Mes sentiments

Avis sur La Tempête du siècle

Avatar John Handjob
Critique publiée par le

Ce film a marqué mon enfance, chez mon grand père le soir du nouvel an.
Après la dinde, le saumon fumé et trop de crevettes. Entre l'indigestion et la sensation de ne rien vouloir de plus, si ce n'est que d'aller aux toilettes. Arrive ce téléfilm que personne n'a choisi, la tv est allumée, le genre 4/3 en noir et blanc parfois en couleur quand l'antenne fonctionne bien. J'avais prévu d'aller me coucher mais en fait j'ai trop mangé alors je reste. Puis je m''aperçois au bout de d'une heure que je ne suis toujours pas fatigué, et que j'ai la frousse parce que ma famille est allée dormir. Le début de la mise en abime. J'avais l'impression que c'était moi dans la tv. Je ne pourrais pas expliquer pourquoi ce film est bien ou mauvais. Je dirais que ça ressemblais tellement à l'ambiance de chez mon grand père, que ça m'a foutu les jetons. La banlieue tranquille où tout le monde se connait et où il fait bon vivre. L'horloge qui trotte, les croutes sur le mur, si réconfortantes, une odeur qui nous fait sentir en vacance, la mayonnaise Lessieurs sur les oeufs dur. Le réalisme de la banalité, ces choses qu'on trouve assez dérangeante dans les téléfilms car elles paraissent être d'autant plus réel qu'il semble ne pas y avoir d'esthétisme à proprement parler.
La vrai vie de prolo qui donne ce goût si délicieux aux croissant de chez Auchan.
Je ne fais plus la différence entre la réalité et mon imagination.
C'est ce que j'aime chez Stephen King.

Cette île s'appelle Sannois.

Hommage à mon grand père.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 66 fois
1 apprécie

Autres actions de John Handjob La Tempête du siècle