Laure aux bouts des doigts ...

Avis sur Engrenages

Avatar eloch
Critique publiée par le

Elle est flic, dure, solide, pleine de convictions et seule ... Dans la première saison son caractère a du mal à s'affirmer mais au fur et à mesure elle se dessine, forte et fragile bref des héroïnes comme on les aime qui savent mener leur monde et survivre aux attaques... Laure Berthaud est de celles là. Son parcours devient intéressant dans la saison 2, entourée essentiellement d'hommes, la seule femme qu'elle croise devient rapidement son ennemie, Laure est joliment douée dans son job et elle tente d'y croire malgré les déconvenues...Sa faiblesse ? Ne pas cacher ses histoires sentimentales qui tendent à affaiblir sa solidité, sa crédibilité. Mais cette guerrière des temps modernes à qui Caroline Proust offre une très belle prestation (avec son grand sourire) est un des pivots de cette série sur les rouages du pouvoir, de la police, des avocats bref de la justice...

Tous plus ou moins corrompus, tous face à leurs désillusions qu'ils soient flic, avocats, juges ou procureurs, chacun se bat un peu pour sa pomme dans un monde tour à tour dangereux et déroutant... Même si la série souffre de quelques coïncidences un peu trop faciles qui viennent résoudre les périlleuses enquêtes à la fin de chaque saisons, il reste qu'elle prend le temps de poser les enquêtes, les filatures, d'attendre avec les suspects, les avocats, de se glisser dans les planques bref de vivre l'action comme il le faut, sans se précipiter tout droit d'affaires en affaires sans catégoriser chaque personnages trop vite, les revirements de situations sont nombreux et chaque personnage, servie par de très bons acteurs (Thierry Godard, Audrey Fleurot, Gregory Fitoussi pour ne citer qu'eux)...

Cette série française qu'on met trop souvent dans la case " a voulu faire américain", se démarque par des personnages attachants sans être caricaturaux, complexes et définitivement humains pour une série très réaliste sans être ringarde ni ennuyeuse servie par une écriture fine qui va au plus loin des enquêtes dans une crudité parfois déstabilisante mais toujours au service des hommes qui composent la vie judiciaire et aux rouages dont ils sont à la fois les maîtres et les victimes, tour à tour savant et ignorants, victimes et bourreaux, on se plait à suivre leur parcours et c'est ça le plus important... Et le sourire de Laure parvient définitivement à faire se rejoindre tout le monde (tout se croise autour du commissariat) à faire s’entrelacer la ronde des juges et des suspects tenus tous d'une main de maître qui s'accorde le droit de flancher de temps en temps pour ne jamais ménager son spectateur ... Une série juste et intelligente, à suivre !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3589 fois
37 apprécient · 1 n'apprécie pas

eloch a ajouté cette série à 8 listes Engrenages

Autres actions de eloch Engrenages