C'est beau mais c'est long...

Avis sur Grimgar, le monde des cendres et de fantaisie

Avatar Otakarabin
Critique publiée par le

Il y a autoplagiat dans mon titre de critique mais pour le coup ce titre reflète à merveille ce que je pense de Grimgar

Oui c'est beau et ce qui est le plus beau dans cette série c'est son décor : le monde de Grimgar.
Le graphisme bien que particulier au premier coup d'oeil est finalement le point fort de la série. Il donne du cachet à cet univers et retransmet très bien l'ambiance fantasy de l'univers.
Au final la série offre l'un des univers les plus prenants que j'ai pu voir dans les animés japonais et certainement celui pour lequel j'ai accroché le plus rapidement. C'est bien une des rares fois où je me surprend à m'émerveiller en regardant les moindres détails des arrières plans.
En plus de l'univers est entouré d'un aura de mystère qui donne envie d'avoir des réponses et qui fait suivre la série. Enfin surtout pour le spectateur parceque les personnages ils en parlent dans l'épisode 1 puis c'est occulté jusqu'aux 2 dernières minutes où le héros nous dit "OSEF j'y suis j'y reste"...
Autre idée sympathique le fait que les ennemis de base de l'animé sont perçus comme des êtres sensibles qui luttent aussi pour leurs vies. Ça offre un dilemme moral intéressant et rafraîchissant.
C'est cet univers qui m'a fait accroché à Grimgar

Le soucis c'est qu'il n'y a que l'univers qui m'a accroché parce qu'à côté on à l'impression que rien ne se passe.
La narration est très lente, on ressort d'un épisode avec la sensation que la situation n'a pas bougé d'un iota. Un événement d'un demi épisode en prend entier ici, simple exemple la mort d'un personnage prend 3 épisodes à être digérée par les héros c'es beaucoup. Je vais pas être malhonnête cette lenteur aide à apprécier l'univers de la série mais quand on est encore au statut quo au 6ème épisode (sur 12) ça fait tiquer.
Du coup les scènes d'actions sont les perdantes de l'affaire. Elle font l'affaire dans cette série, elle emballe le rythme mais vu le rythme de base de la série ces scènes sont correctes mais pas transcendantes. Et c'est d'autant plus frustrant que tout nous laisse suppose que l'action peut être tellement mieux : le studio ( entre autres à l'origine de SAO et Fairy Tail donc ils savent faire), l'univers/ les codes de la série et les 2 fucking derniers épisodes (combats épiques, suspense et musiques qui envoient du steak). Mai pourquoi c'était pas comme ça dans les autres épisodes.

Avant la conclusion j'ai une petit interrogation. Suis-je le seul a vouloir tarté Ranta, mais tarté en permanence j'entends ?
C'est une vraie petite ordure doublé d'un psychopathe en puissance j'ai l'impression que si ça continue il va violé une fille du groupe. Même si c'est en parti voulu c'est franchement insupportable.
C'est la première fois que je suis aussi virulent sur un personnage de fiction mais qu'est ce qu'il m'horripile !!!

Oui Grimgar c'est beau et heureusement que c'est beau parce que c'est long très long.
Heureusement que la série ne compte que 12 épisodes sinon j'aurais lâcher l'affaire

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3178 fois
7 apprécient · 5 n'apprécient pas

Otakarabin a ajouté cet anime à 1 liste Grimgar, le monde des cendres et de fantaisie

  • Séries
    Cover Mon expérience japanime

    Mon expérience japanime

    Comme il est de coutume sur SensCritique de rassembler dans une liste tout les animés que visionnés voici ma liste. Pour rendre...

Autres actions de Otakarabin Grimgar, le monde des cendres et de fantaisie