Oh mon amour

Avis sur Kenshin le vagabond - Le chapitre de la mémoire

Avatar Alexander Bonald
Critique publiée par le

Histoire digne des tragédies grecques, à regarder comme un film, du début jusqu'â la fin des épisodes, d'une seule traite.

C'est l'origine de Rurounin Kenshi, anime de mon enfance. Le chapitre de la mémoire est un peu la version plus mature de l'anime.

Le character design est différent, il fait pensé à ces artistes de manga seinen plus noir, plus mystèrieux aussi. Les couleurs sont magnifiques, et l'histoire se passe dans l'époque féodale des samourais, de quoi rêver pour moi.
Et la musique ! Quelle belle musique !
(Je me suis passé l'OST en boucle pendant quelques jours).

L'intrigue m'a fait pensé à ces amours impossibles digne d'une Phèdre ou d'une Juliette, mais d'une façon beaucoup plus perverse, sous fond de vengeance.

Donc on adhère aux personnages, c'est pas cucul du tout, les voix sont bien choisies, on a droit à des séquences vraiment magnifiques, et ça fait du bien de temps en temps de voir un manga à l'ancienne.

Bref n'en parlons pas trop, allez le voir !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1023 fois
2 apprécient

Autres actions de Alexander Bonald Kenshin le vagabond - Le chapitre de la mémoire