Tous les livres - philosophie

Tous les livres du monde entier sont recensés sur SensCritique. Découvrez les meilleures ventes de la semaine, les derniÚres sorties poches ou grand format et tout ce qui fait l'actualité littéraire. SensCritique vous permet de découvrir des livres à lire susceptibles de vous plaire en organisant le bouche à oreille : découvrez le Top 100 livres, les meilleures polars, les meilleurs livres de SF, avec la possibilité de noter, de classer, de faire votre Top 10 livres et vos listes personnelles. Si vous le voulez, vous pouvez également partager votre avis de maniÚre plus détaillée via une critique. Tout sera accessible à vos amis, et vous découvrirez également les livres appréciés par vos amis et ceux qu'ils sont en train de lire en ce moment.

Il faut une révolution politique, poétique et philosophique
6.8
Il faut une révolution politique, poétique et philosophique (2022)

Entretien par Carole Guilbaud

livre de Aurélien Barrau

RĂ©sumĂ© : « Il ne s’agit plus de commenter ou de comprendre le rĂ©el : il s’agit de produire du rĂ©el. Ce qui tue aujourd’hui et avant tout, c’est notre manque d’imagination. L’art, la littĂ©rature, la poĂ©sie sont des armes de prĂ©cision. Il va falloir les dĂ©gainer. Et n’avoir pas peur de ceux qui crieront au scandale et Ă  la trahison. »

Petit Manuel philosophique Ă  l'intention des grands Ă©motifs
Petit Manuel philosophique Ă  l'intention des grands Ă©motifs

livre de Ilaria Gaspari

RĂ©sumĂ© : Les Ă©motions ont mauvaise presse et souffrent depuis toujours d'un prĂ©jugĂ© tenace. Les Ă©motions, ce sont les « humeurs », ou encore les « passions » ? passivitĂ© de l'Ăąme. Aujourd'hui encore, les hommes, bien souvent, ne doivent pas montrer leurs larmes, tandis que les femmes passent pour hystĂ©riques quand elles le font. Pourtant, ce sont nos Ă©motions, ce que nous ressentons, qui nous rendent humains. À rebours du dĂ©veloppement personnel, c'est un guide philosophique des Ă©motions que propose Ilaria Gaspari. Nostalgie, angoisse, gratitude, etc. : les mots que nous mettons sur nos maux ont une histoire, celle de toutes les personnes qui les ont vĂ©cues, dites, chantĂ©es, Ă©tudiĂ©es. En s'appuyant sur les plus grands philosophes et la littĂ©rature, des rĂ©cits initiatiques d'HomĂšre Ă  Schopenhauer en passant par Spinoza, Ilaria Gaspari montre que ce qui est le plus intime est aussi universel : les Ă©motions nous inscrivent dans la lignĂ©e des hommes. À travers ce voyage Ă©motionnel dans le temps et la philosophie, Ă  partir de son expĂ©rience personnelle, Ilaria Gaspari enjoint Ă  se reconnaĂźtre comme Ă©motif afin de ne pas se laisser dominer par elles, ne pas les subir, ni les rĂ©primer, mais les vivre et nous fier Ă  ce qu'elles nous disent. Car c'est l'Ă©motion que nous ressentons qui nous rappelle nos besoins profonds, qui nous rappelle que nous sommes humains.

Les Fragments
Les Fragments

livre de HĂ©caton de Rhodes

RĂ©sumĂ© : Ce livre prĂ©sente une nouvelle Ă©dition commentĂ©e des fragments grecs et latins d’HĂ©caton de Rhodes, figure oubliĂ©e du Portique, qui joua pourtant un rĂŽle majeur dans la constitution du stoĂŻcisme impĂ©rial.

