Terriblement atypique!!

Avis sur My Teen Romantic Comedy SNAFU

Avatar Sanjy_Andriamis
Critique publiée par le

Et ainsi persista leur absurde jeunesse

Yahari Ore no Seishun Love come wa machigatteiru ou Oregairu ou Hamachi ou encore My Teen Romantic Comedy SNAFU mais peu importe son nom, la vérité a plusieurs visages dit-on [oui...il n'y a aucun rapport], est une oeuvre est absolument génialissime.

La vie au lycée est un thème récurrent souvent repris et pas très innovant en soi. Cependant Yahari (je l'abrège de cette façon) est la seule oeuvre qui la traite d'une manière aussi singulière. Il n'y a pas de combats fièvreux ni de péripéties épiques et elle n'est en rien fantastique, (dumoins elle l'est mais dans l'autre sens) c'est simplement le quotidien d'un lycéen impopulaire et solitaire qui rencontre la fille la plus belle et populaire du lycée. Il serait bien sur facile avec ce pitch trop peu représentatif de la série de tomber dans le cliché narcotique d'une aventure romantique adolescente qui n'intéresse personne. Nous sommes aussi fort heureusement bien loin d'un Harem où l'on justifie la facilité scénaristique par du fan-service et des situations malsaines. On parle de Yahari là! ^^
Je vais agrémenter la critique de quelques citations histoire d'apporter un peu de fraîcheur.

Des actes mais surtout des paroles

Oregairu (pour changer un peu) donc se concentre donc vraiment là où beaucoup se contentent principalement que de montrer du visuel, on s'applique sur les dialogues, les pensées, les monologues, les interactions, la psychologie... C'est la raison première du pourquoi on aime cette série avant tout le reste. C'est ce qui transcende 90% de tout ce que j'ai déjà pu voir auparavant, les répliques des protagonistes aux sous-entendus multiples sont percutantes, intelligentes et exceptionnelles. D'ailleurs il y a des aspects dans les dialogues qui je trouve sont bien mis en avant dans la série, l'aspect 'confrontationnel' entre les personnages. On éprouve un véritable engouement à suivre les joutes et les échanges verbaux, c'est comme une bataille acharnée et nerveuse, une partie d'échecs ou de ping-pong quoiqu'il soit, on rentre facilement dans le jeu et c'est l'important.

L'heure du du du du du Duel!!!

_Yukinoshita-san, c'est ça? Désolée, mais je ne vais pas me retenir.
_Pas besoin de s’inquiéter. Je vais me retenir pour toi. Je briserai ta fierté en morceaux.

_En ce qui me concerne, je te déteste.
_[...] On l'évite parce qu'elle se la joue supérieure. Tout comme quelqu'un ici présent.
_Je pense que tu es juste parano.Tu sais que tu es inférieure c'est pour ça que tu as l'impression qu'on te regarde de haut.

L'autre aspect est l'aspect humoristique omniprésent tout au de la série : les taquineries espiègles et pittoresques lui donne un ton récréatif vraiment plaisant. La répartie des personnages produit un humour très exaltant et neuf sans être lourd ou niais.

Haruno lui parlant dans l'oreille:
_heu???... Ai-je fait quelque chose que tu n'aimes pas?
_oh, eh bien, tu vois... j'ai les oreilles sensibles.
_Hikigaya-kun, arrête d'exposer tes fétichismes à une femme que tu viens à peine de rencontrer. Tu pourrais être poursuivi en justice et tu n'aurais aucun argument valable.

Aussi, il ne faut surtout pas oublier les monologues flegmatiques de notre super héros Hachiman!
Celle là, c'est du lourd, monologue issu d'une traduction non officielle, je la trouve pourtant bien plus convaincante par rapport à l'idée exposée.

"L'important c'est de participer", célèbres paroles prononcées par Pierre de Frédy: Baron de Coubertin pendant un discours. Toutefois cette citation a souvent tendance à être mal utilisée et sert de menace pour forcer à participer. [...] Et si tout vaut la peine d'être vécu, alors il y a peu de doute que la sensation de ne pas expérimenter quelque chose vaut, en soi même, la peine d'être expérimenter.

Par contre, je trouve à certains moments que l'anime contrairement au roman d'origine est parfois lacunaire et trop "speed" par exemple:

Concernant le clash de Sagami.
Dans l'anime on ne comprend pas vraiment l'attitude d'Hachiman. Pourquoi la clasher aussi sévèrement? Dans le roman, l'idée essentielle qui est bâclée dans l'anime c'est que Sagami était vraiment en train de leur faire perdre un temps fou. Il y a cette idée d’oppression temporelle, en parlant d'Hayama: "He, too, was in a hurry." Après demandes et demandes Sagami refusait encore de bouger:

“_Why don’t we hurry and go back? Everyone’s waiting. Okay?”
But that still wasn’t enough.
“_That’s not true, everyone’s waiting for you.”
“Let’s go back together, okay?”
“That’s right. Everyone’s trying their best for you too,Sagami-san."
"but Sagami’s feet refused to move."
"So Hayama’s presence had no effect either, huh…?"

