DU SERIAL KILLER A GOGO ! On en veut Encore !!!

Avis sur Mindhunter

Avatar Satsuki Lullaby
Critique publiée par le

Premier chose qui a besoin d'être dit : Aprés Glee, Jonathan Groff ne pouvait pas changer la vision hyper gay du danseurs a trainée avec Rachel Berry, faire le minot avec la midinette. Sans compter son Homosexualité assumée toute a son honneur..

Mais... Il joue tellement bien son rôle et démontrer un réelle talent d'acteur a couper le souffle, un discours parfaitement maîtrisée, un jeu d'acteurs parfait, des mimiques, une gestuelle magnifique. Il en est a tomber (il arrive a nous faire oublier qu'il est gays). Félicitation et Récompense lui seront amplement méritée tant il a su travailler le rôle de Holden Ford, s'en emparée et lui donnée une réelle essence. KKKKKKYYYYYYAAAAAAAAAA (fan girl mode activée)
Bon ok son blabla est extrêment poussée et on doit parfois si reprendre a deux fois pour comprendre son jagon de criminologue mais on saisit le tout quand même, sans compter que le personnage vit réellement des émotions et travers une épreuve initiatique face aux crimes et aux serial killeurs.
Sa fascination pour eux en devient limite pertubante.

L'ensemble des personnages sont bien construits, ont un background et une sous histoire également intéressante: Bill Tench en pére anxieus, Wendy en lesbienne assumée, et le FBI dont la représentation "Clean" est réellement impressionnante, son esthétique policiére est vraiment agréable et facile a saisir. Le travail des plans est de plus proche du polar, de l'univers cacérale, il n'a pas été choisis de montre les crimes des serial killeurs, ce qui aura montré un vif intérêt pour le morbide a la American Horror Story et non, nous n'avons que des faits et le simple discours des plus dangereux serial killeurs des USA. C'est peut être un tantinet trop explicatif, voire documentaire tant c'est cérébral, une mise en situation des crimes de chacun des serial killeurs aurait aussi fait plaisir a voir tant ils sont nombreux et peu connus du public français..

L'évolution des moeurs est également une bonne affaire de rigolade sur le puritanisme américain, que le FBI retire seulement en 1980-1990, les mots comme "Cunnilingus, gode, sodomie,pute..." de son répertoire de mots interdit décrit vraiment une pensée propre au Bureaux.. Lo

Bonne Série Polar a VOIR ABSOLUMENT. ON EN VEUT PLUS

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 377 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Satsuki Lullaby Mindhunter