👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Je connais la chaîne de Regelegorila depuis fort longtemps. Je trouvais ses critiques assez pertinentes et ne comprenais pas trop pourquoi certains voulaient lui reprocher des choses. J'ai finalement compris que je n'étais pas capable de voir ces dites choses à l'époque. Aujourd'hui je préfère largement l'ancienne vague de vidéastes critiques ciné que la nouvelle. Non pas qu'il n'y a pas de qualité, mais Regelegorila me semble être le symptôme ultime de ce qui ne va pas sur YouTube. C'est un pseudo cinéphile qui ne sait pas de quoi il parle.

Parlons de la forme. Ce vidéaste ne se creuse vraiment pas la tête pour faire ses vidéos. J'entends les arguments adverses qui m'expliqueront que Regelegorila voyage beaucoup avec Erasmus, ses projets d'étudiants, etc. Mais je ne suis pas comme InThePanda qui pense qu'il y a un problème avec la forme et qu'on est forcément obligé de mettre des néons dans notre décor ou des effets de montages qui prennent des plombes.

Seulement, juste des images comme ça, avec un fond bleu qui attaque les yeux car beaucoup trop saturé dans la couleur, je ne comprends pas. Je veux bien accepter le fait que son appartement ne soit pas propice à un décor attrayant, mais autant s'amuser un minimum avec un fond d'écran animé numériquement ou quelque chose comme ça. Ses tournages doivent prendre vingt minutes de temps et à peine trente minutes pour le montage. Une heure ou deux pour les grosses vidéos. Je vois déjà la Team Relativiste qui va me sortir des : Il a le droit de mettre un fond bleu, ce n'est pas un problème ! Oui, il a le droit de mettre un fond bleu pour remplacer son fond vert, mais j'ai également le droit de critiquer ce choix ou de ne pas apprécier.

Parlons un peu du rythme. Ses vidéos font à fond la caisse, il ne laisse place à aucun temps de pose, quitte à couper de la même manière qu'un film Marvel, à savoir une coupe toutes les trois secondes. Pas le temps de respirer. De plus, ses coupes ne sont mêmes pas correctement faites puisque sur un plan sur deux, on n'entend pas très bien le son de ses premiers mots.

C'est bien beau de faire des vidéos qui parlent de telle ou telle théorie de film déjà débunké par l'équipe artistique en question ou les studios, le tout saupoudré de miniatures toutes plus interchangeables les unes que les autres, mais cela n'apporte aucune crédibilité particulière. Avec lui, on reste toujours en surface. "Ca c'est cool parce que j'aime bien, ça c'est moins cool car je trouve l'acteur horrible"... Pas vraiment convaincu.

Mais le pire, c'est la vision qu'il a du cinéma, une vision assez dangereuse puisqu'elle est constamment saupoudrée d'une couche de relativisme. Einstein expliquait que le temps est relatif, chez Régis, la qualité est relative. C'est véritablement avec la vidéo de Moizi où il répondait à ses "arguments" pour défendre les films Marvel.

Le mec va loin puisqu'il fait des vidéos de comparaisons de qualité d'image en incluant un film piraté... Aucun problème également à défendre un camarade vidéaste qui a fait une critique d'un film qui n'était pas encore sorti au cinéma. Il s'est d'ailleurs fait remonter les bretelles par le réalisateur, et c'est tant mieux. Mais on a Régis qui veut le défendre avec un argumentaire de qualité que voici : "Nous sommes des rappels aux gens pour dire que tel film est sorti. On est que du marketing, nous ne sommes que bénéfiques pour les films."

Le mec défend des pratiques illégales en expliquant que ce n'est pas grave et que ça fait de la publicité gratuite au film. À quel moment vouloir défendre l'idée que l'on peut regarder des films en piratés, sur téléphone ou sur une PSP (je ne mens pas, il l'a vraiment dit) est acceptable ? Du moment qu'on aime le cinéma ? Mais tout le monde aime le cinéma, selon sa définition tout le monde est cinéphile, et donc personne n'est cinéphile. Est-il cinéphile en se comportant comme cela ? Je me pose sincèrement la question.

