soft porn + soft violence + comérage + attache = Audimat

Avis sur Les Anges de la téléréalité

Avatar Led_je
Critique publiée par le

Il est assez drôle de voir les critiques sur les anges de la téléréalité , un amas de 1 , de critique presque aussi vulgaire que les embrouilles de cette série télé, le mépris face à ce programme qui serait comme le veut la doxa : au service de l'asservissement culturel, qu'une bouillie de pornographie soft mêlé à des embrouilles clichées , d'ailleurs tout le monde le sait téléréalité = télépoubelle .

Passer cette étape je vais plutôt que de déverser un flot d'immondices servant à prétexter ma colère et ma hargne contre cette série télé comme le font d'ailleurs la majorité des critiques ici-bas, tenter de comprendre pourquoi cette série continue de pulluler sur les chaines télé .
Tout d'abord il faut savoir que Visibilité amène annonceur et si annonceur alors pub , si pub alors contrat si contrat alors argent pour le propriétaire de la chaine . Cette série a donc un audimat plutôt bon selon les statistiques puisqu'elle permet à la chaîne d'empiler du fric . Mais c'est quoi vraiment les anges , c'est quoi un épisode , en disséquant grossièrement la série on retrouve :

  • le décor : Qui est toujours à huis - clos dans une villa au soleil ; une piscine , des chambres , des lits ; un salon , pas de bouquin , pas de smartphone ; pas de console de jeu , pas de stylo, pas de peinture , pas de pc , pas d'internet ; ah tiens pas de télé non plus ... Que peut on déduire sur ce décor : Il ne permet pas de s'introvertir , tout est fait pour que les personnages parlementent entre-eux dans une ambiance décontracté .

  • Les personnages paraissent aussi décontractés que le décor , ils fait beau ils ont une piscine ils n'ont pas besoin de vêtement et se permettent de rester en maillot toute la journée , généralement les filles ont des bonnets assez important (refait ou pas en s'en branle) mis en valeur par des bikinis ravageurs , décoltés plongeants et sont maquillés on voit leurs petit cul ou leurs gros cul refait se dessiner derrière les lignes de leurs maillot , les garçons sont eux aussi toujours torse-nu avec des tatouages du gel du bronzage. En bref très peu habillé, en bref il faut montrer de la chair sans que les gens en prenne pleinement conscience . C'est du soft porn .

  • Le fil conducteur est donné à la fois par des ersatz d'autorité inventé pour les besoins de l'émission et totalement extérieur à la vie dans la villa , et aux décisions/caprice/coupdepute de chaque personnage . Ces mêmes Ersatz d'autorité vont inventer des jeux et donner des ordres , permettant aux personnages de sortir de la villa pour réaliser des tâches imposées . Les personnages , eux , vont construire des tensions entre eux liés à la fois aux jeux des ersatz d'autorité , les poussant à entrer en compétition, et aux comportements de tout à chacun dans la villa .

  • Le comportement adopté par les personnage et toujours le même : inventer des histoires , chialer parce qu'on a des peines de coeur , tromper son copain/copine , entrer en compétition avec d'autres , adopter des stratégies de réel fils de putain pour être mieux lotis que les autres face aux ersatz d'autorités, se disputer et entrer en conflit avec des insultes bipé et une voix haineuse et colérique = soft violence.

Puis dans toute téléréalité on a droit à ce traditionnel plan intime , le plan ou un personnage seul et isolé des autres racontant une scène qu'il a vécu/tourné et de juger le contexte ainsi que les gens qui l'entourait . Ce plan intime permet les jugements , le personnage dévoile des pensées et jugements plus profonds qu'il n'a pas dévoilé sur le moment , ainsi se produit un sentiment d'attache ou de dégout chez le téléspectateur envers le personnage. Spectateur qui a inconsciemment l'impression qu'on lui livre des secrets (spectateur qui à en plus de sa la liberté de choisir son préféré comme son paria) , cela renforce aussi le côté soft porn quand une actrice nous impose son décolleté plongeant on est bien obligé de mater et au moins on se posera pas la question de savoir si ce qu'on fait est moral ou pas puisque cette pute n'est qu'image de synthèse , n'est que vent enfermé dans l'image qu'on à récupéré d'elle et qu'on nous montre allègrement .

Il est d'ailleurs assez drôle d'essayer de ne regarder ni seins ni cul et de tenir le plus longtemps possible l'épisode dans ce mood , vous verrez comme c'est difficile (jparle pour les mâles hétéro ) mais c'est la voie du samouraï et ça fait comprendre beaucoup sur nous pauvres êtres humains , Pécheurs depuis la nuit des temps . D'autres trouveront le prétexte du foutage de gueule pour regarder , j'passe mes nerfs j'insulte tout le monde, je sais je regarde de la merde mais je regarde pour justement la juger ; le résultat reste le même : je regarde ou j'ai quand même regardé (coucou toute la majorité des critiques et la mienne aussi nique ) . D'autres, fan d'histoire de couple de passion trahison jalousie et histoires d'amour vont suivre les épisodes allégrement (plus les femmes à mon sens ) .
Il y a plusieurs façon de regarder cette merde , mais les gens continueront toujours de la regarder et peu importe leurs raisons . N'oublions pas que la prostitution est le plus vieux métier du monde , n'oublions pas le roman de Flaubert ou les gamins par le passé regardaient vicieusement dans la crainte de se faire voir par les fenêtres des maisons closes ( je me rappelle plus du nom ) .
Je sais que ça peut être une introduction à la pornographie pur et dur , la téléréalité c’est un cercle qui se répète depuis bien longtemps , seul les acteurs et les actrices changent mais bon ça fait du fric et on est au 21 eme siècle donc c’est bien . 10 sur 10

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 817 fois
3 apprécient · 6 n'apprécient pas

Autres actions de Led_je Les Anges de la téléréalité