Eureka

Avis sur Engrenages

Avatar Aqualudo
Critique publiée par le

Découvert sur le tard, soit quelques années après sa sortie canalesque, cette série, FRANCAISE, mérite le détour. FRANCAISE ? Alors quoi, le rédacteur de cette petite critique bascule-t-il dans du cocorico des familles ? Est-ce, enfin, le retour de la GRANDE FRANCE ? Non, rassurez-vous - ou pas d'ailleurs ^^U -

Les séries françaises sont capables, bien souvent, du pire. En même temps ce constat peut être celui d'une personne aigrie ; Lescaut et autres Joséphine cartonnent à la TV et en démocratie c'est la majorité qui a raison. Pas d'autoflagellation gratuite cependant : les séries US sont capables de fournir autant de bouzes à coups d'hôpitaux en chaleur, exemple parmi d'autre, ou d'extraterrestre méchant ou gentil nous permettant de suivre un héros qui parcourt les USA en 1 journée, tout en piratant en WIFI la CIA en plein désert d'Arizona ...

Assez parlé de pauvreté. Engrenage prend un peu de cette approche HBO, mais respecte une vision française des choses. Ici la justice est décrite dans toute sa complexité, ses failles. Jeu de dupe, jeux de pouvoirs, fric, flics, juges, procureur, avocats, tout le monde en prend pour son grade. Il ne s'agit pas d'une charge à la Custer, mais de mettre sous nos yeux un système à bout de souffle. Les intriguent sont bien construites, cette idée de mélanger petites histoires dans une grande fonctionne bien. Les acteurs sont plutôt bons, avec une mention spéciale à l'Attia de Rome des temps modernes, Audrey Fleurot en avocate détestable et fascinante à souhait. La violence apporte son lot d'images parfois gratuites, mais en même temps c'est à la mode. Les dialogues quant à eux sont très bons, certaines répliques étant franchement excellentes. Quant aux vrais salauds, les hors la loi dealer, rappeurs ou serial killer, ils sont vraiment salaud et, en prime, intelligents et charismatiques.

La réussite d'engrenage est donc d'avoir su moderniser un genre éculé et sclérosé, la série de flic à la française, sans devenir une pâle copie des séries US. Je rappelle à toutes fins utiles que jusqu'alors la série trash et malsaine à la française c'était ... Commissaire Moulin. Il y a bien des faiblesses ponctuelles ; quelle oeuvre n'en a pas ? Engrenage demeure une série efficace dont le format, 8 épisodes par saison, permet de conserver un rythme soutenu là où le canon 20/24 épisode peut diluer l'intrigue.

Merci donc à Archimède.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 4307 fois
15 apprécient

Aqualudo a ajouté cette série à 7 listes Engrenages

Autres actions de Aqualudo Engrenages