Tuez la reine

Avis sur Revenge

Avatar Ivar
Critique publiée par le (modifiée le )

Très bonne surprise pour cette "petite série". Les bases de l'intrigue sont solides : une jeune femme revient dans sa ville natale pour venger son père, mort en prison des années auparavant accusé de haute trahison. On part donc d'une Béatrice Kiddo croisée de Comte de Monte Cristo blonde et déterminée en croisade pour châtier les coupables.

La mise en scène est inventive : on commence dans le présent par un meurtre pour repartir dans le passé, procédé facile certes mais qui donne au spectateur le loisir d'apprécier les différents niveaux de lecture des personnages : ainsi la jeune blonde éthérée cherche ses repères et prépare son plan d'attaque tout en donnant aux autres l'impression de découvrir la ville (les fancy Hamptons) pour la première fois.

Le casting est intéressant : Madeleine Stowe en cougar vacharde est comme on pouvait l'attendre après l'avoir vue au cinéma dans "Blink" et "L'armée des 12 singes" c'est-à-dire ravissante, glaciale et très charismatique. Son personnage aussi machiavélique que calculateur dans ses vengeances donne l'exemple même de la guerre déclarée qu'on attend entre elle et sa nemesis : la jeune blonde nouvellement débarquée qui est faussement innocente à souhait et semble avoir le cran et les épaules pour devenir un adversaire de taille à la "Queen victoria" telle que Madeleine est surnommée dans la série.

Le milieu très riche et privilégié dans lequel évoluent presque tous les personnages constitue l'écrin parfait pour la fine toile d'araignée se tissant enter tous les protagonistes.

Pilote très intéressant et portant un rythme soutenu, attention aux attentes... reste à espérer qu'on ne sera pas déçu...

-------------------------------APRES AVOIR VISIONNE TOUTE LA SAISON 1-------------------------------------------------------

Difficile de ne pas être accroc ! et oui, ça y est, la saison 1 est finie (déjà) et les rumeurs sur le casting de la saison 2 sont plus qu'allaichantes (Jennifer Jason Leigh dans un rôle récurrent) !

En définitive, Emilie s'est vengée de beaucoup de personnages, en a utilisé beaucoup, et en a perdu quelques uns. Mais qu'importe, car si la belle avait l'air sans pitié, inmanquablement les intrigues se sont nouées : ainsi l'ami d'enfance dont elle est finalement amoureuse, le futur marié qu'elle aime aussi un peu, le meilleur ami psychopathe, les trahisons de son entourage, et surtout ce pilier de glace au tempérament impitoyable qui trône au milieu de cette série : Madeleine Stowe.

Véritable Reine de jeu d'échiquier, elle se déplace avec des sourires et une voix remplie de "miel empoisonné" pour mieux manipuler son entourage avec un brio tel qu'on ne peut s'empècher de penser qu'Emilie a encore beaucoup à apprendre.

Certes certains rebondissements ("Oh ! tu es ma soeur") ou certains moments ("Oh mon chien, merci de m'avoir appris à aimer") ne manquent pas de ridicule, mais attention ! nous parlons de ridicule à la Dynastie, donc pas de bas étage, s'il vous plaît.

Et surtout il y a eu cette magnifique scène d'ouverture d'épisode, véritablement digne d'un opéra, où le champ de la caméra s'élargit lentement pour révéler une table d'anniversaire sur la plage, où les invités sont menacés par un homme armé, le tout sur fond de Beethovern.

Comme dit le dicton "si on doit le faire, faisons le bien !"

Ce qui est le cas de cette série, soyez-en sûrs.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2445 fois
18 apprécient

Autres actions de Ivar Revenge