L'histoire wikipédia, avec un grand W.

Avis sur Nota Bene

Avatar Mattbab
Critique publiée par le

Le monsieur m'à l'air tout à fait sympathique, et il porte des t-shirts rigolos. La réalisation est plutôt propre. Voilà je crois que j'ai épuisé tous mes arguments positifs.

Les intentions de l'émission, au regard de ce qu'elle propose, posent un réel problème.

  • Premièrement il s'agit de vulgariser l'histoire, avec un grand H, dit la notice. L'auteur se pose comme tel: face caméra, il énonce un discours didactique, nous inondant de son savoir, en se contentant de réciter les faits. Il a aussi un format sous forme de réponse aux questions des auditeurs, le campant bien dans ce rôle de savant. Sauf qu'il n'en sait pas plus que la moyenne des gens après une recherche rapide sur wikipédia. Il le dit lui-même dans sa faq, wikipédia et les documentaires constituent 95% de ce qu'il appelle les "sources" (erreur de vocabulaire éloquente) soit exactement ce que n'importe quel quidam peut trouver en passant 5 min de recherche sur un sujet. Il avoue lui même qu'il n'a pas le temps de lire des livres d'histoire, ce que je trouve proprement hallucinant quand on prétend être un vulgarisateur. La vulgarisation consiste précisément à transmettre des travaux peu accessibles à un public plus large. Mais si on a jamais lu ces travaux comment peut-on prétendre les vulgariser? En fait il vulgarise wikipédia (et il faudra franchement m'expliquer l'intérêt).

  • Ensuite cette posture didactique, de celui qui énonce les faits, serait discutable même de la part d'un réel érudit. C'est là quelque chose de peu évident pour beaucoup de gens, hélas, mais l'histoire ne peu s'enfermer dans un simple récit, qui est forcément une abstraction, qui raconte une histoire. Il n'est pas possible de retranscrire les faits bruts avec des mots. Même si le discours historique s'appuie sur des documents, des sources (que l'auteur confond avec la bibliographie) il reste un discours, avec ses intentions, ses stratégies etc. Cela ne veut pas dire qu'il faut renoncer à tout récit (ce serait renoncer à l'histoire) mais que l'on se doit d'introduire des nuances, que l'on se doit de situer son discours, d'où il vient, sur quelles sources historiques il se fonde. Même les plus éminents chercheurs (actuels il est vrai) ne se permettraient jamais d'affirmer des faits avec autant de certitudes que le monsieur, ils diront toujours: "en l'état actuel de nos connaissances" "la documentation permet de penser que.. " etc.

  • Enfin, il faut dire un mot sur le parti pris de l'émission autour des anecdotes, des "fun facts". C'est certes compréhensible dans le contexte de youtube, pour se démarquer il faut être drôle et provoquer du clic par des titres alléchants. Mais cela a beaucoup de conséquences sur les objets choisis: ils n'ont souvent aucun autre intérêt que celui d'être drôles ou curieux pour quelqu'un qui ne connaît rien à la période concernée. Ils sont extraits d'un contexte sans lequel on ne peut les comprendre (voir: "4 villes en avance sur leur temps" c'est un festival). Cela conduit à véhiculer des clichés et des poncifs éculés (parfois vieux de plusieurs siècles) sans jamais faire marcher son esprit critique: cela aurait la fâcheuse propriété de rendre l'anecdote pas si drôle que ça, voire banale dans le contexte. Les transformations sociales ne sont jamais abordées, ni les représentations, ni rien d'un tant soit peu au delà de la paraphrase de wikipédia. Pourtant, il est possible de faire des blagues sans dénaturer son objet, en se mettant en scène par exemple, ce que font beaucoup de youtubers. Ou de ne pas faire de blague et de compter sur l’intérêt réel de ce que l'on raconte (mais bon là, je rêve).

Bref, cette émission prétend donner le goût de l'histoire mais elle en donne une image complètement faussée, sans rapport avec ce que font les historiens. Je veux bien croire que l'auteur part de bonnes intentions et cherche à gagner sa vie (je suis de tout cœur avec lui pour qu'il trouve un travail intéressant) , mais là c'est pas loin de l'imposture et c'est moche.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 4676 fois
58 apprécient · 5 n'apprécient pas

Autres actions de Mattbab Nota Bene