LumiĂšres de la gauche
LumiĂšres de la gauche (2022)

livre de Stéphanie Roza

RĂ©sumĂ© : Le rĂ©cent divorce d'une partie de la gauche avec le legs rationaliste, universaliste et progressiste des LumiĂšres peut donner le sentiment que l'Ă©mancipation au sens moderne n'a qu'un lointain rapport avec ce qu'elle signifiait au XVIIIe?siĂšcle, voire qu'elle lui est franchement opposĂ©e. Le prĂ©sent ouvrage entend revenir sur un lien historique parfois remis en question de nos jours. Pas Ă  pas, il s'efforce de retracer l'histoire des relations des gauches Ă©galitaristes, fĂ©ministes et anticolonialistes Ă  l'hĂ©ritage du XVIIIe siĂšcle, depuis la RĂ©volution française jusqu'aux annĂ©es 1960-1970, pĂ©riode oĂč commencent Ă  s'Ă©lever des critiques d'une virulence inĂ©dite contre cet hĂ©ritage. Par lĂ , on constate que les principaux courants idĂ©ologiques d'Ă©mancipation ne peuvent se comprendre que comme des prolongements critiques des combats politiques et sociaux des penseurs des LumiĂšres. Des prolongements, en ce qu'ils visent fondamentalement Ă  approfondir, Ă  Ă©largir et Ă  concrĂ©tiser les promesses des LumiĂšres ; critiques, en ce qu'ils s'efforcent d'en surmonter les limites et les contradictions, portant l'idĂ©al d'autonomie et de libertĂ© humaines Ă  un niveau de radicalitĂ© jamais atteint. DĂšs le XVIIIe siĂšcle, les cas de Gracchus Babeuf, Mary Wollstonecraft, Toussaint Louverture, respectivement premiers reprĂ©sentants des combats pour l'Ă©galitĂ© Ă©conomique, sexuelle et raciale, rappellent que les principes fondateurs de toute perspective de transformation sociale trouvent leur source dans la RĂ©volution française. Par la suite, les grands dĂ©bats de la gauche des XIXe et XXe siĂšcles, de la RĂ©volution russe aux luttes d'indĂ©pendance des peuples colonisĂ©s, de Marx Ă  Sartre et de Kropotkine Ă  C. L. R. James, confirment le lien identitaire des plus grandes figures de la gauche avec le message libĂ©rateur des LumiĂšres. Il ne s'agit pas seulement ici de rappeler l'existence d'une filiation qui, pendant longtemps, est demeurĂ©e Ă©vidente aux yeux de tous, mais Ă©galement d'analyser les maniĂšres, parfois trĂšs diffĂ©rentes, dont chacune de ces figures se rattache Ă  l'hĂ©ritage du XVIIIe siĂšcle. Il existe ainsi plusieurs façons de s'approprier cet hĂ©ritage Ă  gauche, qui font Ă©merger autant d'images rĂ©trospectives des dĂ©bats et combats du XVIIIe siĂšcle. L'Ă©tude fait ainsi apparaĂźtre une grande diversitĂ© d'usages de ce legs, au croisement entre adaptation, sĂ©lection et dĂ©marcation critique.

La philosophie selon Naruto
La philosophie selon Naruto

livre de Arnaud Jahan

RĂ©sumĂ© : Amour, espoir, pardon, famille, amitiĂ©, destin, solitude, fraternité  les thĂšmes abordĂ©s dans l’Ɠuvre mythique de Masashi Kishimoto sont nombreux et incarnĂ©s par Naruto ou les nombreux personnages qui l’entourent. Naruto est une fresque dans laquelle les valeurs et les Ă©motions se disputent la vedette au fil des rencontres, des combats et des Ă©volutions des personnages et de la poursuite de leurs idĂ©aux. La philosophie est l’essence mĂȘme de la richesse de Naruto.

