Affiche Billions

Critiques de Billions

Série de , et (2016)

  • 1
  • 2

Délit d'excellente série !

Voici une série assez ardue de par le thème de la haute finance et ses dérives, incluant des mots barbares comme "délit d'initiés", "fonds d'investissement", "recapitalisation" et j'en passe. Pas une série qui intéressera grand monde en France je pense, car c'est très américain dans le fonctionnement, les institutions, les imbrications politiques et judiciaires. Mais moi ça me botte... Lire l'avis à propos de Billions

6 6
Avatar Gandalf13
8
Gandalf13 ·

Billions - La taille compte

L'épisode "pilot" de la série Billions commence sur les chapeaux de roues avec une première scène des plus dérangeante, mettant en exergue les vices cachés de Chuck Rhoades (Paul Giamatti - L'Illusionniste), procureur fédéral de New York. Ce premier épisode en dit long sur le futur de la série. Bobby "Axe" Axelrod (Damian Lewis - Homeland), milliardaire et dirigeant d'un hedge fund... Lire la critique de Billions

4
Avatar Quentin Stampfli
8
Quentin Stampfli ·

L'argent n'a pas d'odeur.....

C'est étonnant que cette série ne suscite pas plus de critiques . Cette série est d'un cynisme sans nom, avec des personnages forts. Le dégoût de voir des gens s'enrichir de façon si éhontée. Il n'y a pas que cela, on peut voir l'administration tenter de mettre des bâtons dans les roues.Le richissime spéculateur Axelrod est traqué par un procureur pour délit d'initié. On ne s'ennuie pas une... Lire la critique de Billions

5 1
Avatar l_hommedenullepart
7
l_hommedenullepart ·

caractère

Une série dont j'ai pas terminé tout à fait la saison 2. Je rejoins une une critique qui comprenait pas pourquoi cette série ne faisait pas plus le buzz ? Cette série est faite personnages de caractères, des personnages forts, à la fois cynique, antipathique et sympathique. Le personnage que l'on devrait détester, ben on l'adore et le personnage que l'on devrait aimer, ben non, ça le fait pas.... Lire la critique de Billions

3
Avatar Phili pon
8
Phili pon ·

Une série perverse mais qui s'améliore

Sorte de House of Cards de la justice et de la haute finance, centré sur l'affrontement très personnel d'un procureur fédéral et d'un milliardaire, Billions est une série au propos souvent très cynique mais de qualité. J'avais écrit une longue critique après avoir vu la saison 1, reprochant surtout à la série son scénario de charger trop la barque du procureur (et des divers... Lire l'avis à propos de Billions

2
Avatar Antoine Cani
7
Antoine Cani ·

If you make it there...

Billions en est a sa 4eme saison, comme chaque année je saute sur le prime pour me régaler des dialogues d'Axe et Wags, de la fourberie de Chuck, des incroyables rebondissements et de l'ambiance NYC qui me fascine. Ce début de saison m'a fait une frayeur, j'ai cru que les scénaristes s'étaient barrés comme ceux de Game of Thrones ou House of Cards... Et l'épisode 4 est arrivé, épique,... Lire l'avis à propos de Billions

Avatar Danny Arrakis
10
Danny Arrakis ·

le bon, la salope et le truand

bon, je me suis tapé la saison 1, puis la 2 et j'ai arrêté au milieu de la 3, tellement ca tournée en rond. des la saison 2, je me suis dit, bon il y a rien a faire, le triumvirat et leur jeu d'acteur n'arrivent même plus a sauver la crédibilité de cette série. donc la on essai de nous faire croire que l'on peut avoir un véritable combat a la con entre un millionnaire et un homme de la... Lire la critique de Billions

Avatar Kraken Creek
3
Kraken Creek ·

Critique de Billions par Cédric Moreau

Il est rare qu’une chaîne de télévision signe pour une deuxième saison une série qui n’est à l’écran que depuis deux épisodes. C’est pourtant ce qu’a fait Showtime en 2016 pour Billions. Thriller financier tout droit sorti de l’imagination du duo de scénaristes formé par Brian Koppelman et David Lieven (Ocean’s Thirteen) – duo épaulé ici par Andrew Ross Sorkin, un... Lire la critique de Billions

1
Avatar Cédric Moreau
6
Cédric Moreau ·

Guerre de religions

L'affiche américaine résume bien la série, le procureur Chuck Rhoades et son palais de justice imposant, le milliardaire Bobby Axelrod et son building arrogant. Deux mondes qui ne peuvent coexister pacifiquement dans un système ultralibéral. Et chaque temple adverse se voit desservi avec zèle par son contempteur. La grande force de la série c'est de montrer des personnages dont aucun,... Lire la critique de Billions

Avatar atthegates
8
atthegates ·

Un peu bidon

Vu qu'un seul épisode et malgré la bonne prestation de Paul Giamatti, je suis déçu par le scenario trop psychologique "de café" qui peut faire sourire et pas assez financier. J'avais apprécie Too Big to Fail mais cette adaptation me semble trop "people", trop dégénéré comme "le loup de Wall street" de Scorsese. Le... Lire la critique de Billions

1
Avatar Paul Napoli
3
Paul Napoli ·
  • 1
  • 2