Nostalgie quand tu nous tiens...

Avis sur Drôles de dames

Avatar Eric31
Critique publiée par le

« Il était une fois trois filles superbes qui avaient décidé de s'engager dans la police. Mais on les avait cantonnées dans des travaux bien peu passionnants. Alors moi, Charlie, je les ai sorties de ce cauchemar pour les engager. Et je ne le regrette pas, car ce sont vraiment de Drôles de dames. »
Dixit Charlie Townsend (Voix en VO de John Forsythe et en VF de Jean Berger) le patron milliardaire d'une agence de detective...
Drôles de dames (Charlie's Angels) est une série télévisée américaine, en 116 épisodes de 50 minutes, créée par Ivan Goff et Ben Roberts produite par Aaron Spelling et Léonard Goldberg... qui met en scéne trois jeunes femmes, belles, intelligentes et indépendantes, tout juste sorties de l'école de police et à qui l'on avait confié de multiples tâches plutôt ennuyeuses, se font engager par une agence de détectives privés.... La premiere est Kelly Garrett (jouée par Jaclyn Smith sur 116 épisodes) une jeune femme diplômée de la police de Los Angeles qui sera la seule à rester tout au long de la série... La seconde est Sabrina Duncan (jouée par Kate Jackson sur 69 épisodes) elle aussi diplômée de la police de Los Angeles, elle démissionne pour fonder sa famille et sera remplacer par la très compétente Tiffany Welles (jouée par Shelley Hack sur 26 épisodes) un officier de police diplômée de la police de Boston laquelle sera remplacer par la très improbable et fadasse Julie Rogers alias Tanya Roberts sur la saison 5... et La troisieme est Jill Munroe (jouée par Farrah Fawcett sur 29 épisodes) qui comme les deux autres est diplômée de la police de Los Angeles avant d'etre remplacer par sa petite soeur Kris (jouée par Cheryl Ladd sur 87 épisodes) fraichement diplômée de la police de San Francisco... Lesquelles sont surnommés les Anges de Charlie et sont secondé par John Bosley (joué par le très bon David Doyle sur 116 épisodes)...
Une improbable série qui a eu un énorme succès (elle a fait de Farrah Fawcett, une star internationale, au point même d'éclipser la célébrité de son propre mari, Lee Majors L'Homme qui valait trois milliards (The Six Million dollar Man) laquelle de plus en plus harcelée par le public, fait le choix de quitter les studios Spelling à la fin de la première saison, pour poursuivre sa carrière au cinéma (sans un réel succès) qui met en scéne trois Pin-up plus ou moins talentueuses (mentions spéciale pour Kate Jackson et Cheryl Ladd... quoique Jaclyn Smith est très bien dans La Mémoire dans la peau (The Bourne Identity) aux cotés de Richard Chamberlain et en Jacqueline Kennedy aux cotés de James Franciscus) qui a donné naissance a deux long métrages assez inégal Charlie et ses drôles de dames réalisés par le très impersonnel McG avec Cameron Diaz, Drew Barrymore, Lucy Liu dans les roles titres ou seule (sur le second film) apparait Jaclyn Smith dans le rôle de Kelly Garrett et une série (pas vu) en huit épisodes de 42 minutes, développée par Alfred Gough et Miles Millar ou Victor Garber reprend le role de l’énigmatique Charles « Charlie » Townsend (les trois actrices me sont inconnus)... Enfin bref, une série plus ou moins inégale et invraisemblable qui souffre de deux saisons de trop plus ou moins plaisante produite par Aaron Spelling (Starsky et Hutch) qui deviendra par la suite le Cecil B De Mille du Soap Opéra (Dynastie, Hôtel, Dynastie 2 : Les Colby (The Colbys), Beverly Hills 90210 et Melrose Place)... Nostalgie quand tu nous tiens.

