Du réchauffé.

Avis sur Blue Spring Ride

Avatar Averina
Critique publiée par le

Ao Haru Ride est une histoire dont je ne comprend pas l'immense pub jusqu'à ce jour.

Lorsque l'anime fut annoncée, on l'avait vendus comme une histoire fraiche et originale. Et il semblerait que tout ce qu'il y a de frais sont les graphismes.

L'histoire n'offre absolument rien de vraiment novateur. Là ou même on aurait put être original, ce fut étouffé dans l'oeuf.

On commence avec Futaba qui dû au fait qu'elle est "jolie" se force à traîner avec des filles qui critique les filles dans son genre, mais l'accepte car Futaba fait semblant d'être différente en... étant une goinfre.

Après que Kou, son prétendant, la met face à son hypocrisie, on se dit que Futaba sera un personnage intéressant. On se dit que les persos qui se rajoute tel que Yuri qui se fait aussi détester pour être jolie (Ridicule comme concept pour un anime qui se veut réaliste je trouve), Shuko qui aime le frère de Kou, et Kominato qui aime Shuko, on aura des persos attachants.

Et il en ait rien. En réalité, en 12 épisodes, on verra la vie de Futaba tourner exclusivement autour de celle de Kou, parce qu'il est "différent" de quand il se connaissait au collège. Sans la révélation qui suit, cette fixation semble ridicule : bien sûr que les gens changent.

On apprend que cela est dû à la mort de sa mère qui a laissé un traumatisme. Bien.

Or a partir d'ici, on a un raisonement qui n'a aucun sens. Kou depuis cet accident a réalisé qu'il fallait passer du temps avec ceux qu'on aime. Mais dans le même temps, il évite les gens auxquels y tiens. Il donne des conseils et se donne un air supérieur, mais ne vaut pas mieux, et si ce n'était pas pour Futaba qui lui court constamment après il tomberait dans les même problème qui l'ont rendus tel qu'il est et dont il est connait la nature.

Futaba ne m'a laissé aucun impact, car comme cité plus haut, sa vie tourne autour de Kou uniquement. Alors qu'on la voit se faire quelques amis, cette étape est ensuite laissé derrière comme une affaire conclue pour se concentrer sur Kou.

Ca semble idiot de se plaindre que l'héroïne se préoccupe de son prétendant, mais il y a une différence entre avoir une relation avec lui et une obsession comme ici.

J'oublie souvent qu'il y a techniquement un groupe d'ami dans cet anime. Tout simplement parce que je n'ai pas l'impression qu'il ait une vraie base, comme dans d'autre romance scolaire tel qu'Orange ou Kimi ni Todoke.

Elle fait plus office de fond que de réellement exister.

En gros, je ne comprend toujours pas pourquoi on m'a autant hyper cet anime qui fut d'un ennui pour toute l'après-midi que je le lui ai dédié.

Ca plaira aux fans de romance je suppose, mais il y a mieux sur le marché.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2893 fois
4 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Averina Blue Spring Ride