Peut mieux faire ? Ben...

Avis sur Gaston

Avatar The Reg
Critique publiée par le

Adapter Gaston c'est très très périlleux. N'ayons pas peur des mots, la BD est un pur chef d’œuvre. D'une rare inventivité, hilarante, avec des dialogues aux petits oignons, tout un univers...

Et à première vue ce dessin animé est plutôt réconfortant : Visuellement c'est très fidèle à la BD. L'animation est simple mais fluide. Certes Prunelle ne remplace Fantasio en temps que patron qu'à mi-parcours dans les albums, quand ici il est toujours le patron. Mais ça n'est pas dérangeant en soi et ça se comprend d'un point de vue cohérence, il n'y a pas d'aspect feuilleton, donc avoir toujours le même boss permet diffuser les épisodes dans n'importe quel ordre.

En un épisode de 7 minutes on a une succession de 4 séquences d'une minute et quelque sur un sujet précis, toutes tirées des albums. Question ambiance musicale rien à redire, les petites transitions entre les gags sont sympathiques et finir par la signature de Franquin agrémentée d'un petit gag est un hommage appréciable sans être trop appuyé.

Voilà voilà... maiiiis... plusieurs soucis : Gaston ce sont des gags d'une demi-page ou d'une page, selon les fois. Et ici en dehors du fait qu'ils aient remplacé Fantasio par Prunelle, c'est une adaptation fidèle quasiment à la virgule près. Les créateurs sont restreints par leur volonté d'être fidèles. Il n'y aucune nouveauté. Alors ok j'ai souvent vu des gens râler "quand on prend beaucoup de liberté avec un univers les gens sont pas contents, quand on en prend peu les mêmes gens sont pas contents"... et bien oui : Tout est une question d'équilibre.

Ce dessin animé n'apporte aucune plus-value. Voyons un peu quelques cas d'adaptations de BD francobelges :

  • Dans les dessins animés tirés d'aventures longues de dizaines de pages, Tintin, Spirou, Astérix... certes on perd forcément des choses à l'adaptation, mais certains passages peuvent être sublimés avec l'aspect sonore notamment, une bonne musique par exemple, d'autres moments peuvent être plus mis en valeur ou d'autres plus anecdotiques laissés de côté, etc. Et de temps en temps, d'autres moments sont totalement inventés et parfois fort bien, je pense notamment à certains Astérix.

  • Certains font d'ailleurs le pari intermédiaire, comme Spirou, le Marsupilami ou Blake et Mortimer : Adapter les albums certes mais au milieu créer des histoires inédites. Et honnêtement, ayant vu en partie ces séries, il y a des échecs dans les inédits, mais également des bonnes surprises.

  • Pour les dessins animés tirés d'albums avec des gags courts (une page, voire 2-3) la plupart préfèrent inventer leurs propres histoires de quelques minutes comme Boule et Bill ou Cédric, bien que parfois en partie dérivée d'un gag. Il y avait du bon comme du moins bon, mais au moins là encore tu découvrais des choses.

  • Et puis donc y'a le cas de l'adaptation de Léonard par exemple, ou bien Gaston. Quand tu décides d'être fidèle à une histoire très courte sur le papier.

Tu n'as pas grande latitude et au final, avec Gaston tu revois vraiment le gag du livre... en moins bien. Car le rythme n'est pas toujours bien dosé. Certains passages se posent étrangement sur un truc pas forcément nécessaire, d'autres tu as la réaction du personnage à une réplique d'un autre qui n'a pas fini sa phrase.

Et le plus gros problème : Le casting vocal. Ça ne va franchement pas. Les voix ne collent pas, le côté trainard de Gaston ne se sent pas, le côté pisse vinaigre d'âge mur de monsieur Boullier non plus, Mademoiselle Jeanne j'entends une actrice essayer de faire un personnage un peu cruche plus que j'entends un personnage cruche, Yves Lebrac est transparent, bref globalement ça manque franchement de personnalité. Le jeu aussi pose problème, des fois disons-le c'est assez mal joué, régulièrement pour des répliques je ne capte pas ce que les personnages disent (!) et même si je suis conscient que le fameux cri de colère "Rogntudjuuu" de Prunelle n'est pas facile à rendre en vrai pour que ça fasse crédible, le fait est là : on n'y croit pas.

Alors on est loin de l'échec total, ça peut être agréable comme ça, pour ceux qui n'auraient pas lu les albums sans doute un peu plus, et puis on a l'impression de voir l'adaptation de gens qui aiment et respectent l'univers, ça aide donc à être indulgent avec les défauts.

D'autant que je pose la question en titre de cette critique : Peut mieux faire ? Ben à peine. Oui, avec un meilleur casting et un meilleur rythme j'aurais sans doute mis une étoile supplémentaire. Mais au-delà de ça, je ne vois pas comment adapter Gaston en un truc vraiment très bon. La seule autre solution était de créer des histoires plus longues, et donc de toutes pièces, mais est-ce que quiconque les voit ne serait-ce que s'approcher de la verve de Franquin ?

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 255 fois
4 apprécient

Autres actions de The Reg Gaston