Loce, Death and Robots, pas trouvé mieux du coup...

Avis sur Love, Death & Robots

Avatar eldjiin
Critique publiée par le

Série sympa, on en prend plein la vue niveau imagerie sur certains épisodes, mais les plus intéressant ne sont pas forcément ceux qui étalent le plus leurs prouesses visuelles.
Je trouve cependant dommage qu'il n'y ait pas eu un peu plus de recherche et de diversité, on a quand même deux épisodes qui traitent du même sujet, invasion de créatures en masse, il y a un ou deux épisodes totalement inutile, mais dans l'ensemble c'était agréable à découvrir.
Mon top 5 ne comptera d'ailleurs pas trop d'épisodes incroyable graphiquement parlant.

  1. Zima Blue, l'animation vidéo est assez épuré et simple, mais j'ai une affection toute particulière pour celui-ci, d'une grande poésie, je n'en parlerais pas trop pour ne pas gâcher ce surprenant épisode.

  2. Good Hunting, qui reste à mon sens un des plus romantique, au sens littéraire, et non au sens fleur bleue cucul, avec une ambiance steamp punk très appréciable, une belle critique de la modernisation à outrance qui vient effacer la magie, la froideur du métal qui vient prendre le pas sur les créatures imaginaires. Il est aussi ouvertement critiqué les comportements abjectes des colonisateurs et le manque de respect pour le pays qu'ils envahissent ainsi que sa population et sa culture. Critique du comportement malsain de l'homme envers la femme qui est ici présenté comme un objet, je ne vous en dit pas plus.

  3. Three Robots, épisode à l'humour noir, qui dépeint un futur malheureusement plausible, de superbes clins d’œil à débusquer, une belle image de synthèse, un faible pour le robot pyramidal, il est vraiment fort de constater comment ils auront réussi à insuffler une personnalité très marquée à un personnage qui ne laisse paraître aucunes émotions physiquement, les dialogues et l’intonation font tout le charme et le sarcasme de ce personnage, il est bien évidemment fortement conseiller de les voir en VO, pour avoir testé à cause d'un ami qui n'aime pas la VF, autant vous dire que la traduction est littéralement à chier, l'effet des chutes est pathétique, les voix et les intonations des doubleurs terriblement mauvais et surjoué.

  4. Fish Night, Une début un peu lent, durant le quel on se demande où cela va nous mener, mais on est absolument pas déçu par la tournure très poétique et la destination de ce voyage, voilà un épisode qui prend sa place aussi grâce à son originalité.

  5. The Witness, je soupçonne cet épisode d'être réaliser en mode rotoscopie, un effet que j'aime particulièrement et qui m'avait valut un grand moment de plaisir à la découverte de " Scanner Darkly" tiré du roman de Phillip K.Dick. Épisode électrique de part son esthétisme et sa cadence, aux couleurs très vives avec quelques incrustations d'onomatopées qui viennent ajouter un côté bande dessinée qui fonctionne bien.

Voilà pour mon top 5, n'hésitez pas à partager le votre, bon j'ai aussi beaucoup aimé "Beyound the Aquila Rift" qui est une prouesse d'images d'un réalisme à couper le souffle accompagnant un scénario intéressant également.
Il y a juste "When the yogurt took over" que j'ai trouvé absolument sans intérêt, il aura peiné à me décrocher un sourire.
Sinon dans l'ensemble ce fut un chouette moment à me les enchaîner à la suite.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 471 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de eldjiin Love, Death & Robots