A la gloire de ceux qui y sont presque arrivés

Avis sur Halt and Catch Fire

Avatar Antoine Cani
Critique publiée par le

Fiction historique brillante sur le monde de l'informatique des années 80 à l'an 2000 (sans oublier d'être une belle histoire d'amitié/d'amour et de rivalités professionnelles entre ses 4 personnages), Halt and Catch Fire pourrait être résumée par la formule déprimante ode à l'innovation.

Chaque saison voit ses personnages s'investir dans une des idées qui va révolutionner cette industrie. Par exemple l'ordinateur portable et les systèmes d'exploitation (s1), les jeux vidéo en ligne et les réseaux sociaux (s2/3), les antivirus (s3), les navigateurs internet et les moteurs de recherche (s3/4) et offre l'occasion de découvrir les réflexions qui ont entouré chaque innovation.

Et chaque saison les voit aussi échouer à un iota de rentrer dans l'Histoire, généralement pour être supplantés par l'acteur qui la marquera de son nom.

Une impression (erronée) serait qu'il s'agit juste d'une facilité scénaristique pour leur permettre de passer à l'invention suivante, et qu'à chaque arc ils ne feraient qu'imiter les vrais découvreurs ceux qu'on connait. Et les gens qui s'y connaissent peu iront même trouver des anachronismes dans certaines histoires (la partie où ils tournent autour de l'idée de réseau social, "Ils inventent facebook 15 ans avant Zuckerberg !" m'a sorti une amie qui n'avait jamais entendu parler de Friendster ni de Gretel ni des chats comme Caramail, IRC, etc..) pensant qu'elles sont inspirées de celles des célébrités.

Au contraire il s'agit de rendre hommage aux milliers d'inventeurs/entrepreneurs qui tout en travaillant sur les mêmes concepts parfois avec brillance ne devinrent finalement pas Steve Jobs, ni Bill Gates, McAffee ou Zukerberg. D'explorer la Zeitgeist de l'ère informatique, succession de périodes où telle ou telle idée était dans l'air du temps, ou des centaines de compagnies tâtonnaient dans les mêmes directions, s'inspirant les unes des autres, se volant des idées parfois, avant qu'à force de génie ou de roublardise telle ou telle star apparaisse comme le vainqueur de ce round. C'est une série qui traite de l'informatique comme l'histoire nouvelle de l'histoire, qui ne s'attache plus aux grands hommes et à leurs seules batailles, mais au contexte de leur apparition, celui de tous les oubliés qui les ont entourés. Ce qui remet à leur place les grands découvreurs ou capitaines d'industrie que le monde de la technologie (ou le grand public s'intéressant à celui ci) célèbre plus qu'aucun autre.

Enfin... A développer cet aspect, qui peut paraitre aride, j'en oublie presque de souligner que même en dehors de ça c'est surtout une très bonne série, qui arrive (contrairement à moi) à traiter de tout ça sans lourdeurs inutiles. Les personnages sont attachants, l'intrigue parvient à captiver même des personnes s'intéressant peu au thème, et malgré le coté répétitif de ses arcs saisonniers (et celui déprimant de leur fin). Toujours est il je la recommande.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 114 fois
1 apprécie

Autres actions de Antoine Cani Halt and Catch Fire