Le laboureur et les mangeurs de vent
8.2
Le laboureur et les mangeurs de vent (2022)

Liberté intérieure et confortable servitude

livre de Boris Cyrulnik

RĂ©sumĂ© : Boris Cyrulnik a Ă©chappĂ© Ă  la mort que lui promettait une idĂ©ologie meurtriĂšre. Un enfant qu’on a voulu tuer et qui toute sa vie a cherchĂ© Ă  comprendre pourquoi, pourquoi une telle idĂ©ologie a pu prospĂ©rer. Pourquoi certains deviennent-ils des « mangeurs de vent », qui se conforment au discours ambiant, aux pensĂ©es rĂ©flexes, parfois jusqu’à l’aveuglement, au meurtre, au gĂ©nocide ? Pourquoi d’autres parviennent-ils Ă  s’en affranchir et Ă  penser par eux-mĂȘmes ? Certains ont tellement besoin d’appartenir Ă  un groupe, comme ils ont appartenu Ă  leur mĂšre, qu’ils recherchent, voire chĂ©rissent, le confort de l’embrigadement. Ils acceptent mensonges et manipulations, plongeant dans le malheur des sociĂ©tĂ©s entiĂšres. La servitude volontaire engourdit la pensĂ©e. « Quand on hurle avec les loups, on finit par se sentir loup. » Penser par soi-mĂȘme, c’est souvent s’isoler. Seuls ceux qui ont acquis assez de confiance en soi osent tenter l’aventure de l’autonomie. Au-delĂ  de l’histoire, c’est notre prĂ©sent que Boris Cyrulnik Ă©claire. À travers sa tragique expĂ©rience de vie, hors des chemins battus, Boris Cyrulnik nous montre comment on peut conquĂ©rir la force de penser par soi-mĂȘme, la volontĂ© de repousser l’emprise, de trouver le chemin de la libertĂ© intĂ©rieure.

Face aux animaux
Face aux animaux (2022)

livre de Laurent BĂšgue-Shankland

RĂ©sumĂ© : Comprendre nos comportements face aux animaux À l'heure oĂč l'humanitĂ© reconsidĂšre sa place dans le monde vivant, ce livre enquĂȘte sur nos relations de dominance et d'affection avec les animaux. Dans une ample fresque nourrie des derniers travaux scientifiques, Laurent BĂšgue-Shankland dĂ©voile les paradoxes de nos comportements et de nos pensĂ©es face aux animaux. Il dissĂšque nos ambivalences et nos aveuglements volontaires, mais aussi nos refus d'en faire de purs instruments Ă  notre disposition. Par une sĂ©rie d'expĂ©rimentations calquĂ©es sur la fameuse expĂ©rience de Stanley Milgram et dans lesquelles des hommes et des femmes ordinaires sont progressivement amenĂ©s Ă  sacrifier un animal de laboratoire (en rĂ©alitĂ© un robot), l'auteur nous fait dĂ©couvrir les dessous d'une Ă©tude inĂ©dite qui renouvelle l'analyse de la soumission Ă  l'autoritĂ© scientifique. ConfrontĂ©s Ă  un dilemme comportemental douloureux, des humains feront taire leur empathie au nom de buts supĂ©rieurs pour leur espĂšce, tandis que d'autres refuseront de sacrifier l'animal pour la science. Qui sont-ils ? Comment justifient-ils leurs actes ? Par quelles influences expliquer leurs comportements ? Une plongĂ©e saisissante au coeur de nos relations affectives et utilitaires avec les animaux.

Cahiers d'insouciance
Cahiers d'insouciance (2022)

