On n'est pas des losers, nous aussi on est des resta*!

Avis sur In the Shadows (radio edit)

Avatar Gwangelinhael
Critique publiée par le

Ce soir tu reçois des amis et tu veux épater la galerie, facile.
Place tes amis dans ton vestibule ou ta cuisine, si t'es trop pauvre pour avoir un vestibule dans ton logement social.
Appelle tes amis en hurlant d'un ton hystérique, en commençant par :
"ET MAINTENANT NOUS RECEVONS KEVIN (si ton pote s'appelle Kevin)
Et balance le titre à fond à partir de la 12ème seconde. Le pote doit faire son entrée en souriant en serrant les paluches des amis présents.
Répète cette opération autant de fois que tu as d'amis présents, succès garanti.
L'avantage de ces soirées à thème, c'est qu'il est possible de faire des remarques racistes pendant la soirée, des jeux de mots nazes, d'humilier un convive en lui disant qu'il fait de la merde de sortir des réparties du style: "Je vous interdis de dire ce que vous dites! Vous ne pouvez pas parler au nom de toutes les femmes, vous auriez dû dire “je”.
Bref beaucoup d’amusements en perspective.
Tu vis en province, tu touches le RSA. Avec mes conseils, deviens une resta !*
Elle est pas belle la vie ?
Je viens de mater le clip, il est évident que The Rasmus ne connaissait pas The Cure Lauri Ylönen l'existence de Robert Smith. On dirait du Cosplay!
*
*
Resta!, verlan has-been ou imaginaire de Star!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 95 fois
5 apprécient

Gwangelinhael a ajouté ce morceau à 1 liste In the Shadows (radio edit)

  • Morceaux
    Pochette À bouche que veux‐tu

    Critiques de chansons

    Je ne sais pas ce qui m'a pris, me prend et me prendra mais parfois j'écris deux lignes sur des morceaux au lieu de critiquer...

Autres actions de Gwangelinhael In the Shadows (radio edit)