Continued Story

Avis sur Re:Zero Starting Life in Another World

Avatar Alexandre Xtincell
Critique publiée par le

J'ai longuement hésité avant de commencer cet animé. la hype autour était telle que j'avais l'impression d'avoir affaire à un énième fairy tail/Nanatsu/Boku No Hero. et le synopsis n'aidait pas. Ça sentait le cliché. le gros cliché. un "humain" projeté dans un monde médiéval fantastique, on a fait mieux avec beaucoup moins. (SAO, Inu Yasha, Escaflowne, No game No life, C, Overlord, ... c'est un genre tout entier )

Du coup, des les premières minutes, lorsque le héros jubile en comprenant la situation de manière totalement détaché, comme un héros conscient d'être le personnage principal d'un manga, je me suis dit qu'on aurai droit a quelque chose d'intéressant. Entre ces moments où il décrit lui même les scenes clichés qui doivent arriver, comme la jeune fille qui devrait rencontrer d'un moment a l'autre, où de ses pouvoirs magiques qui devrait se révéler d'un seul coup, tous les ingrédients sont donnés pour montrer que notre bonhomme connait la chanson. c'est un otaku pur complètement fauché qui est passé maître dans la glande.
Ainsi, le premier épisode est une totale parodie de ce qu'on attend de ce type de manga. épisode a la mise en scène tellement soignée qu'elle est déployé en 2 parties. Sans opening ni ending intrusifs gâchant le miniclimax. l'espace offert par la chaîne est pleinement exploité pour offrir un premier final d'épisode qui claque. Ne vous laissez pas avoir par le résumé du site. les événements de l'épisode 1 tiennent sur un après midi.

Et les épisodes suivant, tout aussi soigné les un que les autres, tant au niveau du chara design que de la bande son, avec la bonne dose d'humour, de rire et même de magie, ont suffit a me conquérir. Surtout que l'approche de l'auteur est terrible : la gestion du choc post-traumatique de la mort. Si la modification reste légère dans la première saison, la deuxième est beaucoup plus marqué, rendant le personnage horriblement... humain. sans spoiler, l'episode 18 est ce qu'on a fait de mieux dans le genre ces 10 derniers années. oui, 10.

Et si vous n’êtes toujours pas convaincu, je ne sais pas quoi faire de vous. les openings sont bien conçu sans spoiler, et ne sont pas diffusé de manière systématique, ce qui influe sur la durée des événements et la gestion du suspense. les personnages secondaires ont de la profondeur, et le principe de die and retry, au lieu d’accélérer le scénario dans un prévisible "éviter de commettre la même bêtise deux fois", est plutôt un moyen de prendre du recul sur l'ensemble de l'histoire et d'en apprendre du coup davantage sur les fils scénaristiques annexes. Un dosage d'alchimiste, on vous dit.

N’hésitez plus.
Cordialement,
Xtincell, Le geek de brousse.

ps : moby moby moby dick (les comprenneurs comprendrons)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 554 fois
5 apprécient · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Alexandre Xtincell Re:Zero Starting Life in Another World