Écouter
Pochette Nightcall

Nightcall

(2010)

Nightcall

12345678910
Quand ?
8.2
  1. 2
  2. 9
  3. 10
  4. 23
  5. 58
  6. 167
  7. 597
  8. 1302
  9. 1191
  10. 521
  • 3.9K
  • 431
  • 56

Dans 4 albumsNightcall

PostsNightcall

Critiques : avis d'internautes (11)

Nightcall
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Nightcall par Broyax

Entendue dans l'excellent film Drive, une perle de l'électro avec son rythme pesant et ses gros synthés qui posent leurs gros sabots dans ta face et te laissent une trace de pneu en travers de la tronche. Et cette voix féminine est comme une sirène sortie d'un juke-box dématérialisé tandis que la voix de Robocop en mal de pastilles Vicks lui fait écho. Un côté brut de décoffrage mais néanmoins... Lire la critique de Nightcall

4
Avatar Broyax
9
Broyax ·
Découverte
Critique de Nightcall par Camille Charles

Tu vois , quand j'écoute Nightcall j'imagine une ville (plutôt une grande ville , aux Usa , je pense à Austin, peut-être) en pleine nuit. J'imagine que je suis dans une voiture , que cette chanson passe , et que j'observe les lumières de la ville se refléter sur la vitre ,se mélanger avec les étoiles et la pluie. Toutes ces lumières me fascinent , et mélangées avec ce morceau je me sent toute...

4
Avatar Camille Charles
10
·
Laissez -vous conduire...

Merci au film Drive de m'avoir permis de connaitre ce morceau formidable du français Kavinsky. Un morceau d'une qualité sonore rarement atteinte, rapellant les sons electroniques des années 80, mention spéciale à la voix féminine. Une mélodie simple, mais on se laisse entrainer dans la chanson avec plaisir, à tel point qu'on a envie de se le réécouter en boucle. J'aurais même envie de dire... Lire l'avis à propos de Nightcall

15 1
Avatar Julius
9
Julius ·
Il me faut un putain de cure-dent maintenant

En boucle. J'en suis tombé amoureux à 7h30, devant une gare, pendant que je fumais. J'ai découvert que je l'avais mis sur mon mp3 - j'avais complètement oublié. Je peux vous dire qu'il n'y a pas que la nicotine qui m'a fait planer durant ces 4:19. Lire la critique de Nightcall

8
Avatar Stavroguiness
9
Stavroguiness ·
Critique de Nightcall par Ordos

Découverte dans le film Drive de Nicolas Winding Refn, cette musique a quelque chose d'incroyablement fascinant dans son refrain qui coupe net avec la voix électronique qui parcourt ce titre de Kavinsky. Son air très posé qui prend son temps invite à une ballade nocturne et pour avoir à de nombreuses reprises lancé la musique dans ces conditions cela a quelque chose de fascinant. Lire la critique de Nightcall

9
Avatar Ordos
9
Ordos ·
Toutes les critiques du morceau Nightcall (11)
Vous pourriez également aimer...