livre de Alexandre Jollien

RĂ©sumĂ© : Comment se dĂ©partir d'un Ă©tat d'alarme permanent, abandonner le souci et s'ouvrir authentiquement Ă  une vie plus gĂ©nĂ©reuse, plus libre ? Comment oser la non peur et la confiance ? A l'heure oĂč l'individualisme gagne du terrain, il est tentant, pour moins souffrir, de se cacher, voire de dĂ©missionner. Chögyam Trungpa comme le Bouddha, Spinoza, Nietzsche et tant d'autres peuvent nous inspirer une voie bien plus audacieuse. Les Cahiers d'insouciance constituent une tentative, un essai pour s'affranchir de la tyrannie des passions tristes et nous jeter dans la joie inconditionnelle. Une vie spirituelle qui ne rendrait pas meilleur, plus solidaire et qui laisserait quiconque sur le bas-cĂŽtĂ© ne vaut pas une heure de peine ! Deux dĂ©fis traversent ces Cahiers : se dĂ©tacher de tout mais sans renoncer au don de soi, Ă  l'engagement, et contribuer ainsi Ă  une sociĂ©tĂ© plus Ă©veillĂ©e ; faire passer l'autre avant la voracitĂ© du moi. Ces carnets de route envisagent le quotidien, les blessures et les manques, les dĂ©sirs et la peur, les liens et le partage, bref, tout ce qui habite un cƓur comme un laboratoire, un tremplin vers la libertĂ©.

Au voleur !
6.6
Au voleur ! (2022)

Anarchisme et philosophie

livre de Catherine Malabou

RĂ©sumĂ© : L'ouvrage dĂ©bute par une dĂ©finition prĂ©cise des termes « anarchie » et « anarchisme » et de leur histoire, en mĂȘme temps que par un tour d'horizon des enjeux politiques contemporains qui rendent nĂ©cessaire une nouvelle rĂ©flexion sur ces termes et leur potentiel Ă©mancipateur, trop vite enterrĂ© ou mĂ©prisĂ© (les anarchistes sont des nihilistes, des terroristes, etc.). Catherine Malabou s'interroge sur la raison pour laquelle certains des philosophes les plus importants du XXe siĂšcle ont Ă©laborĂ© des concepts d'anarchie dĂ©cisifs pour comprendre la situation contemporaine de la pensĂ©e en matiĂšre d'Ă©thique et de politique sans jamais toutefois se rĂ©fĂ©rer Ă  l'anarchisme. Comme si l'anarchisme Ă©tait quelque chose d'inavouable, qu'il faudrait cacher alors mĂȘme qu'on lui Au fil de l'interprĂ©tation critique de chaque philosophe se dĂ©gagent les Ă©lĂ©ments d'une pensĂ©e du « non gouvernable », qui va bien au-delĂ  d'un appel Ă  la dĂ©sobĂ©issance ou d'une critique convenue du capitalisme. Le livre propose donc une rĂ©interprĂ©tation de l'anarchisme.

Redécouvertes littéraires
Redécouvertes littéraires (2021)

livre de Marc Gilniat

RĂ©sumĂ© : Avant de redĂ©couvrir l'ontologie d'Anselme de CantorbĂ©ry et de proposer une relecture anselmienne de L'Avare de MoliĂšre, cet ouvrage avance un commentaire approfondi et comparatiste du roman dickensien A Tale of Two Cities. Il rappelle aussi les exploits littĂ©raires de Charles Dickens, de Victor Hugo, de Charles Perrault et d'Alexis de Tocqueville. En mĂȘme temps, ces redĂ©couvertes littĂ©raires ont en commun de graviter autour de la notion du moi relationnel dont elles expriment la philosophie thĂ©ologique.

Jung, un voyage vers soi
8
Jung, un voyage vers soi (2021)

