Tout le monde aime Johanneuh!

Avis sur Home for Christmas

Avatar Meladaily
Critique publiée par le

Johanneuh, la trentaine, est une infirmière et cherche l’amour… Sa date butoir: le réveillon de Noël et en quelques jours vont défiler sur son passage tout un petit monde la trouvant évidemment irrésistible: un ex ministre milliardaire (un classique surréaliste des comédies romantiques à la Love Actually, Bridget Jones et j'en passe), un jeune de dix-neuf ans rencontré sur Tinder (qui lui fait atteindre cinq orgasmes dès la première nuit après s’être enfilés coupe de champagne sur coupe de champagne et danser toute la nuit…, et qui lui prépare même un petit déjeuner avec du pain fait maison dès le deuxième rencard, mais oui Mesdames et Mesdemoiselles, ça existe), un sportif protecteur mais méprisant (qu’elle remet à sa place mais les hommes ici sont tellement à l’écoute qu’il ne se vexe absolument pas et continue à la relancer, c’est beau!), un barman toujours là dès le moindre coup de blues, un médecin (dont la doublure française est la voix de notre regretté "docteur mamour" de Greys) qu’on remarque dès le début (celui-là ce sera le bon) mais qui attendra évidemment seulement le dernier épisode pour déclarer sa flamme (histoire de nous mettre en haleine), du coup on se demande alors bien qui va sonner à la porte à la fin…?!
Une série tellement surréaliste qu’elle donne même envie de devenir infirmière (il faut dire au vue de la conjoncture actuelle, il faut bien qu’il lance une campagne de recrutement) ou de partir vivre en Norvège (pourquoi pas au vue du réchauffement climatique).
Mais c’est comme la cigarette, vous savez que ce n’est pas bon pour la santé, mais avec un bon verre de vin, vous ne pouvez pas résister, et cette série a cet effet: elle vous fait passer un moment agréable et oublier vos soucis du moment, le temps d’un instant, mais quand vous revenez à la réalité, l’atterrissage est brutal: la plupart des infirmières en bavent et la plupart des médecins travaillant avec elles les méprisent ou les ignorent, il y a une chance sur un milliard de rencontrer un ex ministre milliardaire dans votre vie et une chance sur 100 milliards qu’il soit en plus sympa et ouvert d’esprit, lorsqu’on dit ses quatre vérités à un homme lors d’un deuxième rdv il fuit et vous n’entendrez plus jamais parler de lui (et la plupart du temps en vous traitant de folle ou d’hystérique)…
Mais c’est comme le père Noël, on aime bien encore y croire au fond de nous.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2520 fois
13 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Meladaily Home for Christmas