La comédie incontournable: enfin une comédie pure sans romance !

Avis sur Chief Kim

Avatar Zadie Dramagazine
Critique publiée par le

Ma critique sera pour une fois très courte (si si je vous jure, je devrais y arriver! :p) car ce drama mérite d’être recommandé en 3 mots: « foncez le voir! » KBS nous a fait un très beau cadeau en cette fin d’hiver. Ceux qui lisent de manière assidue nos critiques ici savent que le gros défaut des dramas est la romance. Trop mielleuses, cucul la praline, trop clichés et surtout parfois complètement inutiles (ex: K2 aaaah!…). Chief Kim est un véritable petit bijou car on nous épargne la romance pour nous servir une bromance de « je t’aime moi non plus » hilarante!

Un scénariste très intelligent et critique

On connaît la recette par coeur des dramas de type business-concurrence au sein d’une entreprise avec tous les actes illégaux liés. Pour donner le parfait exemple d’un drama business qui utilise la recette classique sans rien y apporter d’intéressant et qui vous fera mourir d’ennui, je nomme le drama Monster. Le pire est que cette nullité faisait près de 50 épisodes alors il fallait soit serrer les fesses, soit abandonner comme moi ahah. Même si les accompagnements ou le glaçage change dans la recette initiale, les dramas mettent toujours en vedette nos « petits » riches et nos chaebols qui ont une histoire triste et compliquée. Une nana naïve mais toujours joyeuse et forte viendra dans l’entreprise et ensemble ils sauveront le monde!!! Ah non , ils sauveront juste l’entreprise, oups!

Le scénariste a dû, tout comme moi et bon nombre d’entre vous, se lasser de ces dramas, les critiquer et a dû dire au « Hollywood coréen » : « bon les gars ça suffit, je vais vous montrer à quel point vous êtes ridicules, je vais vous caricaturer dans mon drama »!

Ni une, ni deux, Thierry -enfin Thi He Ri oppa- a pris la plume et a tourné au ridicule tous ces dramas. Si Titi avait utilisé la recette classique, le fils du PDG méchant, Park Myung-Suk, aurait été pris entre le mal et le bien puis une belle héroïne serait venue l’aider en compagnie de l’ex-procureur.

Que nenni! Mais je détaillerai les personnages plus bas. Sans plus attendre, les deux grandes idées géniales du scénariste:

caricaturer tous les dramas de type business en les tournant au ridicule et en ayant recours à un humour très décalé du type manga, un peu comme dans Nodame Cantabile.

traiter des problèmes de fond, sérieux, graves (justice ici de bien des manières, conscience, choix du bien et du mal, reconsidérer le modèle parental etc) grâce à la comédie. Dans les dramas classiques ou ratés, ils usent d’un ton si sérieux pour nous servir ces causes qu’on finit par y être insensible et y dormir devant. Ici la comédie rend la chose plus intéressante, agréable et on ne s’y attendait pas vraiment. Réel génie de ce drama !

Une comédie hilarante…

Dans les 3-4 premiers épisodes j’ai eu une petite appréhension: est-ce que cela va aller crescendo ou devenir explosif d’un coup, ou est-ce que la petite touche humour décalé va devenir grande ou omniprésente ? Je sentais que le drama nous réservait quelque chose de plus mais je croisais les doigts pour que ce ne soit pas qu’une impression. Finalement, après les quelques épisodes qui présente le personnage principal, son passé de comptable escroc surdoué, sa personnalité totalement fofolle, décalée et son intégration dans l’équipe de sa nouvelle entreprise, le drama nous offre enfin le rêve de tout dramavore qui se respecte: une comédie déjantée, sans romance, sans chichi, 100% abdos, anti-dépresseurs .

Comme sur l’affiche, on voit tout le long du drama des mimiques, des pauses et bruitages de type manga. C’est non seulement à mourir de rire mais c’est surtout une des preuves de l’auto-dérision du scénariste.

…grâce à des personnages qui ne se la racontent pas, yop!

Tout comme les personnages secondaires, je me lâche un peu ahah. A dire vrai, je cherchais une expression plus jolie et moins familière mais celle-ci est beaucoup plus à l’image de nos personnages.

Si Chief Kim est au départ (dans les 3-4 premiers épisodes) le seul personnage déjanté, cela devient très vite contagieux. Je ne vais pas m’attarder sur les personnages comme d’habitude, je vais aller à l’essentiel.

Les Girls Band

  • Hong Ga-Eun jouée par Jung Hye-Seong

On l’adore! Notre petite enquêtrice infiltrée va très vite s’entendre avec Chief Kim et elle devra , très brièvement, reconsidérer qui sont les méchants et les gentils. Sa personnalité, son jeu sont très frais. J’aimerais beaucoup la revoir dans ce type de rôle mais en rôle principal. Cela dit demander une aussi bonne comédie aussi rapidement est trop demander au secteur du divertissement coréen x) .

  • Yoon Ha-Kyung jouée par Nam Sang-Mi

C’est le personnage principal féminin. Au début, j’ai cru qu’elle jouerait les petites rabats joie mais elle est en fait assez cool. A la fois sérieuse, consciencieuse et rigolote. Elle devient un peu l’alter ego parfois de Chief Kim et finissent à certains moments complices et synchros, c’est très mignon. Elle est aussi touchante quand elle commence à se rapprocher et essayer de comprendre l’état d’esprit de Seo Yool (l’ex procureur).