livre de Frédéric Lenoir

RĂ©sumĂ© : Carl-Gustav Jung (1875-1961), mĂ©decin suisse, pionnier de la psychanalyse, est l’un des plus grands penseurs du xxe siĂšcle. Il reste assez mĂ©connu en France, alors que ses idĂ©es ont exercĂ© une influence profonde sur notre culture contemporaine et qu’il a Ă©tĂ© l’inventeur de nombreux concepts rĂ©volutionnaires, comme la synchronicitĂ©, l’inconscient collectif, les archĂ©types ou les complexes. Il est avec Spinoza l’un des auteurs qui m’ont le plus marquĂ© et il a eu un impact dĂ©cisif sur ma vision du monde et de moi-mĂȘme. VoilĂ  pourquoi j’ai eu Ă  cƓur de rendre accessible Ă  un large public sa pensĂ©e visionnaire, qui fait le pont entre psychologie et physique quantique, qui montre combien l’ĂȘtre humain a besoin de sens et d’une vie symbolique ou spirituelle pour s’épanouir profondĂ©ment. Cette conviction l’éloignera de Freud et le conduira Ă  expĂ©rimenter et Ă  Ă©laborer son « processus d’individuation » : un extraordinaire voyage intĂ©rieur, oĂč chacun d’entre nous apprend Ă  faire dialoguer son conscient et son inconscient pour devenir pleinement soi et accĂ©der Ă  un sentiment d’unitĂ© et de joie profonde. C’est Ă  ce fascinant voyage vers soi que j’ai voulu convier le lecteur, Ă  la dĂ©couverte d’un des penseurs qui me semble ĂȘtre allĂ© le plus loin dans la comprĂ©hension de l’ĂȘtre humain et du sens de son existence.

L'Esprit du corps
L'Esprit du corps (2021)

livre de Étienne Klein

RĂ©sumĂ© : « Je cours sur les traces des ducs de Savoie – c’est la TDS : 122 kilomĂštres, trente heures de course qui vous plongent dans la nuit. Les kilomĂštres et les dĂ©nivelĂ©s s’accumulant, aprĂšs une quinzaine d’heures, la fatigue se fait sentir et on voit apparaĂźtre la dissociation corps-esprit. On expĂ©rimente le dualisme cartĂ©sien. Le corps semble ne plus comprendre dans quel projet on l’entraĂźne. Il faut alors lui parler, lui dire : “Tu ne sais pas oĂč je t’emmĂšne mais fais-moi un peu confiance et suis-moi.” » Étienne Klein court pour ĂȘtre reliĂ© au monde, aux paysages qu’il traverse, mais aussi Ă  son corps qui nourrit sa pensĂ©e foisonnante. La sensation physique est, selon lui, l’élĂ©ment fondateur de la conscience de soi ou de l’« esprit du corps ».

La Conspiration des enfants
La Conspiration des enfants

livre de Camille Louis

RĂ©sumĂ© : Ils s'appellent Anna, Ashkan ou Julia. Ils vivent dans une banlieue industrielle de Londres, dans un camp de rĂ©fugiĂ©s en GrĂšce ou un terrain vague rĂ©servĂ© aux gens du voyage aux portes de Paris. Ce sont des enfants, et ils sont malades. Tous souffrent de saturnisme - cette maladie du plomb qui coupe la respiration. Chacun dans leur cadre, ils sont les tĂ©moins d'un monde qui a choisi de cultiver l'irrespirable. Les usines pharmaceutiques anglaises et leurs fumĂ©es toxiques, la politique europĂ©enne qui rejette les migrants dans des zones oĂč personne ne devrait pouvoir vivre, les autoritĂ©s françaises qui cherchent Ă  toutes forces Ă  sĂ©dentariser les nomades sur les terrains d'anciennes dĂ©charges : voilĂ  ce monde. DerriĂšre la maladie des enfants, c'est donc celle du prĂ©sent qui se dresse - une maladie dont Camille Louis, en un geste panoramique, Ă  la fois virtuose et sensible, dresse le portrait terrifiant autant que plein d'espoir. Car, mĂȘme diffĂ©rents, mĂȘme isolĂ©s, mĂȘme relĂ©guĂ©s dans les trĂ©fonds de l'anormalitĂ© ou de l'indĂ©sirabilitĂ©, les enfants dont elle raconte les aventures livrent une leçon inattendue : celle d'une nouvelle maniĂšre de respirer ensemble - d'une nouvelle conspiration.