Le temps continuer de se perdre: "The time continued to pass, moment by moment."
Et c'est conséquemment à cela qu'il avait réfléchi à la clasher:

What was the fastest and shortest way to force Sagami to leave from here?
By force? NO.

Cette idée lui est venue progressivement alors que dans l'anime, on a une impression différente.

Voilà donc le premier point fort de l'anime, pas de verbiage sentimental mais un texte frais et posé soit drôle ou sérieux porteur d'une idée bien concrète et réfléchie.

Des personnages: une psychologie et des relations

Parlons maintenant d'un autre point fort: les personnages. En fait dès le premier épisode on annonce la couleur, et effectivement il y a des stéréotypes dans cet anime: le mec asocial, la fille populaire et belle, la fille “naïve, joyeuse et pétillante” (oui ça vient de Hikipédia mais c'est moi l'ai écrit alors c'est pas grave :P). Pourtant ce sont des stéréotypes qui s'assument dans leur rôles et qui justement prennent à contre-pied l'évolution et la situation du cliché normal. En effet Hikki est asocial et ça lui va parfaitement comme ça il s'aime, s'accepte, il emmerde le monde et ne veut pas changer de même Yukinon est certes belle et populaire mais elle renvoie un comportement hautain, agressif et est seule. Yui la plus sociale n'est pas satisfaite et aimerait être plus franche, directe et moins se soucier de ce que les autres pensent d'elle. Des clichés normaux et antinomiques à la fois d'où le titre d'ailleurs SNAFU qui veut dire Situation Normal: All Fucked Up. Bon sinon il est vrai quand même que le coup du triangle amoureux est un classique, mais on nous le rappelle à bien des égards que nos présumés stéréotypes sont loin de suivre ce cheminement classique. Pour autant les personnages restent bien travaillés et ne se contentent pas d'un simple rôle à jouer. Ils ont tous une histoire qui leur est propre qui appuie justement leur caractère et tous ont un côté profondément humain, aucun n'échappe à la règle de l'imperfection. Chacun a plus ou moins ses défauts et tout le monde réagit sincèrement de façon recevable et logique.

*Je prendrai le temps un jour d'étoffer et d'expliquer de façon détaillée pourquoi j'adore: les relations entre les personnages et leur caractère mais ce sera pour une autre fois. :)
Edit: Ou pas finalement car l'ayant fait c'était trop long ... autant être synthétique lol *

Concernant le scénario, je le trouve très progressif et bien ficelé, la série reste cohérente à tous les niveaux que ce soit par rapport aux comportements des personnages, de leur valeurs ou de leur évolution. Efficace et sans tergiversations, il ne se perd pas dans des futilités et on comprend immédiatement le message qui veut être passé au travers les événements. Assurément il ne se passe pas grand chose et à posteriori toute la saison peut être résumé en une phrase brève mais le fait justement de s'être focalisé sur les relations que les personnages entretiennent entre eux transmet franchement quelque chose d'émouvant et je dois reconnaître que j'ai été plus d'une fois touché et ému :')

Quelques musiques sont agréables à écouter tandis que la plupart s'arrange aisément pour être correcte. Globalement la musique est disons moyenne.
L'animation est sobre et acceptable même si elle se veut vachement hiératique par moment. Mais c'est qu'un élément superficiel qui n'empêche en rien d'apprécier la série à sa juste valeur.

En conclusion: si vous aimez un tant soit peu la psychologie, les relations sociales (ou autres) et que vous voulez une série drôle avec des personnages intelligents et un peu de romance. Alors Yahari est fait pour vous de toute façon même dans le cas contraire, allez quand même le regarder c'est une expérience à ne pas manquer: de la réflexion, de la subtilité, de l'humour, de l'amour...

Même après l'avoir visionnée plus de 5 fois je m'en lasse toujours pas.
Edit: j'en suis à plus de 10 visionnages pour la saison 1 et 4 pour la saison 2 xo
D'ailleurs la saison 2 ... hmm il y a des choses à dire. [en cours]

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 5446 fois
20 apprécient

Sanjy_Andriamis a ajouté cet anime à 1 liste My Teen Romantic Comedy SNAFU

Autres actions de Sanjy_Andriamis My Teen Romantic Comedy SNAFU