Une impression de déjà-vu

Avis sur Great Pretender

Avatar Etienne Kerembellec
Critique publiée par le

Dès l'opening, j'ai personnellement fait un rapprochement avec l'univers de Cowboy Bebop, certes le mélange des genres n'est peut-être pas autant développé avec seulement 14 épisodes, cela s'avère compliqué.
Mais je trouve à cette œuvre un certain charme, aussi bien dans le dessin, les couleurs et les différentes intrigues.
Un anime associé à Netflix que je recommande ????

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 187 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Etienne Kerembellec Great Pretender