👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Infos générales:

Genre- Historique, comédie, drame, tragédie, action, romance.
Studio- White Fox (Akame ga Kill - Maou Sama - Re: Zero - Stein's gate (0) - Super Sonico the Animation )
Épisodes- 12 (x50 min)
Diffusion- 2010

Musique- Taku Iwasaki (Magic Kaito, Akagame ga Kill, Noragami, Gatchaman Crowds, Jojo's Bizarre Adventure, Ben-to, Black Butler, Soul Eater, Origine, Black Cat)

Résumé- Un forgeron légendaire à créé 12 katanas qui sont différents voir magiques par rapport aux milles autres qu'il a confectionné. Des années plus tard, Togame la Stratège doit retrouver ces 12 katanas pour le Shogunat. Ayant pour échec tous ses anciens alliés qui, aveuglés par le pouvoir des sabres, décidèrent de le garder. Elle décide finalement s'allier avec un maître du Kyoutoryou, un art qui n'utilise pas de sabre et qui peut aussi les briser. Seulement, le dernier maitre est mort, seul reste Yasuri Sichika, son fils.

Opening-Ending: Les Openings sont beaux visuellement et en plus la musique est jolie mais peut-être un peu trop japonais actuel... Les endings sont différents à chaque épisodes, seulement le plan est toujours le même. Sichika et Togame de dos sur un fond blanc contemplatif.

Mon avis: Alors, oui, je vais le dire direct et fantasmer tout de suite, mais si je me suis intéressée à cet anime c'est pour le style graphique qui, du début à la fin, restent inchangé. Mais perso c'est trop le chara-design que j'adore alors je me suis dis, allez parce que ce genre de style assez original (ça m'en fait juste baver), je vais mater l'anime. Les couleurs sont belles et les décors assez détaillés. On a l'impression que c'est un livre d'illustration pour les enfants, aaaaaaaaaah c'est trop beau...

Vu ma note vous pensez bien que j'ai assez apprécié cet anime. Mais je vais commencer par les points négatifs.

Alors c'est long. En même temps ça dure 12 mois, un mois par sabre et épisode. Mais c'est 50 minutes de longueur où les personnages parlent beaucoup et ne bouge pas trop. Même dans les combats dont j'imaginais des trucs super badass me décevaient par le nombre de blabla inutile et la courte durée du combat.

_ Bonjour je vais raconter ma vie.

_ Euh, ok. Mais avant je vais te dire exactement comment je vais t'attaquer.

_ Très bien, parce que moi je vais te dire comment te contrer !

C'est limite ça...

Certains combats ne sont même pas montrés. Euh, c'est quoi le but les gars déjà ? Ramasser des sabres ??? C'est vraiment le dernier épisode (et encore) qui au niveau combat est plutôt bon.

Des méchants pas si méchants, je parle bien du clan ninja. On sait pas trop ce qu'ils sont et ils viennent un peu foutre la merde sans réel but.

Et ils se font tellement tous défoncé à chaque fois, que c'en n'est pas crédible...


L'univers pas si développé que ça, mais on a mis l'accent sur les personnages...

Malgré des personnages attachants, ils n'évoluent quasiment pas, tout est donné dès les premiers épisodes, alors à part des retournements de situation de scénario, très peu évolue.

Sichika... revoit des noms d'attaques...

Alors au niveau des bons côtés... Les personnages secondaires sont aussi bien travaillé physiquement que mentalement que les protagonistes (enfin !!!)

Le Kyoutoryou est super intéressant. Un art martial qui ne demande qu'à être développé et des plus original. J'ai été ravi d'en voir de plus en plus à travers les épisodes surtout à l'apothéose de la fin. C'est vrai que c'est stylé de combattre contre un mec sans arme blanche alors que ses adversaires sont souvent doués.

La relation entre le duo principal n'est pas trop cul cul, et même assez naturel. Ils sont destinés dès le début et on voit qu'ils s'aiment, mais que l'intrigue les empêche d'aller plus loin.

Les katanas sont originaux, même s'ils sont assez spéciaux vers la fin

(et surtout hyper fragile au dernier épisode, quand Sichika les détruits d'une facilité déconcertante, ça casse un peu le mythe...)


