Avis sur

Quantico par Brice Hardelin

Avatar Brice Hardelin
Critique publiée par le

Quand je pense à "élève au FBI" je pense à Clarisse Starling (Jodie Foster) dans le Silence des Agneaux. Alors forcément ça met la barre un peu haute. Après avoir lu le pitch, je me suis dit pourquoi pas? et j'ai donc commencé à regarder la nouvelle série d'ABC Quantico.
Le hic c'est que dès la présentation des personnages dans le premier épisode, on comprend vite qu' on est très très loin de Clarisse Starling ... ces élèves là tiennent plus de la série pour teenager que de l'élite des recrues du bureau fédéral d'investigation. Et que dire des professeurs? La boss Miranda Shaw est une pale copie de Annelise Keating de "How to get away with murder", d'ailleurs toute la série semble plus qu'inspirée par sa grande soeur. Quand à son confrère Liam (le pourtant sympathique Josh Hopkins), on se demande au bout de 4 épisodes comment un agent du FBI peut être aussi stupide. Pour le reste, tout est insipide voir insupportable, les dialogues, l'histoire, la musique, les relations entre les différents protagonistes (petites romances de campus U.S).
Quantico c'est un peu Dawson à l'époque de Daesh, Pretty little liars sous menace terroristes ou quand Secret Story qui rencontre SCIS .... pas très convainquant comme mélange.
Inutile d'en rajouter, c'est d'une nullité consternante mais ça correspond malheureusement assez bien à ce que l'on voit passer tout les jours sur nos fils d'actualité Facebook où chaque protagoniste peut donner son avis sur des évènements politiques auquels il ne comprend rien tout en postant un selfie de sa soirée de la veille et se déclarer célibataire, en couple ou ... c'est compliqué! Triste constat! Oh comme je regrette cette bonne vieille Clarisse Starling!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 311 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Brice Hardelin Quantico