JRR Tolkien presents : The Alienist's Dreadful Pennies, GoT edition with the peaky blinders

Avis sur Carnival Row

Avatar Draiv
Critique publiée par le

Comme quoi... On a pas besoin d'algorithme pour mixer tout ce qui marche à un moment et le ressortir à sa sauce. Et c'est ça qui marche alors que ça ne devrait pas. Tout vient littéralement d'autres oeuvres dans cette série (et j'en oublie) :
- Ambiance victorienne & steampunk fantastique : Penny Dreadful, en moins subtil (mais plus efficace)
- Thriller dans l'Angleterre victorienne : The Alienist, en moins torturé (mais plus marrant)
- Eléments fantastiques dans un monde "réaliste" : GoT, en moins recherché (mais avec des loup garou et l'alphabet de Tolkien récupéré en clin d'oeil pour le langage des Fae)
- Focus sur les éléments criminels dans les bas quartiers dans une société en cours d'industrialisation : Peaky Blinders, en moins cruel (mais avec des fées)

Et pourtant... quand on additionne ces "mais" (comme le ferait Hannibal Lecter un soir de grande occasion), j'avoue que ça m'a pas mal plu. A cela s'ajoute la performance franchement convaincante d'Orlando Bloom qui nous fait sa plus belle imitation de "flic hardboiled". Par contre, je suis désolé, mais Cara Delevingne, j'ai plus de mal.

C'est pas prise de tête, visuellement c'est plutôt bien foutu, le scénario casse pas trois pattes à un canard mais n'est pas honteux non plus (les décisions des personnages sont rarement débiles par exemple), les acteurs sont en général plutôt convaincants. C'est familier et divertissant : vous serez pas méga surpris, mais vous serez pas déçus non plus.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 273 fois
3 apprécient

Autres actions de Draiv Carnival Row