Êtes-vous d'accord avec la performance de l'inspecteur Fulcher?

Avis sur A Confession

Avatar sefor2010
Critique publiée par le

A CONFESSION est une mini-série anglaise de 6 chapitres de 45 mn chaqun qui va de moins à plus au fil des épisodes. A partir du quatrième, vous êtes pris au piège et vous devez voir les deux autres sans quitter votre siège.
La série met en vedette Martin Freeman dans le rôle de l'inspecteur Fulcher qui brille une fois de plus avec une performance splendide. Les acteurs de soutien obtiennent également un excellent travail mettant en évidence à la fois les nouveaux arrivants et les plus établis comme Siobhan Finneran et / ou Imelda Staunton.
Faire une critique d'un thriller sans tomber dans un "spoiler" n'est pas facile mais je vais essayer. La série commence comme beaucoup de celles que les plateformes de télévision nous proposent chaque semaine: une fille disparue (Sian) en route vers son domicile, les policiers à la recherche d'indices, les caméras de sécurité qui ont enregistré des images (je me demande comment Poirot ou Sherlock Holmes pourrait découvrir des meurtriers sans caméras de sécurité ...!) et l'arrestation d'un suspect qui prétend avoir commis le crime. Mais le suspect, Hallywall, un chauffeur de taxi de Swindon (Wiltshire) où se déroule le film, demande à parler seul avec l'inspecteur Fulcher, chef de l'opération de police, qui travaille jour et nuit dans l'espoir de retrouver Sara vivante. À partir de cette conversation, la vie et la carrière de Fulcher changeront complètement et une série de nouveaux événements rehaussent le ton de la série, la rendant de plus en plus intéressante.
Il faut noter que l'histoire est basée sur un événement réel qui a particulièrement ému la société britannique. Le scénario est très rigoureux dans l'approche de l'affaire du point de vue judiciaire et policier et ne cherche pas des histoires parallèles fictives pour tromper le spectateur.
J'ai particulièrement apprécié le fait qu'en tout temps le spectateur soit traité comme un adulte et que les subtilités judiciaires difficiles à comprendre soient clairement expliquées afin que l'argument soit compris par ceux qui ne sont pas versés en droit. Restez avec l'acronyme anglais PACME, qui définit un protocole que la police anglaise doit suivre et qui sera décisif au cours des événements.
À la fin de la série, vous vous demanderez si l'inspecteur Fulcher a bien agi ou non. Mon avis est positif. Et le vôtre?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 437 fois
5 apprécient

Autres actions de sefor2010 A Confession