Concept: Un écrivain travaille avec la police (AVEC SPOILER)

Avis sur Castle

Avatar Bastien Rae
Critique publiée par le

Castle est une série américain qui a démarré en 2009 sur la chaîne ABC et qui était diffusé à l'époque sur France 2. C'est une série qui occupe une place particulière dans mon cœur puisque c'est une série que j'ai vu lors de sa diffusion TV et qui m'a profondément marqué. Malgré mon attachement incontestable à la série, cette critique sera la plus objective possible. Elle se constituera en deux parties, une avec et une sans spoiler. Nous allons essayer de comprendre comment Castle s'impose comme un pilier dans le domaine de la série policière des années 2010.

Petit rappel concernant l'histoire: on suit les aventures du riche et beau Richard Castle, un écrivain qui s'ennuie de son héros principal et qui décide de le tuer. Alors qu'il pense à changer de voix, sa rencontre avec le lieutenant de police, Kate Beckett, va changer sa vie à jamais.

Dans cette première partie, nous allons revenir sur l'ensemble de la série mais sans entrer dans le détail. La première question est la suivante: Pourquoi cette série est encore considérée comme une grande réussite pour de nombreuses personnes, critiques et spectateurs compris. Castle fonctionne tout d'abord par son duo de personnage central: Rick et Kate sont la force de la série, c'est un des meilleurs duo de la télévision moderne. Et si ce duo fonctionne si bien, c'est surtout grâce à la performance de Stana Katic et de Nathan Filion qui ont joué le jeu jusqu'au bout de la huitième saison en respectant toujours les fans de la série et en montrant leur investissement dans ses personnages qu'ils ont porté pendant 8 ans.

La deuxième grande force de Castle, c'est le ton de la série: ce ton est majoritairement léger, humoristique bien souvent ce qui rend les épisodes très agréables à regarder et il est facile d'enchaîner 3-4 épisodes de suite sans sentir de lassitude. Mais, ce ton peut aussi devenir nettement plus sombre quand il le faut, notamment lors des épisodes finaux de chaque saison.

Enfin, une dernière force à citer pour comprendre le succès de Castle sont ses enquêtes tantôt fantastiques, tantôt drôles, tantôt sombres. Il y a une variété d'écriture remarquable chez les showrunner de la série et il faut bien avouer que les épisodes ne faisant pas avancer le récit autour des personnages principaux restent très intéressant, ils ne sont pas là simplement pour meubler la saison.

Nous allons maintenant passer à la partie spoiler et entrer nettement plus en détail, à travers une étude de différent point qui présente une pertinence.

SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER SPOILER

Nous allons revenir tout d'abord sur le point suivant:

La relation entre Castle et Beckett, où la naissance d'un couple phare de la télévision

Si le succès de Castle s'explique par le talent de ses showrunner, c'est bel et bien la relation formée par les deux personnages principaux qui forment une pièce maîtresse dans la réussite de la série. Durant 8 saison, nous avons suivi ses personnages sans avoir une seule fois le doute sur la finalité de leur relation: ils étaient voués à finir ensemble et cela se ressent dès les premières minutes du premier épisode. Il y a quelque chose de magnétique entre eux, ils forment l'alpha et l'oméga et s'attirent mutuellement, tout en se poussant vers le haut.

Mais, malgré le fait qu'aucun doute n'était possible sur la finalité de la relation entre les deux personnages la grande force de la série a été de parvenir à faire tenir durant 4 saisons l'attirance mutuelle des personnages. C'est lors de la saison 3 que les deux vont s'embrasser pour la première fois et c'est à partir de ce moment-là que tout va s'accélérer pour eux. Même s'il faudra encore une saison entière avant de voir finalement les deux craquer dans une scène mémorable venant conclure à merveille la saison 4 qui est la meilleure de la série, la relation entre Castle et Beckett est vraiment le cœur de la série, des premières minutes aux dernières minutes.

La série prend un virage à 180° au début de la saison 5 en mettant les deux personnages officiellement ensemble. A partir de ce moment-là, le risque de voir la série s'essouffler est triplé: au final, ce qu'on veut en tant que spectateur c'est les voir ensemble, et pour le coup, si la série n'avait pas eu le succès qu'on lui connait, la fin de la saison 4 serait entrée an panthéon des meilleurs fins de série télévisé. Mais, malgré l'objectif atteint, le public a toujours répondu présent et c'est grâce à cela que l'on a pu vraiment se rendre compte du travail fait en amont par les scénaristes pour rendre le couple Caskett toujours attrayant malgré le mise en couple. Tout a été pensé pour que le couple connaisse des hauts et des bas et que leur histoire continue à faire palpiter le cœur du public.

Pour conclure sur ce premier point, revenons sur les rumeurs qui ont frappé la série lors de sa dernière saison: il semblerait que les deux stars du show ne pouvaient plus se supporter, informations qui n'a jamais été confirmé par la production où les principaux intéressés: tout cela pour dire que si ces rumeurs sont vraies, on ne peut que remercier davantage les deux stars pour leur travail car jusqu'au bout, ils ont tenu leur rang et ont offert le meilleur à leurs personnages respectifs.

Des personnages secondaires jamais oubliés

Dans de nombreuses séries télévisées, peu importe le genre, on se retrouve avec des personnages centraux toujours sur le devant de la scène (ce qui est logique) et des personnages secondaires qui occupent une place plus ou moins importantes en fonction des épisodes. Pour le coup, les personnages secondaires comme Ryan, Espositio, Alexie ne sont jamais laissés sur la touche et possède des arcs narratifs intéressants et qui évoluent vraiment au fur et à mesure de la série.

