Une adaptation d'un classique de la littérature anglaise pétillante !

Avis sur Emma

Avatar liquorice
Critique publiée par le

Je ne m'en cache pas, j'ai aimé la série parce que j'ai aimé le roman, que j'ai noté 10/10 sur Sens Critique. Cependant, je ne noterais pas les 2 autres récentes adaptations avec Gwyneth Paltrow et Kate Beckinsale de la même manière. Voici les raisons de mon choix :

L'histoire

Elle est strictement la même que celle du roman de Jane Austen. Vous pourrez chercher un synopsis du roman sur Sens Critique ou sur Wikipédia (attention : ce dernier est très détaillé).

Le script

Bof, je n'ai pas trop aimé la présentation d'Emma Woodhouse, de Jane Fairfax et de Frank Churchill au début du premier épisode. Elle induit en erreur en laissant croire que leurs destins sont intimement liés... Cependant, comme c'est Mr Knightley qui narre le début, ce point de vue peut paraître logique mais tellement atypique comparé à la série centrée sur Emma.
J'ai également modérément apprécié les gros plans sur Emma et Mr Knightley qui se tiennent la main au dénouement de la série. Il n'est pas impossible qu'ils aient pu faire cela à cette époque mais l'accentuation de ce geste par un gros plan est tellement moderne et clichée de nos jours que j'estime que le gros plan n'aurait pas été nécessaire.

L'esthétique

Les costumes sont bien adaptés à l'époque. Mais ce qui est remarquable, c'est le beau temps et la vivacité des couleurs quasi-perpétuels dans la série. Les costumes font partie intégrante du décor : Isabella est habillée en vert d'eau chez elle parce que son papier peint est...vert d'eau. Idem pour Mrs Weston et le mauve. Quelle harmonie !

La musique

Moi, je suis mélomane et je fais attention à l'accompagnement musical du film. Il s'agit souvent d'un accompagnement orchestral. Certains trouvent que la musique est anachronique dans le sens où les instruments sont trop variés pour faire partie du style musical de la Régence anglaise. Néanmoins elle est tout de même du style du XIXème siècle. La scène où Harriet reçoit la lettre de Robert Martin est très bien accompagnée musicalement.

L'interprétation

Elle est bonne sous tous points de vue. Je trouve bien que Jonny Lee Miller campe bien Mr Knightley dans le sens où même lorsqu'il est silencieux, on discerne bien les sentiments qui l'animent.

L'humour

Oui, il y en a. Mention spéciale au moment où Emma déclare à un Mr Knightley jaloux à propos de Frank Churchill : "He has important business. He had to go to London to have his hair cut." Les connaisseurs du roman apprécieront.

Bémol :

La série n'est qu'en anglais... sous-titrée en anglais mais pas de panique, elle est disponible sur Amazon entre autres. La langue ne devrait tout de même pas être un inconvénient sur un site qui a des prétentions intellectuelles comme Sens Critique.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1381 fois
3 apprécient

liquorice a ajouté cette série à 1 liste Emma

Autres actions de liquorice Emma