"REID" Me! Hotch -ement JJ s'énerve Derek et ... M*rde chuis nulle en jeu de mots! (y'à Pénélope, Pr

Avis sur Esprits Criminels

Avatar Tys  M
Critique publiée par le

L'objectivité de ma note sur cette série est totalement faussée. En effet, le charme captivant et charismatique de ce cher agent Morgan m'oblige à en demander toujours plus, quitte à laisser passer les quelques "lacunes" existantes. Cependant, je dois avouer que certaines questions émergent d'elles même...
Pour resituer tout ça, il faut savoir que les épisodes de cette série sont "inspirés" de faits réels, la question de la contextualisation est donc à poser. Où est le réel et où commence la fiction? La construction temporelle est-elle linéaire? Y-a-t-il un ordre précis nécessaire? Où a-t-on ajouté de la poudre de perlimpinpin pour compléter la recette hollywoodienne?

(Bling! Et c'est là que je donne une piste ... d'atterrissage! [suspense :-o]) ...
Nan mais sérieux un truc que je ne comprends pas c'est le Jet privé. POURQUOI, WHY? Alors que les personnages, l'équipe (parfois caricaturale mais tout de même complémentaire) et la trame sont plutôt bien ficelés il y a des énormités qui viennent tachées la fausse subtilité de leurs* psychologie criminelle. Pour reprendre, on a le petit surdoué, le grand gourou, le chef qui est chef mais on ne sait pas trop pourquoi parce que le grand gourou aurait peut être pu mais Hotch est mieux organisé, la geekette, l'homme de terrain bogoss et métis, la chargée de communication, et une meuf super douée qui cache quelque chose. Bien sûr, vous l'aurez compris, je caricature. Tout ça parce qu'à mon sens la série tend à s'orienter vers un léger simulacre d'elle même dans certains épisodes. Non pas que je sois une adepte du "c'était mieux avant" mais alors qu'on a pu voir des épisodes où les rôles principaux circulaient: des nouvelles têtes dans l'équipe, d'anciennes qui disparaissent, comme lorsque Gideon est le principal protagoniste à résoudre l'affaire, même si l'aide de l'équipe lui est indispensable, ou que Morgan est remis en cause dans une histoire de meurtre, voire lorsque Reid est pris en otage etc, etc, dans de nombreux épisodes, il semblerait que le roulement ait cessé et que l'équipe se fige. S'ajoute à cela des capacités exacerbées de nos super héros, Garcia, ou la femme qui murmurait à l'oreille des ordis, connu pour son doigté légendaire capable de détourner les meilleures systèmes de sécurité en 6 secondes top chrono! La suprématie de l'équipe de Quantico qui se fout pas mal de la paperasse administrative et prend le relais voire le dessus en faisant un pied de nez aux équipes locales parce que oui, il suffit qu'une maman vienne parler de la disparition de sa fille à JJ pour qu'ils prennent l'affaire... et blablabla
Mais!
Mais malgré cela, il y a un rythme que je considère propre à chaque épisode, parfois trop rapide parfois non et qui reste tout de même indéniablement entraînant, à mon sens. A un moment donné on se prend au jeu en essayant de trouver le responsable et les événements qui l'ont conduits à devenir un criminel. D'ailleurs ce passage est parfois un peu trop bâclé ce qui se retrouve exactement sous la même bipolarité dans les avis tranchés de certains spectateurs. Les manichéens qui dissocient le bien du mal et ne veulent pas peser le poids d'un vécu sur les retombées meurtrières des "monstres" et les "victimisationnistes" (comme j'aime à appeler ceux) qui victimisent les coupables sans prendre en compte la Conscience dont est doté chaque être humain et qui est censé permettre une réflexion ou un retour sur les actions de chacun. Je dirais donc que certains épisodes m'ont captivés, parfois fait pleurer (quand Morgan pleure je pleure forcement) et d'autres non. Je me suis attachée aux personnages (et pas seulement à Shemar Moore) en même temps qu'ils tissent les liens de leurs équipe, en me prenant parfois pour une consultante sur des enquêtes. Bien sûr ceci n'est pas un essai télévisé sur le profilage, si vous êtes étudiant en psychologie ne comptez pas uniquement sur cette série pour décrocher votre master... Mais c'est tout de même une approche vive (voire instantanée) intéressante et ludique que je mate et re-mate.
Tout cela est clairement objectif et cet avis n'engage que moi. Peace.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2552 fois
6 apprécient

Autres actions de Tys M Esprits Criminels