  • Oh Gwang-Sook jouée par Lim Hwa-Young

Qui a dit qu’un personnage ne pouvait pas être à la fois un peu stupide et à la fois intelligent? x) Intelligente avec une calculatrice dans les mains, douée pour espionner et castrer des hommes mais pour le reste elle comprend vite que si on lui explique lentement ahah. Un personnage à l’image du drama: très drôle, décalée, un peu ridicule mais pas trop. Bien dosé comme l’humour général.

Les boys band

  • Chief Kim joué par Namgung Min avec ses gardes du corps qui ont une
    choré en plus ! ???? Chief Kim c’est surtout un comique qui aime les
    costumes de gangster ringard quand il veut montrer sa puissance.
    Décalé, fou, intelligent, il peut calculer de tête des opérations
    complexes en à peine quelques secondes. Il ne fait jamais rien comme
    les autres, il ne se fait donc pas des amis facilement et surtout son
    rêve est d’aller au Danemark. Il ne veut surtout pas se mêler des
    questions de justice, de la vie des autres ou de l’entreprise, il
    veut juste empocher du fric. Et même si on lui donne lorsqu’il fait
    une bonne action, ça l’embête!

    C’est grâce essentiellement à la psychologie de ce personnage à la
    fois folle et complexe, que le scénariste va arriver à traiter la
    question de la justice. Dans les dramas, il est facile pour les héros
    de jouer les justiciers, les good boys, car cela semble être dans
    leur nature mais lui, il sait que cela mène toujours à des ennuis et
    il veut vivre une vie riche mais tranquille. Il ne croit surtout pas
    en la Justice alors comment va-t-il changer d’avis? On découvrira un
    personnage au grand coeur, beaucoup plus mature qu’il n’y parait (et
    que ne cache son humour en apparence) et très compatissant, surtout
    avec Park Myung-Suk.

  • Junho qui se lâche attention ! Seo Yool joué par Juhno/Lee Joon-Ho Personnage
    intéressant, drôle, mignon car Juhno est assez hot en son genre et
    bien foutu dans ses costards moulants! ♥♥♥ Voilà j’ai fait ma fan ado
    ahah avec les coeurs ahah! Le scénariste prend à contre-courant le
    cliché du procureur héroïque pour faire de Seo Yool un procureur
    désabusé, qui sait qu’il est de plus en plus difficile d’attraper les
    fraudeurs et il veut lui aussi être récompensé pour son intelligence,
    ses études, ses sacrifices et il veut mieux gagner sa vie. Il se dit
    alors qu’autant être un cerveau de l’entreprise qu’il n’arrive pas à
    faire pincer. C’est donc assez amusant de voir Chief Kim, ancien
    escroc, être de plus en plus obligé de devenir le justicier, au début
    malgré lui et en parallèle , l’ex procureur qui devient tordu et sans
    scrupule même s’il a ses limites. Niveau bromance et relation
    haine-faux-vrai-ami entre ces deux-là, c’est que du bonheur!

    J’aime pas trop d’habitude voir les stars comme Juhno dans les
    dramas car on les met plus pour leur célébrité que pour leur talent
    mais là Juhno a su me bluffer et ce rôle lui allait à merveille. Son
    petit sourire charmeur le rendait mignon, touchant et ils ont réussi
    à en faire un personnage un peu décalé aussi pour qu’on puisse voir
    d’autre talents muhahaha.

  • Park Myung-Suk joué par Dong Ha, le fils du PDG

Un des personnages qui m’a le plus touché au milieu de tant de comédie pourtant. Son rôle n’est pas évident. Au début, on le fait passer pour le fils du PDG, le pistonné qui est stupide et qui abuse de son rôle mais qui est complètement lâche surtout face à un Chief Kim qui adore la provocation. Et puis, on se rend compte que même si sa mère veut rester dans le droit chemin, elle ne le supporte pas tant que ça et son père est le cliché de l’ordure paternelle insensible qui ne pense qu’à son fric. Il a donc eu plus que du mal à grandir, à s’émanciper et à savoir comment être à l’entreprise et avec les gens. Par chance, Chief Kim va devenir son mentor (entre autres) et de bien des manières, Myung Suk aidera nos justiciers de l’ombre et de la lumière (ouais Calogero!) et montrera ses réels talents. Il sera très émouvant de voir que jusqu’au bout, il n’est pas facile de choisir entre Justice et ses proches.

Je trouve, comme Juhno, l’acteur tout mignon, je souhaite qu’on lui donne sa chance dans des rôles qui seront moins secondaires. Bien entendu, lui aussi (comme 98% de nos personnages du drama), il sera touché par le syndrome « humour décalé et hilarant » avec des situations comiques de manga ????

Voilà, ma critique est finie ! Ce drama est ABSOLUMENT A VOIR! Une comédie pure sans romance, sans nianian est hyper rare alors ne le loupez pas surtout si vous avez besoin de sourire et de vous faire les abdos !

Attendez, on se quitte sur un bisou ! _

https://i0.wp.com/pa1.narvii.com/6407/7b15f95d9d5f18294de311b79de9e4eb526bf959_hq.gif

Maintenant vous êtes tentés hein? You know ou love me XOXO G… Zadie!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 4674 fois
10 apprécient

Zadie Dramagazine a ajouté cette série à 1 liste Chief Kim

  • Séries
    Cover Mes Dramas

    Mes Dramas

    Avec : W: Two Worlds, Cinderella and Four Knights, Uncontrollably Fond, School 2013,

Autres actions de Zadie Dramagazine Chief Kim