĂŞts Sauvages
ForĂŞts Sauvages (2020)

livre de Annik Schnitzler

Résumé : Forêt. Un mot intimement lié à la notion du sauvage, puisque « sauvage » trouve son origine dans le latin sylvaticus, qui veut dire « forestier », « vivant dans la forêt ». Parler de « forêt sauvage » n’a aujourd’hui plus rien d’une tautologie, et évoque en premier lieu la sylve originelle, la forêt primaire. Des forêts primaires, il n’en reste plus beaucoup. Massivement détruites en un temps record, elles ne représentent aujourd’hui qu'un très faible pourcentage des forêts à l’échelle mondiale, dont guère plus que des « confettis » en Europe. La nécessité impérieuse de sauver ce qui reste n’est plus à démontrer, de même que celle de recréer des forêts primaires, comme le préconise Francis Hallé. Il en va de l’équilibre écologique de notre planète et de notre propre survie. Découvrir les forêts du monde dans tous leurs aspects et dans toute leur diversité, tel est le propos de ce beau livre, où se côtoient des arbres, des lianes, des animaux petits et grands, des fleurs, des fougères, des mousses…, tout ce qui fait la vie sauvage des forêts. Comment fonctionne une forêt, du sol à la canopée ? Quel est l’intérêt du bois mort ? Qu’est-ce qu’une forêt primaire ? Quels sont les différents types de forêts ? Les liens entre les forêts et les climats ? Ces questions et bien d’autres trouvent réponse sous la plume éclairante de Annik Schnitzler, spécialiste de l’écologie forestière et adepte du réensauvagement. Magnifiquement illustré par les images de l’agence Biosphoto, Forêts sauvages nous offre autant à apprendre qu’à s’émerveiller et à rêver.

Première neige
Première neige (2020)

livre de Jérémie Villet

Résumé : Plongez en pleine neige dans l’ouvrage le plus poétique de l’année. Jérémie Villet pense que quelque part sur Terre, notre imagination devient réalité. Il a arrêté ses études pour voyager seul avec son matériel et son petit traîneau. Au fil de ses longues expéditions solitaires dans des lieux reculés, Jérémie utilise la neige comme un peintre utilise du papier blanc pour révéler la pureté de la nature. Chaque année, lorsque la neige tombe pour la première fois avec les dernières feuilles d’automne, les paysages blancs forment un décor parfait. La neige efface le superflu, balaie l’excès et fait ressortir l’essentiel. Loin du reste du monde, cette scène immaculée est restée son jardin d’enfance, et la photographie, son droit inaliénable de rêver.