Au delà de ça, son comportement est assez irritant sur les réseaux sociaux, à reprendre le narratif du "essentiel/non essentiel" lors de la pandémie, et surtout à mettre absolument tout au même niveau. Il n'a aucun problème à considérer que la culture ne nous forge pas mais que le travail si. La preuve, il a fait un stage chez Monoprix ! (Je ne mens pas, c'est vraiment son argument pour défendre cette idée). C'est un ultralibéral qui veut que tout le monde vive pour travailler encore plus, consommer plus, et un adepte du nivellement par le bas. Il a beau nier et dire qu'il n'en fait pas, mais quand j'entends ses paroles et ses appels à consommer de la médiocrité tant que ça nous rend heureux... Désolé, ça ne passe pas.

C'est un mec qui s'est plié à sa propre règle de relativiste, qui consiste à tout minimiser. Peu importe la qualité, lui, on lui offre un MacDo ou la meilleure pièce montée du monde, il ne saura pas faire la différence. Le relativisme mène à la médiocrité. Si vous n'êtes pas d'accord avec lui, il pourra toujours vous sortir son bingo pseudo-argumentatif à base de "Tu es un élitiste moralisateur méchant pas gentil".

Il ne soutient pas les producteurs, les réalisateurs ou les intermittents du spectacle à dire que ce n'est pas essentiel, et qu'on ferait mieux de regarder Netflix... Il ne soutient pas le cinéma, pas en regardant des films faits pour être vu sur un écran géant... sur son téléphone. Un téléphone. Nan mais je rêve.

Cette chaîne ne plaira qu'aux néophytes. Dès que vous atteignez un niveau plus élevé de cinéphilie, vous vous rendrez compte que son argumentaire ne tient pas debout. Fuyez à tout prix cette vision ultra-libérale, ou plus rien n'a de valeur à part le travail et juste le travail. N'importe qui qui ne va pas dans sa pensée est un "moralisateur". Mais lui ne se gêne pas pour faire de la morale tout le temps, dans toutes ses vidéos. Je préfère être un élitiste moralisateur qu'un relativiste qui aime les trucs médiocres. Au moins avec l'élitisme, on reconnait la qualité.

En Marche avec Régis ! Bah ouais, le mec ose te dire que "travail = liberté" et que "si t'es malin t'as pas besoin de retraite"... Pas convaincu.

PetitAstronome
4
Écrit par

il y a 1 an

29 j'aime

3 commentaires

Regelegorila
PetitAstronome
4
Regelegorila

Jeune et dynamique

Je connais la chaîne de Regelegorila depuis fort longtemps. Je trouvais ses critiques assez pertinentes et ne comprenais pas trop pourquoi certains voulaient lui reprocher des choses. J'ai finalement...

Lire la critique

il y a 1 an

29 j'aime

3

Regelegorila
TheActionMan
1
Regelegorila

Insupportable !

Salut c'est Regegorila, je fait des critiques sur des films qui sortent récemment. Ma spécialité c'est de faire des critiques à chaud, ce qui me rend plutôt casse-couille parce que je parle trop vite...

Lire la critique

il y a 2 ans

20 j'aime

3

Regelegorila
Billy98
1
Regelegorila

"Vidéaste avide de cinéma et séries."

Sur la vignette, comme pour un prank, on trouve une phrase communément adjectivée "putaclic", et toujours prévisible à l'avance : une comédie française qu'on s'est forcé à aller voir parce qu'on sait...

Lire la critique

il y a plus d’un an

12 j'aime

2

Notre Meilleur Album
PetitAstronome
3

La société du spectacle

J'aimais bien BicMac Fly et Calvassito il y a quelques années, lorsqu'ils commençaient à exploser en 2017 de manière exponentielle. Rapidement, les idées se répétaient et la passion a disparu pour...

Lire la critique

il y a 5 mois

32 j'aime

4

Regelegorila
PetitAstronome
4
Regelegorila

Jeune et dynamique

Je connais la chaîne de Regelegorila depuis fort longtemps. Je trouvais ses critiques assez pertinentes et ne comprenais pas trop pourquoi certains voulaient lui reprocher des choses. J'ai finalement...

Lire la critique

il y a 1 an

29 j'aime

3

Venom: Let There Be Carnage
PetitAstronome
5

J'ai pas compris

Quand je suis sorti de la salle, je me suis demandé ce que je venais de voir. Je suis le premier à vouloir que les studios d'Hollywood se bougent un peu pour proposer des films de super-héros un peu...

Lire la critique

il y a 7 mois

11 j'aime

2