Une série simple et efficace !

Avis sur Agent Carter

Avatar Audrey Ricard
Critique publiée par le

Enfin une bonne série mettant en avant un personnage féminin de l’univers Marvel, merci !

Ceci dit, c’est avec une grande appréhension que j’ai commencé cette série au vue des lamentables échecs qu’ont connus les précédent(e)s films/séries Marvel dont le personnage principal était une femme. J’hésitais entre deux scénarios possibles, soit cette série allait être un nanar complet (et ça n’aurait été qu’un argument de plus pour les studios pour ne plus jamais retenté l’expérience) soit les scénaristes allaient pousser le bouchon « girl power » trop loin.

Je suis heureuse de dire qu’il n’en est rien ! Alors certes l’agent Carter évolue dans un milieu entièrement masculin, où ses collègues n’acceptant toujours pas qu’elle soit leur égale (malgré ses exploits durant la guerre) la rabaissent dès qu’ils le peuvent, milieu où, pour se faire respecter elle est bien obligé de rendre la pareille à ces messieurs, voir à les surpasser dans leur domaine pour enfin attirer leur attention. (SPOIL) Comme je l’ai dit plus haut je m’attendais à ce que les scénaristes en fassent trop et que la série se termine sur l’acclamation et la gloire de l’agent Carter pour avoir déjoué les plans du Leviathan… mais encore une fois ce n’est pas le cas. Non seulement elle a agit « seule » (on n’oubli pas Jarvis) mais en plus tout le mérite va a Jack Thompson : le mec qui se pissait dessus pendant l’assaut mené par l’agent Carter en Russie.

Hayley Atwell colle parfaitement au personnage de Peggy Carter qui est libre, entreprenante, courageuse et toujours humble, de plus l’actrice change des canons de beauté actuels et ça fait du bien. On la voit ainsi évolué professionnellement mais aussi socialement dans le contexte historique de l’après guerre ; les années 40 sont bien reconstituées pour le peu que l’on en voit du moins. L’on partage donc les problèmes que rencontre Peggy au travail mais aussi dans sa vie privé, comme le fait tout bête mais difficile qu’était de trouver un logement non seulement digne de ce nom, mais surtout sûr pour une jeune femme célibataire qui mène une vie active.

Au final, cette série est, je l’espère, le début d’une longue lignée (Messieurs les producteurs ravaler votre fierté et essayer vous à un nouveau genre plus que prometteur) ! La trame scénaristique est bonne, le décor et les costumes sont plus que convenables et les acteurs sont bons également ! De plus l’on se délecte de voir Howard Stark et Jarvis en chair et en os ! A voir.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 836 fois
4 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Audrey Ricard Agent Carter