La valeur historique est bien mise en avant. L'ambiance, les décors, les vêtements (sauf pour les protagonistes). On ressent l'époque des samouraïs et elle est bien mise en valeur.

C'est une série où on rit, on peut pleurer, parfois avoir le cœur serrer, y a du suspens, de la violence, ils y vont pas de main morte pour tuer des gens (ah ! sans jeu de mot !)

Mentions spécial aux doubleurs (Sichika étant un de mes doubleurs préférés) étant donné que l'anime est fan de blabla (bon sang que c'est chiant à la longue), je te dis pas le nombre de feuilles qu'ils ont du répété...

Les Ost, alors à part une qui est du style rap qui ne convient PAS DU TOUT à l'ambiance, le reste c'est beau, putain ! Elles sont assez diversifiées et en plus elles sont belles et collent à l'ambiance. En même temps, c'est pas n'importe quel compositeur (ah ah...)

La fin (et non la prologue, ici c'est le dernier épisode), en fait, c'est le truc qui me pousse à recommander cet anime. Certes, c'est 12x50min mais le dernier épisode m'a fait un peu oublier les petits détails qui ne sont pas super bons. C'est un bon retournement de situation assez tragique, bouleversant. Ça m'a touché mais pas fait pleurer.

(en même temps, j'ai pas vraiment apprécier le personnage de Togame) mais sa mort est utile et fait avancer l'histoire en plus d'approfondir un peu plus la psychologie de Sichika qui restait un mec gentil et naïf. J'ai été étonnée de voir que Togame cachait bien son jeu (ah ah, intelligente jusqu'au bout).


Bref, un anime long, lent ? Beaucoup de blabla, mais il sort de du lot par son design, son histoire et sa fraicheur. Alors, pas un chef d'œuvre mais un anime à conseiller aux amateurs (non amateur de lenteur et de blabla inutile !).

JadeBlue
7
Écrit par

il y a 4 ans

Katanagatari
Natara
9
Katanagatari

Critique de Katanagatari par Natara

En général, ce que je n'aime pas dans les shônen c'est qu'un même combat peut durer pendant la moitié d'une saison (voir une saison complète ! )... Et en lisant le pitch de Katanagatari j'avais un...

Lire la critique

il y a 8 ans

16 j'aime

Katanagatari
YllwNgg
8
Katanagatari

12 épées, une année

Nishio Ishin nous avait déjà bluffé avec sa série des Monogatari (parmi lesquels Bakemonogatari) en réinterprétant les grands mythes ou légendes urbaines qui font la fiction classique qu'on connaît...

Lire la critique

il y a 11 ans

8 j'aime

1

Katanagatari
Marco
1
Katanagatari

Critique de Katanagatari par Marco

Ce là fait un moment que je n'avais pas pris la peine de regarder un animé. Mon choix c'est porté sur celui-ci, espérant trouvé quelque chose de pêchu avec de la baston. Bé je suis sacrément mal...

Lire la critique

il y a 9 ans

5 j'aime

1

Black Bullet
JadeBlue
6
Black Bullet

Trop Court...

Infos générales: Genre- Seinen, sf, action, dystopie Studio- Kinema Citrus (Tokyo Magnitude 8.0, Code Breaker, Barakamon, Made in Abyss) Episodes- 13 épisodes Diffusion- 2014 Musique- Shiro Sagisu...

Lire la critique

il y a 5 ans

4 j'aime

The Promised Neverland
JadeBlue
9

Juste Excellent...

Infos générales: Genre- Shonen, Drame, Horreur, Mystère, Suspens Studio - CloverWorks (Ace Attorney Saison 2- Darling in the Franxx- Persona 5) Episodes - 12 Diffusion - 2019 Musique - Takahiro...

Lire la critique

il y a 3 ans

3 j'aime

Nerawareta Gakuen
JadeBlue
6

Un beau Mind Fuck...

Infos générales:Genre- Romance, science-fiction, drama Réalisateur- Ryonosuke Nakamura (Studio Sunrise) Durée- 1h47 Diffusion- 2012 Musique- Shusei MuraiRésumé- Deux éléments font vibrer le lycée,...

Lire la critique

il y a 4 ans

3 j'aime