Avatar ludovico

Critiques de Philippe GUILLAUME

@ludovico
Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.9

On n’est pas au cinéma pour résoudre des puzzles

Hasard de la programmation. On regarde The Green Knight juste après avoir fait la chronique de Too Old to Die Young. On pourrait y voir l’exact opposé ; deux films extraordinairement beaux, mais l’un a du sens, l’autre pas. Conseillé par son filleul et par le Snake lui-même, le Professore Ludovico n’a pourtant pas eu trop à se forcer pour regarder ce Chevalier Vert. C’est facile (il... Lire l'avis à propos de The Green Knight

Avatar ludovico
6
ludovico ·
Bande-annonce
6.9

tout est beau à l’image, NWR filme l’Ordure

Nicolas Winding Refn est un punk. Quand tout le monde accélère le mouvement, caméra portée, plan d’un quart de seconde, montage et musique à fond, le Danois rétrograde en seconde et pose sa caméra. À l’instar du premier plan de Too Old to Die Young, un interminable panoramique, droite/gauche, gauche/droite, alternant entre une voiture, garée sur l’une des anonymes artères de Los... Lire la critique de Too Old to Die Young

Avatar ludovico
9
ludovico ·
Bande-annonce
7.8

ceux qui disent que c’est un chef d’œuvre finiront au Terminus des Prétentieux

Dire du mal des Tontons Flingueurs ? Difficile exercice… Le film de Georges Lautner dialogué par Audiard est l’œuvre patrimoniale s’il en est, vénérée de génération en génération. Pour autant, il faut en finir avec l’idée que ces Tontons sont un chef-d’œuvre du 7ème art. Bourré de répliques culte, certes, mais un film très mal fait. On ne passera pas trop de temps sur le côté... Lire la critique de Les Tontons flingueurs

Avatar ludovico
7
ludovico ·
Bande-annonce
6.7

L’amour est aveugle

Jean-Jacques Beineix est mort, et le Professore se sent vieux. Bien sûr, il ne faut pas revoir les films de Beineix. La cinéphilie, c’est beaucoup plus compliqué que ça. La cinéphilie, ce n’est pas un cerveau qui analyse, mais un cœur qui bat. Un cœur qui a battu très fort entre 1980 et 1987 pour les trois meilleurs films (les seuls* ?) de Jean-Jacques Beineix. Diva. La Lune dans le... Lire la critique de 37°2 le matin

1
Avatar ludovico
10
ludovico ·
Bande-annonce
5.8

nos Enfants du Paradis 80s, rouge rouille, rouge sang.

Jean-Jacques Beineix est mort, et le Professore se sent vieux. Bien sûr, il ne faut pas revoir les films de Beineix. La cinéphilie, c’est beaucoup plus compliqué que ça. La cinéphilie, ce n’est pas un cerveau qui analyse, mais un cœur qui bat. Un cœur qui a battu très fort entre 1980 et 1987 pour les trois meilleurs films (les seuls* ?) de Jean-Jacques Beineix. Diva. La Lune dans le... Lire la critique de La Lune dans le caniveau

Avatar ludovico
10
ludovico ·
Bande-annonce
6.6

Critique de Diva par ludovico

Jean-Jacques Beineix est mort, et le Professore se sent vieux. Bien sûr, il ne faut pas revoir les films de Beineix. La cinéphilie, c’est beaucoup plus compliqué que ça. La cinéphilie, ce n’est pas un cerveau qui analyse, mais un cœur qui bat. Un cœur qui a battu très fort entre 1980 et 1987 pour les trois meilleurs films (les seuls* ?) de Jean-Jacques Beineix. Diva. La Lune dans le... Lire l'avis à propos de Diva

Avatar ludovico
10
ludovico ·
Bande-annonce
6.5

Un OVNI comme le cinéma n’en a pas produit depuis longtemps

Une vraie sextape, une citation du Mahabharata, une chanson de Bobby Lapointe : voilà les deux premières minutes de l’improbable Bad Luck Banging or Loony Porn. Le film de Radu Jude est un OVNI comme le cinéma n’en a pas produit depuis longtemps. Au milieu de son film, le cinéaste invoque la métaphore de la Méduse. Personne ne devait croiser le regard de la gorgone, sous peine d’être... Lire la critique de Bad Luck Banging or Loony Porn

Avatar ludovico
9
ludovico ·
3.7

le retour de la Geekette, en dessin animé

C’est le retour de la Geekette, cette fois-ci sous forme de dessin animé. 5 épisodes très courts (quatre minutes chacun) qui explorent les facettes de la Geek Nation : Japan Expo, Rétro gaming, Gothic girls, you name it ! La série de Julien Pichard, Nicolas Ramade et Jérôme Gallioz est toujours aussi drôle, toujours aussi bien vue et tire partie de sa conversion en animé avec sa... Lire l'avis à propos de Hello Geekette

Avatar ludovico
9
ludovico ·
Bande-annonce
5.8

trop théâtral, trop littéraire, même pour Arnaud Depleschin

En 2006, le tribunal de Grande Instance de Paris déboutait Marianne Denicourt, ancienne compagne d’Arnaud Depleschin, qui lui réclamait 200 000 euros de dommages-intérêts pour atteinte à la vie privée. En cause, Rois et Reines, un film de 2004 où l’on voyait – entre autres – un homme faire une chute mortelle d’une fenêtre. Pour l’actrice, Desplechin avait utilisé sans son accord de nombreux... Lire la critique de Tromperie

Avatar ludovico
7
ludovico ·
Bande-annonce
6.8

On n’a jamais aussi bien filmé une cocotte-minute

Ça faisait longtemps qu’on n’était pas allé voir un Paul Schrader. Ce n’est pas l’offre qui manque, mais hier, on n’avait pas le cœur à aller voir le Desplechin, qui nous fait un peu peur. Le gars Arnaud n’est jamais meilleur que quand il parle de lui, mais cette fois, il adapte son héros, Philip Roth. On ira quand même, et on vous racontera. Paul Schrader, donc. Monsieur American... Lire l'avis à propos de The Card Counter

3
Avatar ludovico
8
ludovico ·