Presque adulte
Presque adulte

livre de Louannemanshow

RĂ©sumĂ© : DĂ©couvre le livre de Louanne, cette YouTubeuse aventuriĂšre qui veut parcourir le monde pour accomplir ses rĂȘves d'enfant ! C'est quoi, ĂȘtre adulte ? Est-ce qu'on peut vraiment "ĂȘtre" adulte ? Cesse-t-on vraiment d'Ă©voluer, de grandir, d'apprendre ? Je suis Louanne et, Ă  22 ans, je me sens "presque" adulte. Presque, car quand j'Ă©tais petite, ce que j'imaginais ĂȘtre "le monde adulte", c'est vraiment pas ce que je vis maintenant ! Alors, OK, je n'habite plus avec mes parents, j'ai un job que j'adore et je mange des lĂ©gumes Ă  tous les repas (enfin, j'essaie) sauf que je ne sais toujours pas prendre rendez-vous chez le mĂ©decin, je ne range jamais ma chambre et je ne trouve pas de rĂ©ponses Ă  la plupart de mes questions. Mais, un adulte, ce n'est pas censĂ© avoir rĂ©ponse Ă  tout ? Et si on dĂ©construisait cette dĂ©finition dĂ©passĂ©e et qu'on cherchait un sens Ă  tout ça, pour continuer de grandir sans vieillir ?

La Petite Fabrique de l'inhumain
La Petite Fabrique de l'inhumain (2021)

livre de Marylin Maeso

RĂ©sumĂ© : Marylin Maeso revisite La Peste de Camus pour saisir, Ă  la racine, les rouages de la dĂ©shumanisation. « Inhumain » ne se prononce pas Ă  la lĂ©gĂšre. Dans l'imaginaire collectif, ce mot convoque les images sidĂ©rantes que charrient la guerre, la torture, le terrorisme et toutes les horreurs qui sĂšment ruines et charniers dans le sillage de l'Histoire. On le rĂ©serve ainsi Ă  des phĂ©nomĂšnes suffisamment anormaux pour revĂȘtir Ă  nos yeux l'apparence d'un scandale absolu. Et d'une anomalie provisoire. Est-il pour autant l'exception ? À la fin de La Peste, Camus nous mettait en garde contre le flĂ©au Ă©ponyme qui « ne meurt ni ne disparaĂźt jamais ». En proposant une autre lecture de ce roman et une galerie de portraits des petits pestifĂ©rĂ©s de notre Ă©poque - l'« identitaire », le « corporatiste », le « confusionniste » -, Marylin Maeso nous invite Ă  repenser l'inhumanitĂ© non comme une calamitĂ© tombĂ©e du ciel Ă  la maniĂšre d'une malĂ©diction, mais comme une partie de nous-mĂȘmes. Pour elle, l'inhumain est ce poison que nous distillons quotidiennement sans le moindre soupçon, jusque dans nos discours et nos modes de pensĂ©e. Et la vraie maladie, notre incapacitĂ© Ă  le percevoir en-deçà de ses manifestations spectaculaires.

La Conversation des sexes
7.3
La Conversation des sexes (2021)