Y a t'il un avant et après Drôles de dames :

Pour Jaclyn Smith avant il y a deux films ou elle apparait : Goodbye Columbus de Larry Peerce et Les Derniers Aventuriers (The Adventurers) de Lewis Gilbert... et après quelques téléfilms dont le très bon La Mémoire dans la peau (The Bourne Identity) réalisé par Roger Young...
Pour Farrah Fawcett avant il y avait Un homme qui me plaît de Claude Lelouch et L'Âge de cristal (Logan's Run) de Michael Anderson... et après quelques films (Saturn 3 de Stanley Donen, L'Équipée du Cannonball (The Cannonball Run) de Hal Needham, Extremities de Robert M. Young (ou elle est formidable) et Le Prédicateur (The Apostle) de Robert Duvall) et beaucoup de télévision...
Pour Kate Jackson avant il y a Dark Shadows (série TV) ou elle joue Daphné Harridge (1970-1971)... et aprés que de la télévision dont Les deux font la paire (Scarecrow and Mrs. King)...
Pour Cheryl Ladd... Elle fut l'épouse David Ladd le fils l'acteur Alan Ladd... et apparait dans beaucoup de séries comme L'Homme de Fer, Les Rues de San Francisco ou Happy Days... et après elle apparait dans un bon film Millennium réalisé par Michael Anderson et un remake de Poison Ivy aux cotés de Drew Barrymore et un petit jeune qui se nomme Leonardo DiCaprio... et dans beaucoup de télévision... dont un bon téléfilm Guyana Tragedy: The Story of Jim Jones avec Powers Boothe dans le role titre et un Dr Jekyll et Mister Hyde aux côtés de Michael Caine... et la série Waikiki Ouest (avec Richard Burgi (La Sentinelle)...
Pour Shelley Hack... avant il y a eu des apparitions dans des films comme Annie Hall de Woody Allen et C'était demain (Time After Time) de Nicholas Meyer... et après dans La Valse des pantins (The King of Comedy) de Martin Scorsese et Le Beau-père (The Stepfather) de Joseph Ruben, aux cotés de l'excellent Terry O'Quinn... et beaucoup de télévision...
Pour Tanya Roberts... avant il y a eu Mélodie pour un tueur (Fingers) de James Toback et Le Piège (Tourist Trap) de David Schmoeller... Et après il y a eu Dar l'invincible (The Beastmaster) de Don Coscarelli, Sheena, reine de la jungle de John Guillermin et l'une des pires James Bond Girl, Stacey Sutton dans Dangereusement vôtre (A View to a Kill)... et le role de Midge Pinciotti dans la série That '70s Show... et sans oublié deux nominations aux Prix de la pire actrice pour Sheena, reine de la jungle et Dangereusement vôtre...
Pour David Doyle (Mort le 26 février 1997 à Los Angeles (Californie) à l´âge de 67 ans d´une crise cardiaque) une flopée de petits roles au cinéma (Un shérif à New York (Coogan's Bluff) de Don Siegel, Folies d'avril (The April Fools) de Stuart Rosenberg, Capricorn One de Peter Hyams, Le Retour (The Comeback) de Hal Ashby... et la série Loïs et Clark, les nouvelles aventures de Superman).
Pour John Forsythe... avant il y avait une très bonne carriere cinématographique (Fort Bravo (Escape from Fort Bravo) de John Sturges, Mais qui a tué Harry? (The Trouble with Harry) d’Alfred Hitchcock, De sang-froid (In Cold Blood) de Richard Brooks, L'Étau (Topaz) d’Alfred Hitchcock...)... après deux ou trois films (Justice pour tous (..And Justice for All) de Norman Jewison, Fantômes en fête (Scrofule) de Richard Donner) et beaucoup de télévision (Dynastie et Les Colby)... A noter qu'il reprend la voix de Charlie Townsend dans les deux films Charlie et ses drôles de dame et Charlie's Angels 2 : Les anges se déchaînent !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 607 fois
1 apprécie

Autres actions de Eric31 Drôles de dames