👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

"Man on the Moon", hymne ému au génie bizarre d’Andy Kaufman – l’un de ces héros tordus de la contre-culture américaine en lesquels Michael Stipe, le rebelle introverti, se reconnaît instinctivement -, contrepoint indispensable au magnifique film homonyme de Milos Forman, est tout simplement la quintessence ultime du génie pop de R.E.M. : une mélodie parfaite dans sa simplicité presque naïve – qui dégage un sentiment d’enfance éternelle -, la justesse absolue des guitares de Peter Buck, la voix sublime de Michael Stipe, qui élève systématiquement la chanson vers les cieux. Heureux Andy, d’avoir été célébré aussi dignement dans une chanson et un film sublimes.

EricDebarnot
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à sa liste 365 days music challenge

il y a 7 ans

6 j'aime

1 commentaire

Man on the Moon
EmmaBennet
9

Critique de Man on the Moon par EmmaBennet

Un morceau vraiment magique, dont je ne me lasse pas avec le temps. Ce groupe avait déjà toute ma sympathie avec des morceaux tels que "Everybody Hurts", "Losing My Religion" ou encore "Imitation of...

Lire la critique

il y a 6 ans

4 j'aime

1

Moi, Daniel Blake
EricDebarnot
7

La honte et la colère

Je viens de voir "Moi, Daniel Blake", le dernier Ken Loach, honoré par une Palme d'Or au dernier festival de Cannes et conspué quasi unanimement par la critique, et en particulier celle de gauche....

Lire la critique

il y a 5 ans

193 j'aime

53

1917
EricDebarnot
5
1917

Le travelling de Kapo (slight return), et autres considérations...

Il y a longtemps que les questions morales liées à la pratique de l'Art Cinématographique, chères à Bazin ou à Rivette, ont été passées par pertes et profits par l'industrie du divertissement qui...

Lire la critique

il y a 2 ans

177 j'aime

92

Je veux juste en finir
EricDebarnot
9

Scènes de la Vie Familiale

Cette chronique est basée sur ma propre interprétation du film de Charlie Kaufman, il est recommandé de ne pas la lire avant d'avoir vu le film, pour laisser à votre imagination et votre logique la...

Lire la critique

il y a plus d’un an

160 j'aime

22