La Voix des Sorcières

Avis sur Motherland: Fort Salem

Avatar Sofian DeRochdi
Critique publiée par le

Histoire/Scénario : L’histoire de cette série part d’un postulat très original. Nous sommes dans une série sur le thème des sorcières mais dans un contexte inhabituel. En premier lieu, on se place dans un univers alternatif où les sorcières ont passé un accord à Salem afin de servir les Usa en tant que soldats. Elles vont donc prendre part à tous les conflits qu’a connu le monde à partir de là et former leur propre « armée ». On va donc avoir une espèce d’école pour former les sorcières soldats. D’un autre côté, c’est en termes de « pouvoirs » que la série est originale, ici la base de la magie est basée sur la voix et les chants, un concept innovant. C’est donc avec cet univers différent de ce que l’on a habitude de voir que la série tire son épingle du jeu. Le souci c’est que l’histoire n’est pas très entraînante. On va suivre 3 nouvelles recrues, Raelle, Tally et Abigail qui vont commencer leurs classes. Chacune venant de monde différent, ayant un but propre et arpentant une personnalité particulière. On va suivre leur formation, leurs relations, tout ceci sur fond de conspiration, de guerre avec un groupe de sorcières meurtrières….. Mais le tout n’avance pas assez vite, les épisodes sont rallongés, il faut du temps pour qu’il se passe quelque chose.

Musique/Son : Les musiques sont vraiment bien. Avec quelques thèmes forts intéressants.

Visuel/Réalisation : La réalisation n’est pas le point fort de la série, la mise en scène est correcte, les effets spéciaux sont obsolètes, les décors ne sont pas terribles, en revanche les costumes sont vraiment réussis. Il y a une espèce d’effet « jaunâtre » durant toute la série, censé représenter le soleil, ce n’est absolument pas réussi. On ressent le manque du budget.

Acteur/Doublage : Les acteurs sont plutôt bons, même si parfois ils en font trop.

Avis : Une série sympathique, à l’univers original et intriguant ; dommage qu’elle souffre de longueurs et d’un manque cruel de budget.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 22 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Sofian DeRochdi Motherland: Fort Salem