Philosophie du consentement

livre de Manon Garcia

RĂ©sumĂ© : L'affaire Weinstein et le mouvement #MeToo ont mis la question des violences sexuelles au premier plan. Depuis, le consentement renvoie naturellement au consentement sexuel et amoureux, envisagĂ© comme un sĂ©same de l'Ă©galitĂ© entre femmes et hommes. Pourtant, il est bien difficile Ă  dĂ©finir, et soulĂšve trois problĂšmes. Le problĂšme juridique, bien connu de celles et ceux qui suivent l'actualitĂ©, peut ĂȘtre rĂ©sumĂ© ainsi : que faire pour que les cas de viol, d'agression et de harcĂšlement sexuels soient efficacement punis ? Le deuxiĂšme problĂšme est moral : comment penser des relations amoureuses et sexuelles qui ne soient pas fondĂ©es sur des normes sociales sexistes et inĂ©galitaires ? Enfin, le problĂšme politique : comment ne pas reconduire les injustices de genre qui se manifestent dans les rapports amoureux et sexuels ? La magistrale analyse du consentement que propose Manon Garcia revisite notre hĂ©ritage philosophique, plongeant au coeur de la tradition libĂ©rale, mettant Ă  nu ses impensĂ©s et ses limites. De John Locke aux thĂ©oriciennes fĂ©ministes françaises et amĂ©ricaines, en passant par Michel Foucault et les dĂ©bats sur la pratique du BDSM, c'est une nouvelle cartographie politique de nos vies privĂ©es que dessine cet essai novateur. Au terme de ce livre, il s'agira en somme, pour reprendre la formule de Gloria Steinem, d'"Ă©rotiser l'Ă©galitĂ©" plutĂŽt que la domination : en ce sens, le consentement sexuel, conçu comme conversation Ă©rotique, est sans doute l'avenir de l'amour et du sexe.

«L'art, c'est bien fini »
«L'art, c'est bien fini » (2021)

Essai sur l'hyper-esthétique et les atmosphÚres

livre de Yves Michaud

RĂ©sumĂ© : On doit Ă  Yves Michaud une analyse fondamentale de l'Ă©volution contemporaine de l'Art. Dans le domaine des arts visuels qu'on appelle Art, nous sommes passĂ©s d'oeuvres (traditionnellement tableaux et sculptures) Ă  des installations, des environnements, des dispositifs multimĂ©dias qui enveloppent le spectateur dans des expĂ©riences multi-sensorielles. Telle est la "vaporisation de l'art", son passage Ă  l'Ă©tat gazeux. La seconde Ă©volution, que dĂ©crit cet ouvrage, "le triomphe de l'esthĂ©tique ", c'est le mouvement d'esthĂ©tisation gĂ©nĂ©rale de nos milieux de vie. Il faut que tout soit "luxe, calme et voluptĂ©", plaisant, charmant, lisse, agrĂ©able, ou encore excitant, intĂ©ressant dans le registre couramment appelĂ© "esthĂ©tique". L'apparition au cours du XVIII ? siĂšcle du concept d'esthĂ©tique fut indissociable du changement des expĂ©riences que donnaient les arts et de nouvelles formes de la sensibilitĂ©. Il en va de mĂȘme aujourd'hui. L'expĂ©rience esthĂ©tique a changĂ© : de frontale elle est devenue atmosphĂ©rique et se fait sous le signe du plaisir, du sensible et de l'Ă©prouvĂ©. Nous sommes en prĂ©sence d'une rĂ©volution sensible qui rend indispensable une rĂ©volution dans "la thĂ©orie esthĂ©tique", mais la rĂ©volution de la sensibilitĂ© hyper-esthĂ©tique est encore plus importante que celle de la thĂ©orie. Le monde des atmosphĂšres n'est plus celui de la perception esthĂ©tique. Le monde du Grand Art est mort et bien mort.

L'EnquĂȘte infinie
L'EnquĂȘte infinie (2021)