Au fil des saisons, chacun des personnages secondaires grandit, vis des choses importantes (la mariage de Ryan, l'entrée à la fac d'Alexie), cela peut paraître normal pour la plupart du public mais prenons un exemple d'une série qui ne fait pas le nécessaire en matière de personnage secondaires: Riverdale. Ici, les personnages secondaires se retrouvent même parfois au centre de certains épisode (on citera l'épisode 19 de la saison 5 avec le passé de Ryan qui refait surface pour l'un des meilleurs épisodes de la série), et cela montre l'intérêt des créateurs du show pour l'ensemble de l'oeuvre et pas seulement le plus important. Encore une fois, ce n'est pas tous les créateurs de série qui vont se casser autant la tête.

Hommage, enfance et pop-culture

Ce qui démarque si bien la série Castle d'autres séries policières, c'est son inventivité en termes de crimes et de background: on peut citer l'épisode intégralement en film noir, l'épisode au Comic-Con de San Diego ou bien l'épisode se déroulant au Far West, tous ces élément montrent à quel point Castle est une série qui s'ancre parfaitement dans son époque. De nos jours, la pop-culture occupe une place très importante dans le cœur des gens (rien qu'à voir le succès du MCU pour comprendre l'intérêt pour la pop-culture de nos jours) et la série porte haut et fier cette mouvance autour de celle-ci. Les créateurs de la série ont su, au fil des saisons, nous offrir des hommages à des grandes œuvres de cinéma, de télévision, de littérature, allant même chercher parfois dans le domaine du jeu vidéo ou de la peinture.

Bien sûr, cela s'explique par le personnage de Castle qui est écrivain et qui, dans le monde de la série, fait partie intégrante de la pop-culture avec son personnage nommé Derrick Storm. Mais, il faut quand même avoir la volonté de toujours surprendre le public et offrir des épisodes clés rendant hommage à ceux qui a fait l'enfance des plus grands d'entre nous. La série touche vraiment toutes les classes d'âges, c'est aussi une de ses forces.

Johanna Beckett, où le fil rouge ultime policier

Toute grande série policière se doit d'avoir un fil rouge à la hauteur de son ambition. Et si dans un premier temps, le meurtre de la mère de Beckett ne semblait être qu'une excuse pour créer un conflit entre les personnages, cette enquête a pris du poids et a transformé la série. Ce fil rouge est ce qui donne autant de poids à la relation entre Castle et Beckett. C'est cette enquête qui a amené les deux à céder aux passions dévorantes mais c'est aussi cette enquête qui a fait basculé la série dans la cours des grands. Chaque épisode tournant autour de ce meurtre fait avancer le récit, répondant aux questions précédentes tout en ouvrant de nombreuses pistes vers les possibles responsables. Et lorsque Beckett arrête finalement le responsable dans l'épisode 22 de la saison 6, il y a vraiment une forme d'accomplissement et de maîtrise de la part des créateurs. Plutôt que de tirer sur le fil jusqu'à la fin de la série, ils ont décidé de nous offrir la fin de l'enquête avant la fin de la série et c'est un choix judicieux.

Mais, ce n'est pas le seul fil rouge, puisqu'on trouve aussi le fil rouge autour du triple tueur qui est selon moi, le meilleur antagonistes de la série puisqu'il touche l'entièreté des personnages de près ou de loin.

Final de la saison 7, saison 8 de trop

A la fin de la saison 6, Castle disparaît, laissant Beckett seule lors de leur mariage. Nous aurons donc le droit à une saison 7 qui, il faut bien l'avouer, était déjà moins bonne que les précédentes. Les enquêtes commencent à piétiner et la relation entre Castle et Beckett s'essouffle peu à peu mais, des pointes de génies comme la conclusion de l'affaire du triple tueur relance continuellement l'intérêt pour la série. Jusqu'à l'épisode final de la saison 7 qui referme la boucle: la série s'ouvre sur une enquête concernant Castle, et ce dernier épisode fait de même. Les dernières minutes sont pleine d'émotion et auraient dû marquer la fin de la série. Castle remerciant la police, rappelant l'amour qu'il porte à Beckett et recevant le prix ultime pour sa carrière d'écrivain. Les personnages quittant le lieu de réception pour aller enquêter. Voilà, Castle aurait dû finir comme cela, en rappelant l'ensemble des personnages lors d'une dernière scène touchante.

Mais, il y a eu une saison 8 qui fait de l'ombre au tableau. Bien qu'elle soit de bonne qualité et intéressante, tous semble s'enchaîner beaucoup trop vite, les personnages secondaires sont laissés sur la touche et le final est clairement raté. Cette dernière scène ajoutée à la dernière minute fait mal au coeur surtout quand on se souvient de la fin de la saison 7 qui était parfait pour clore une série comme Castle.

Pour conclure, Castle reste une de mes séries préférées. Je suis fan des personnages, de l'univers et de son humour à tout épreuve. 7 saisons auraient suffit selon moi mais l'ensemble de la série comptera donc 8 saisons. 8 saisons à accompagner ses personnages dans des enquêtes sombres, loufoques, improbables parfois mais toujours en tirant le sourire du spectateur. Castle restera une réussite pour ABC et dans le coeur des spectateurs malgré un final décevant.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 79 fois
1 apprécie

Bastien Rae a ajouté cette série à 2 listes Castle

Autres actions de Bastien Rae Castle