livre de PacĂŽme Thiellement

RĂ©sumĂ© : Qu'y a-t-il de commun entre le petit GrĂ©gory, Alfred Jarry, Jack L'Eventreur, Ronald Reagan, David Bowie, Edgar Allan Poe, Nicolas Sarkozy, Vincent Van Gogh, Martin Shkreli, Philip K. Dick, Nelson Mandela, Otis Redding, ou AndrĂ© Breton ? Qu'ont-ils en commun, ces individus hantant le vingtiĂšme siĂšcle comme s'il Ă©tait un thĂ©Ăątre grinçant ? La rĂ©ponse est peut-ĂȘtre que, sans eux, l'histoire de ce siĂšcle – notre histoire – serait incomprĂ©hensible. Car il y a les rĂ©cits de manuels, avec ses grands hommes et ses grands Ă©vĂ©nements. Et puis il y a le reste – les lĂ©gendes dont est tissĂ©e la rĂ©alitĂ©, et qu'on ne peut raconter qu'au coin du feu ou dans l'ombre d'une porte, de peur de passer pour fou. PacĂŽme Thiellement n'a pas peur de la folie. Et lorsqu'il choisit de raconter " son " vingtiĂšme siĂšcle, c'est Ă  travers le plus Ă©tonnant des rĂ©seaux de correspondance, oĂč la poĂ©sie fait Ă©cho au fait divers, les stars mĂ©diatiques Ă  d'obscures prĂ©occupations mystiques, et les nobles dĂ©clarations politiques aux tentatives incessantes de rendre la vie des humains impossible. Qu'y a-t-il donc de commun entre toutes ces figures ? Elles cherchĂšrent toutes Ă  faire de la question " Qu'est-ce que vivre ? " celle du siĂšcle lui-mĂȘme.

Théories de théories
Théories de théories (2021)

livre de Charles Dantzig

RĂ©sumĂ© : Comme certains de mes livres, ThĂ©ories de thĂ©ories est une tentative de classement au moyen d’une forme. Son titre s’explique par le double sens du mot ‘‘thĂ©orie’’, c’est-Ă -dire une proposition gĂ©nĂ©rale sur un sujet donnĂ© et une succession d’ĂȘtres ou de choses Ă  la file. (Quand on dit : il y avait une thĂ©orie de chats, cela signifie que plusieurs chats se suivaient les uns derriĂšre les autres.) Il se passe en une journĂ©e, Ă  partir du moment oĂč, levĂ©, on s’habille (« thĂ©orie des beaux vĂȘtements »), et s’achĂšve Ă  la fin du jour (« thĂ©orie du coucher du soleil »). Entre les deux, je propose des thĂ©ories sur tout ce que l’on appelle la vie, ou du moins la vie comme je l’entends.

En tĂȘte-Ă -tĂȘte avec Nietzsche
En tĂȘte-Ă -tĂȘte avec Nietzsche (2021)

Un livre de philosophie pour les esprits libres

livre de Doria Messaoudene

RĂ©sumĂ© : Tout le monde connaĂźt son nom et au moins l'une de ses cĂ©lĂšbres citations. Mais si vous n'en savez guĂšre plus sur Nietzsche, c'est probablement pour l'une des raisons suivantes. La premiĂšre: soyons honnĂȘtes, son Ɠuvre n'est pas des plus simples Ă  aborder. Ouvrir un livre de Nietzsche peut demander courage et dĂ©termination. La seconde : beaucoup de livres censĂ©s expliquer sa philosophie noient le lecteur sous une quantitĂ© de rĂ©fĂ©rences philosophiques obscures et complexes qui finissent parfois par dĂ©courager... Si ces raisons vous sont familiĂšres, rassurez-vous : le livre que vous tenez entre les mains a Ă©tĂ© Ă©crit pour vous. Vous qui avez une grande curiositĂ© pour la philo, sans pour autant ĂȘtre habituĂ© Ă  en lire. Vous qui souhaitez comprendre Nietzsche et sa pensĂ©e extraordinaire sans finir Ă©cƓurĂ© par la philo. Mais par-dessus tout, ce livre bouleversera votre rapport Ă  la libertĂ©. Dans un monde et une sociĂ©tĂ© qui tournent Ă  l'envers, face Ă  l'amour, aux peines, Ă  la maladie ... Nietzsche est parvenu Ă  vivre en homme libre. Et vous verrez que sa vie et ses choix ont de quoi inspirer. Dans En tĂȘte-Ă -tĂȘte avec Nietzsche, Doria Messaoudene vous racontera l'histoire de Friedrich Nietzsche, ses grandes aventures comme ses grands drames, tout en vous expliquant avec passion le cƓur de son incroyable philosophie.